Financement et gouvernance de la culture à l’ère numérique

wkd.png

World Knowledge Dialogue (WKD) 2023
Culture et numérisation

Congrès scientifique de 2 jours sur le thème

Financement et gouvernance de la culture à l’ère numérique
organisé par Prof. Yaniv Benhamou, Faculté de droit, UNIGE, financé par le Triangle Azur (UNIGE, UNINE, UNIL)

et

réunissant des collègues des Universités suisses (dont celles du Triangle Azur) et étrangers, alternant ateliers et sessions publiques en live-streaming.

Le World Knowledge Dialogue 2023 (WKD 2023) est un congrès scientifique de 2-3 jours soutenu par les Universités du Triangle Azur (UNIGE, UNIL, UNINE) réunissant des chercheurs et chercheuses de Suisse et de l’étranger. Il portera sur le thème “Culture et numérisation“ porté par Prof. Yaniv Benhamou, UNIGE/Droit.

La culture est un élément essentiel de notre société. Sa numérisation soulève toutefois de nombreuses questions. Quels sont les nouveaux modes de production de créations artistiques1? Comment définir la culture et la matérialité d’une œuvre à l’ère où tout devient numérique ? Comment rémunérer les artistes à l’ère du tout gratuit ? Plus spécifiquement, le numérique remet en question le financement de la culture, avec les questions de rémunération sur les plateformes de streaming et de nouveaux modèles de financement participatifs (p.ex. NFT). Cela interroge aussi la gouvernance, en particulier le rôle du public (amené à participer à la curation et/ou la production de contenu culturel) et des plateformes (amenés à favoriser certains contenus culturels). Cela remet enfin en question la diversité culturelle à l’èrede la mondialisation (risque de “globalisation esthétique“ et d’appropriation culturelle).

 

 

 

1  “Création artistique“ s’entend ici au sens large et couvre à la fois les arts vivants, visuel et les industries culturelles (livre, cinéma, jeux vidéo) ainsi que les arts établis numérisés (p.ex. diffusion d’œuvres musicales et audio-visuelles) et les arts nés numériques (p.ex. NFT, hologrammes, Net Art, œuvres digitales collaboratives et générées par des machines, logiciels, collectibles).

En raison du caractère interdisciplinaire du thème, le WKD permettra de le traiter sous les différents angles (sociétal, juridique, politique, économique, technique, écologique, esthétique et éthique). Le Triangle Azur réunit en effet les expertises requises, dont plusieurs projets en cours portant sur des sujets connexes2.

Au-delà des collègues du Triangle Azur, il est prévu d’inviter des expert-es externes, en particulier des artistes pour présenter l’influence des technologies sur la production artistique (p.ex. les plateformes de streaming rémunèrent un artiste uniquement après un certain temps d’écoute), des Professeur-es d’autres institutions suisses et étrangères.

En termes de méthodologie, le WKD se baser sur de nombreuses études de cas (use cases) et formulera des recommandations concrètes (p.ex. modèles de financement, indicateurs de diversité culturelle).

 

2 On relèvera la conférence du 5 novembre 2021 sur “l’avenir du droit d’auteur“ (organisée par UNINE avec les collègues du Triangle Azur) ainsi que la conférence à venir d’octobre 2022 sur le “statut des artistes“ (co-organisée par Prof. Yaniv Benhamou avec avec Prof. Ariane Morin, UNIL et Prof. Anne-Sylvie Dupont, UNINE) et la conférence à venir “design et machine learning : l’automatisation au pouvoir ?“ (co-organisée par Prof. Yaniv Benhamou et Prof. Anthony Masure, HEAD).

Le WKD aura lieu sous forme de congrès scientifiques de 2 jours qui alternera entre des ateliers et des conférences, dont plusieurs d’entre elles seront accessibles au public en live-streaming(lien fourni ultérieurement sur cette page).

Il aura lieu à l’hôtel Victoria. Situé à Glion sur Montreux et les Rochers-de-Naye, l’hôtel est un établissement unique de 1869, imprégné de l’art de vivre de la Belle Epoque au milieu d’un vaste jardin avec une vue plongeante sur le lac Léman.

hotel-victoria.png

logo_droit-415.png

logo-triangle-azur.jpg

18 juin 2023
  Droit