Une étude européenne publiée dans "Nature" et dirigée depuis la Faculté regroupe la plus grande quantité de données jamais réunies liant des génomes humains à leur activité génétique

ADN

Des scientifiques européens, dirigés par les chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Genève dans le cadre du projet GEUVADIS, présentent aujourd’hui une cartographie indiquant les causes génétiques des différences entre les hommes. Cette étude, publiée dans Nature et Nature Biotechnology, regroupe la plus grande quantité de données jamais réunies liant des génomes humains à leur activité génétique, au niveau de l’ARN. Emmanouil Dermitzakis, professeur Louis-Jeantet à l’UNIGE souligne le fait que ce travail a de profondes implications pour la médecine génomique.

Lire le communiqué de presse

17 septembre 2013

Media

top