Projets

Streaming

Fiche de Projet
Réalisé par : Jérémy Lucchetti
Contact : Jeremy.Lucchetti@unige.ch
Cours : Introduction à la microéconomie
Cursus : Bachelor
Nombre d'étudiant-es : 100 - 300
Innovations utilisées :
Démontrer
Problématique :
Rendre actif
Faculté : GSEM
Description du Projet
Situation de départ

Le nombre toujours croissant d’étudiant-es, notamment en 1ère année de Bachelor, sature les auditoires. Les conditions d’apprentissage et d’enseignement en sont parfois compromises. Afin de remédier à cette situation, la possibilité de suivre les cours à distance et en direct (streaming) a été offerte aux étudiant-es de Bachelor 1ère année. 


Mise en place et déroulement du projet

Concrètement, lors des séances de cours en auditoires l’enseignant est filmé. Dans la vidéo, il apparaît dans un encart au bas de sa présentation PowerPoint ou autre. Ainsi, le fait de voir l’enseignant présenter le cours et suivre ses gestes apporte une dimension dynamique supplémentaire comparativement aux enregistrements Mediaserver qui ne présentent que les diapositives. Ceci est très apprécié par les étudiant-es. Malgré la distance, le cours est plus vivant. 

Parallèlement, la possibilité de poser des questions en ligne directement à l’enseignant a été donnée aux étudiant-es par le biais d’outils complémentaires au streaming comme SpeakUp. Toujours dans l’optique de favoriser les interactions enseignant-étudiant en rendant les étudiant-es actifs/ves, il est également possible d’incrémenter des méthodes de vote en ligne tel que Pingo auxquelles peuvent participer les étudiant-es en présence ou à distance.


Retour et conseils sur la mise en place d'un tel projet

L’impact sur le nombre d’étudiant-es présent-es en auditoire est assez faible (10 à 15% d’étudiant-es utilisent le streaming). Il en demeure néanmoins que c’est un outil formidable quand les étudiant-es ont l’impossibilité de venir en cours pour cause de maladie ou autre. Un second bénéfice non négligeable de cette technologie est apparu : les étudiant-es souffrant de difficultés attentionnelles ou de dyslexie utilisent les vidéos en streaming directement dans l’auditoire. Cela leur permet d’augmenter leur concentration en se focalisant sur le cours dispensé tout en leur permettant de bénéficier de l’effet de la présence des pairs. Cette présence les aidant notamment à cibler les moments clés du cours (ex., lorsqu’ils/elles voient la prise de notes intensive de leurs collègues).

Il est essentiel pour quiconque voudrait mettre en place une telle innovation au sein de son enseignement d’informer les étudiant-es quant à ses effets potentiels sur la performance des étudiant-es. En effet, une étude menée en 2016-2017 a montré que l’utilisation du streaming accentue l’écart de performance à l’examen entre les étudiant-es ayant eu de bons résultats avant leur arrivée à l’université et celles et ceux ayant eu des résultats plus faibles. Si les étudiant-es ayant eu de bons résultats réussissent mieux à l’examen quand ils/elles ont eu recours au streaming, les étudiant-es moins brillant-es réussissent moins bien. Il est donc essentiel d’informer les étudiant-es quant à ces risques. Il est nécessaire de les responsabiliser et les rendre attentifs/ves : s’ils/elles souffrent de difficultés d’autonomie, il n’est pas conseillé d’utiliser ce format de cours.


Avis des étudiant-es

Comme l’utilisation de l’innovation est libre et non imposée, les retours des étudiant-es ayant choisi de l’utiliser sont tous très positifs.

« Meilleur confort : les élèves étant nombreux et les auditoires parfois bondés, suivre le cours dans un lieu plus confortable aide à mieux l’assimiler. Choisir quand regarder son cours permet de choisir le moment où l’on se sent le plus propice à suivre correctement et mieux comprendre. L’enseignement en streaming donne la possibilité de réécouter les explications du professeur, ce qui est d’une aide incomparable. Permet de rattraper un cours en cas d’impossibilité d’assister à celui-ci (malade, rendez-vous, etc.). » 

« Il m’est possible de comprendre assimiler une quantité d’information bien supérieure que lorsque je vais en cours. Ma concentration est bien meilleure lors d’un cours en streaming. »

« Il n’est pas obligatoire de se déplacer pour suivre le cours, utile quand on est malade. »

« Excellente idée que ce soit pour les élèves qui ne peuvent pas venir ou ceux qui veulent revoir le cours. Personnellement je vais à tous les cours, mais je les ai aussi tous repris en streaming ce qui m’a permis de comprendre mieux la majorité des cours. »

Fichiers multimédias annexes
Article UNIGE : «Les étudiants sont unanimes à saluer cette innovation»