La mort : une liberté à inventer

L’Université des Seniors de Genève Uni3 organise, en partenariat avec l’Université de Genève, la fondation Brocher et le Musée d’ethnographie de Genève (MEG), deux journées de rencontres, les 17 et 18 novembre 2022, sur les manières de penser et de vivre la mort à travers le temps et les espaces culturels.

Le cœur des rencontres de cette première journée est une conférence « La mort en danger » donnée par Bernard Crettaz à 18h30 dans l’auditoire MR 380 d’Uni Mail. Cette conférence est ouverte à toutes et à tous sans inscription.

En ces temps de catastrophes la mort frappe avec une force inouïe. Mais de façon paradoxale, elle se fait oublier et menace la qualité même de nos existences. En disséquant et en expliquant la mort par experts interposés n’est-on pas en train d’oublier voire de tricher avec la réalité de la mort ?

Bernard Crettaz est originaire du Val d’Anniviers. Après des études à l’Université de Genève il devient curateur au Musée d’Ethnographie de Genève et enseigne à l’Université. Il étudie les rites et coutumes qui accompagnent la mort. Il est le créateur des cafés mortels qui permettent aux participants de parler de la mort dans une ambiance informelle et qui ont suscité un intérêt international.

 

Logos des partenaires événement sur la mort 21 oct. 2022

Actualités

Avec le soutien de

Logo de la loterie Romande