Corps professoral de la Faculté de droit

Stéphanie Dagron

Notice biographique > Enseignements > Publications > Contacts

Notice biographique

Stéphanie Dagron est Professeure ordinaire à l’Université de Genève depuis février 2016. Elle est rattachée au Global Studies Institute et membre de la Faculté de droit. Elle est aussi Professeure boursière du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et conduit un projet de recherche sur le thème « juridification of global health concerns: implications for health prevention, treatment and health systems ». La première partie de ce projet a été conduite à l’Université de Zurich où Stéphanie était Professeure et membre de la Faculté de droit de septembre 2013 à février 2016. Elle enseigne le droit international et européen de la sécurité sociale et de la santé.

Stéphanie Dagron a poursuivi ses études de droit en France (Poitiers), Allemagne (Marburg, Saarbrücken et Heidelberg) et au Royaume-Uni (Cambridge). Elle a obtenu un double-doctorat en droit délivré par les Universités de Poitiers (France) et de Saarbrücken (Allemagne). Durant sa thèse, elle a été boursière de l’Institut Max-Planck pour le droit international public et le droit comparé à Heidelberg (Allemagne). Elle a notamment été chargée de cours (enseignements en français, allemand et anglais) à l'Université de Saarbrücken (1997-2000), Strasbourg (2001-2003), Poitiers (2006-2010) et Heidelberg (2003-2009). Elle a travaillé comme chercheuse postdoctoral à l’Institut für europäisches und deutsches Verwaltungsrecht de l’Université de Heidelberg (2003-2006), l’Institut Max-Planck de Heidelberg (2006-2007) et à l’Université allemande des sciences administratives Speyer (2008-2009), puis comme Senior Research Fellow dans le cadre d’une bourse FNS Ambizione à l’Institut für Biomedizinische Ethik und Medizingeschichte de l’Université de Zurich.

Stéphanie Dagron a enseigné le droit public français et allemand, ainsi que le droit international et européen. Dernièrement, elle a mis l'accent sur l'enseignement dans les domaines du droit de la santé publique (droit international, européen et national) et de la sécurité sociale. Ses principaux intérêts de recherche portent sur les questions des droits de l'homme en lien avec la santé globale, l’accès aux médicaments, le droit international de la santé et de la sécurité sociale, le droit administratif comparé et de droit administratif global.

Plus récemment, Stéphanie Dagron a travaillé en tant qu’experte et consultante pour le Département Halte à la tuberculose de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève et pour le Bureau régional de l'OMS pour l'Europe. Après plusieurs missions dans les pays de l’Europe orientale et du Caucase, elle continue à travailler sur des questions en lien avec les politiques de lutte contre la tuberculose et les droits de l’homme.


Publications récentes

Article:

S. Dagron, ‘Regulating pharmaceuticals in the European Union : a human rights perspective’, in A. den Exter (ed), European Health Law (Maklu 2017), pp. 133-154.

C. Brolan, S. Dagron, L. Forman, R. Hammonds, L. Latif, A. Waris, ‘The right to health of non-nationals in the Sustainable Development Goals era: challenges for equity in universal health care’, International Journal for Equity in Health (2017) 16:14.

S. Dagron, ‘L'avenir du droit international de la santé’, Revue de droit suisse 135 (2016) II, pp. 5-88.

Rapports: 

S. Dagron, ‘Tuberculosis control and human rights in the national legislation of Ukraine, report of a mission: 20-24 April 2015’, (WHO Europe 2016).


Corps professoral de la Faculté de droit