DAS Coopération internationale en éducation 2023

Dans un contexte de globalisation, marqué au Nord comme au Sud par des changements sociaux, éducatifs et numériques rapides, ce DAS propose des outils et permet d'acquérir des compétences pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des projets éducatifs dans une perspective internationale.

Informations

Période

septembre 2023 - décembre 2024
30 Crédits ECTS

Langue

Français

Format

En présence et à distance

Renseignements

Thibaut LAUWERIER
+41 (0)22 379 96 28
thibaut.lauwerier(at)unige.ch

Lieu

Genève

Inscriptions

Délai d'inscription

31 mars 2023
Inscriptions par module possible

Finance d'inscription:

Programme complet: CHF 8'000.-

Par module:
avec évaluation et crédits ECTS: CHF 1'250.-
sans évaluation ni crédits ECTS: CHF 950.

Contribution aux ODD

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Objectif 2: Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles Objectif 6: Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable Objectif 17: Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Objectifs

  • Développer sa compréhension des enjeux et perspectives de la coopération en éducation à un niveau local, national et international
  • Appliquer la méthodologie et les connaissances interdisciplinaires pour concevoir, réaliser, mener et évaluer des projets de coopération internationale en éducation
  • Mettre en œuvre les compétences réflexives critiques nécessaires pour la mise en place de projets de coopération

Public

Cadre ou chargé-e de programme dans la coopération internationale (ONG, OI) en Europe, cadre des ministères de l'éducation ou de la coopération dans les pays du Sud, en particulier en Afrique francophone, chercheur-e

Compétences visées

  • Comprendre les enjeux contemporains des politiques éducatives et des pratiques d’enseignement et d’apprentissage dans des contextes internationaux et dans son propre contexte national/régional
  • Maîtriser les outils et concepts théoriques et méthodologiques permettant d’analyser des projets locaux, régionaux et internationaux
  • Concevoir, développer et évaluer des projets éducatifs innovants et complexes
  • Savoir adopter une posture de réflexion critique, à travers notamment le questionnement et la rigueur scientifique
  • Savoir mener un projet dans un cadre de coopération internationale et en équipe interprofessionnelle

Direction

Prof. Abdeljalil AKKARI, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE), Université de Genève

Coordination

Dr Thibaut LAUWERIER, Université de Genève

Partenariat

École internationale de Genève, Bureau d'intégration des étrangers (BIE) du Canton de Genève, autres organisations nationales et internationales
S’approprier des outils et compétences pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des actions éducatives dans une perspective internationale

Au Nord comme au Sud, dans un contexte de globalisation marqué par un rythme rapide des changements sociaux, éducatifs et numériques, les professionnel-les – cadres, chercheurs/euses, coopérant-es, chef-fes de projet, formateurs/trices ou enseignant-es – ont besoin d’acquérir des outils de réflexion et d’analyse propres à l’éducation leur permettant d’orienter au mieux leurs propres pratiques dans une perspective internationale et comparée.

Le DAS en coopération internationale en éducation de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE) de l’Université de Genève aborde l’éducation interculturelle à partir de trois axes: les politiques éducatives contemporaines, les acteurs/trices et programmes de la coopération internationale, et la gestion de projet de coopération internationale.

Méthodes d'enseignement/modalités pédagogiques

Possibilité de suivre le DAS complètement à distance

  • Conférences, ateliers, débats, études de cas
  • Implication active des étudiant-es tout au long des modules
  • Plateforme d’enseignement à distance favorisant le travail collaboratif et la flexibilité dans l’organisation du travail personnel
  • 75% des enseignements et des activités d’apprentissage à distance

Titre obtenu

Le Diplôme de formation continue (DAS) en Coopération internationale en éducation/ Diploma of Advanced Studies (DAS) in International Cooperation in Education est délivré par l’Université de Genève. Il correspond à 30 crédits ECTS (European Credit and Transfer Accumulation System), soit 900 heures de formation (enseignement en présentiel, activités d’apprentissage en ligne et travail personnel). Il est délivré aux participant-es ayant participé régulièrement aux activités d’enseignement et d’apprentissage, répondu aux exigences du contrôle des connaissances et du travail de mémoire.

Conditions d'admission

  • Être titulaire d’une maîtrise universitaire en sciences de l’éducation ou en sciences sociales ou d’un baccalauréat en sciences de l’éducation ou sciences sociales ou d’un titre jugé équivalent
  • Pratiquer dans le domaine de l’éducation ou de la formation depuis 2 ans au minimum
  • Bonne connaissance orale et écrite de l’anglais
  • Obtenir l’accord de l'employeur-e si la participation à la formation se fait sur le temps de travail

Comité directeur

  • Professeur Abdeljalil Akkari, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE), Section des sciences de l’éducation, Université de Genève
  • Professeur Karl Blanchet, CERAH, Université de Genève
  • Valeria Kunz, Save the Children Switzerland
  • Dr Thibaut Lauwerier FPSE, Section des sciences de l’éducation, Université de Genève
  • Professeur André Mazawi, Université de la Colombie Britannique, Canada
  • Dre Myriam Radhouane, FPSE, Section des sciences de l'éducation, Université de Genève
  • Dr Karen Taylor, École internationale, Genève

Nombre de participant-es

Le nombre de participant-es est adapté à la pédagogie choisie.

Détails sur la finance d'inscription

Possibilité d'échelonnement du paiement.

Horaires d'enseignement

Jeudi : 17h-20h ; Vendredi : 8h30-17h30 ; Samedi : 8h30-17h30

Remarques

Une attestation de participation est délivrée aux participant-es ayant suivi un ou plusieurs modules. 

Professeur-es, enseignant-es des universités suisses et étrangères de différentes disciplines, expert-es des organisations internationales, expert-es du terrain.

Contribution aux ODD

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Objectif 2: Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles Objectif 6: Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable Objectif 17: Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.