Actualités du projet

#7 Une nouvelle vision du contenu de l'Archive

L'essentiel en bref

L'interface publique de l'Archive ouverte présente une nouvelle facette sur la Version du fichier de texte intégral. Par ailleurs, la facette sur le niveau de diffusion est calculée désormais de manière plus précise selon une nouvelle méthodologie.

Dans le billet #2, nous vous présentions comment nous avons mis à jour les noms utilisés pour décrire les versions des fichiers (Submitted, Accepted, Published version). L'objectif était de rendre l'Archive ouverte compatible avec les standards les plus actuels d'exposition et de partage des publications scientifiques. Nous voulions aussi nous préparer en vue de la mise en œuvre du projet de monitoring national de l'Open Access.

facette1.pngIl nous a fallu finalement plus de temps que prévu, et ce n'est qu'à la fin décembre que nous avons pleinement pu exploiter cette nouvelle terminologie de fichier et les niveaux de diffusion associés. Il s'agit donc d'un magnifique cadeau de Noël que nous offrons à la communauté avec une nouvelle facette "Version des fichiers" (cf. illustration ci-contre) et une nouvelle logique de calcul, plus précise, du niveau de diffusion.

La première facette (Diffusion du texte intégral) n'a apparemment pas changé. Pourtant, la méthode qui attribue ces valeurs est complètement nouvelle. Jusqu'à présent, nous utilisions une logique définie en 2008 avec la Bibliothèque nationale et le projet e-helvetica pour le partage des thèses de doctorat. Dans ce cadre, si une publication possède plusieurs fichiers, celui qui a le niveau de diffusion le plus limité décidait du niveau global dans l'Archive ouverte.

Cette démarche s'appliquait très bien pour les thèses faisant l'objet d'un contrat de diffusion et d'une copie de sauvegarde à Berne, mais malheureusement elle était en contradiction avec l'idée d'Open Access qui veut que le fichier ayant la diffusion la plus large l'emporte pour déterminer le niveau global de la publication. C'est donc ce changement de paradigme que nous avons introduit dans nos scripts de traitement des publications.

La deuxième facette (Version du texte intégral) est quant à elle complètement nouvelle et se base sur la nouvelle terminologie de version des fichiers introduite l'été dernier. Il est intéressant de noter qu'un nombre très important de publications possède une version qualifiée d'Inconnue. Il s'agit en fait d'un problème attendu, lié aux anciens dépôts qui ne sont pas (encore) décrits avec la finesse nécessaire. Petit à petit, un travail rétrospectif de nettoyage et d'amélioration des données de l'Archive sera effectué et conduira, à terme, à la disparition de cette entrée.

Indexation dans swisscovery

Le 7 décembre dernier, swisscovery, le nouveau catalogue de la bibliothèque, a été lancé après plusieurs années de préparation. C'est en fait beaucoup plus qu'un catalogue, car ne sont pas seulement présentées les collections de la bibliothèque, mais bel et bien toutes les ressources, physiques ou électroniques, que possède l'institution. C'est la raison pour laquelle l'Archive ouverte UNIGE est également présente dans les résultats de recherche. Les notices sans texte intégral ne sont cependant pas montrées, et nous exploitons la nouvelle logique mise en œuvre pour ce faire.

swisscovery.png

3 janvier 2021
  Actualités du projet