à la Une

Héros et victimes des réseaux sociaux, des hiéroglyphes à Facebook, 31 mai - 29 juin 2016

Université de Genève, UNI DUFOUR, Rez-de-chaussée.

La journée "L'image : sa construction, sa destruction et son usurpation au fil des siècles" est accompagnée de la présentation, en première, de la version française de l'exposition « Héros et victimes des réseaux sociaux, des hiéroglyphes à Facebook », avec une contribution spéciale de la Brigade des mineurs de la Police de Genève.

Créée en 2013 pour être exposée à l’Union Internationale des Télécommunications (UIT, ONU-Ge), le but de l'exposition est de présenter à tous – des enfants aux adultes – 10'000 ans d’héroïsations et de damnations, c’est-à-dire les racines de ce que peut subir tout un chacun, aujourd’hui, à travers les réseaux sociaux.

Constituée de 32 panneaux et présentée en version anglaise à l'UIT, puis en Roumanie et en Pologne, elle compte aujourd’hui plus de 200'000 visiteurs réels auxquels il faut ajouter tous ceux qui ont exploré le site internet de l’exposition. Ses traductions en Bulgare, Allemand et Italien sont en cours et seront présentées dans les pays concernés à l'automne, à l'occasion du mois de la sécurité numérique (octobre).

Plus d'informations sur: social-media-victims.eu

heros_victimers_reseaux_sociaux_img.PNG 

27 mai 2016
  2016