Innogap - Fonds de preuve de concept

Projets financés

PROJETS FINANCÉS EN 2019

 

 Photo_Coppari.jpg

Thérapie combinée pour traiter T1D

Le diabète de type I est caractérisé par une déficience d’insuline qui est actuellement corrigée avec des injections d’insuline. Mais ce traitement, bien que très répandu, n'est pas idéal, car il ne restaure pas complètement le métabolisme et comporte des risques d’hypoglycémie potentiellement fatale. Le groupe de Roberto Coppari a découvert une protéine naturelle capable de réduire le glucose et d’améliorer le métabolisme sans risque d’hypoglycémie et propose de l’administrer aux patients diabétiques en même temps qu’une dose nettement réduite d’insuline. Le financement Innogap servira à tester dans un modèle de souris si l’injection de ce produit combiné est efficace contre le diabète.

Photo : Prof Roberto Coppari (gauche) et Dr Giorgio Ramadori (droite), Département de physiologie cellulaire et métabolisme, Faculté de médecine, Université de Genève.

 

 

Photo_Gervaix_2.JPG

Le stéthoscope intelligent et autonome

Prof. Alain Gervaix et ses collaborateurs développent le premier stéthoscope intelligent et autonome, capable d’enregistrer les bruits pulmonaires, de les analyser en temps réel en utilisant un algorithme d’intelligence artificielle afin de prédire avec sécurité les risques d’une maladie broncho-pulmonaire. Ce projet a gagné le premier prix de la journée de l’innovation aux HUG en 2018.

Le financement Innogap permettra de développer la base de données d’auscultations cardiaques pédiatriques et son logiciel d’analyse.

Photo (de gauche à droite) : David Rivollet, Prof Alain Gervaix, Dr Mohamed-Rida Benissa, Alexandre Perez

 

 

photo.png

Geneva Key – Dental splint

The invention relates to a medical device and more particularly to a dental splint (a « key ») for standardized and predictable application of plastic reconstructive material on tooth surfaces.

This splint comprises plurality of stamp, adapted to receive a predetermined quantity of reconstructive material and to be placed on a predetermined tooth, a base support portion for supporting the stamp portions and a leg portion linking each stamp portion to the base support portion, characterised in that each stamp portion presents a surface adapted to cover the area of the tooth where material has to be added only. In this manner, only the necessary tooth surface is covered, and free access is available for example for the dentist to remove the excess resin.

Photo: Dr. med. dent. Felix Burkhardt, Dentist, and Prof. Dr. med. dent. Irena Sailer, Chair, Division of Fixed Prosthodontics and Biomaterials, Clinic of Dental Medicine, University of Geneva

Photo: Hyeonjong Lee, DMD, PhD, Assistant Professor, Department of Prosthodontics, School of Dentistry, Pusan National University

 

 

Method for object recognition and/or verification on portable devices (Prof. S. Voloshynovskyy)

Le projet du Prof. Voloshynovskyy a pour objectif de développer une application mobile permettant d’identifier et de vérifier l’authenticité de descripteurs extraits des surfaces de produits et/ ou de leurs emballages à la sortie de leur production. L’objectif est que des consommateurs ou des inspecteurs puissent, au moyen de la caméra de leur téléphone portable, vérifier l’authenticité de produits disponibles sur le marché ; des médicaments par exemple. La technologie est protégée par une famille de brevets.