Systèmes exoplanétaires


La recherche de systèmes planétaires en orbite autour d’autres étoiles que notre Soleil, et plus particulièrement la quête de planètes semblables à notre Terre, représente l’une des grandes entreprises scientifiques, technologiques et philosophiques de notre temps. Le thème des planètes extrasolaires a été reconnu comme axe prioritaire par toutes les grandes agences de recherche (ESA, NASA, ESO) et intégré dans leur vision de développements de leurs futurs programmes de recherche.

L’équipe d’astrophysiciens de l’Université de Genève occupe une position exceptionnelle au sein de la communauté des chercheurs actifs sur les thèmes de recherches liés aux planètes extrasolaires. Depuis 1995, le Département d’astronomie de l’UNIGE a le rôle internationalement reconnu d’équipe dominante dans le domaine de la détection et de la caractérisation des exoplanètes. Près de la moitié des planètes connues et l’écrasante majorité des petites planètes de type super-Terre a été identifiée par des chercheurs du Département d’astronomie de l’UNIGE au cours de ces dernières années.

A ce jour, plus de 1000 planètes ont été identifiées en orbite autour d’autres étoiles. Ces découvertes génèrent un énorme enthousiasme auprès du public et des jeunes générations qui partagent ainsi l’excitation et l’engouement des chercheurs pour ce nouveau champ d'investigation en astrophysique. Cela contribue grandement à promouvoir une image positive auprès du grand public du travail effectué à l’UNIGE.

L’activité du groupe, tout en s’appuyant et en renforçant les activités mise en place au cours des dix dernières années, s’est développée et diversifiée. Les domaines d’activités intègrent désormais la détection et la caractérisation des planètes en transit incluant une participation aux missions spatiales Corot/ESA et Kepler/NASA et à la préparation de la mission PLATO/ESA, l’imagerie à haut contraste de compagnons substellaires, et un large programme cohérent de développement d’instruments astronomiques (PRIMA, ESPRESSO, HARPS-NEF, SPHERE, EulerCam, HARPS-FP).

L’activité du groupe au cours des cinq dernières années a donné lieu à plus de 100 publications dont de nombreuses « premières » : découverte de la population des super Terres, mise en évidence de la première planète rocheuse, première super-Terre détectée dans la zone habitable, observation de la première planète en orbite rétrograde, etc.

Les thèmes majeurs de recherche du groupe pour les prochaines années sont dirigés autours de grands axes principaux:

  • Détection et caractérisation de planètes de toutes masses et en particulier celles se situant dans la zone de masses intermédiaires entre la Terre et Neptune.
  • Analyse statistique des propriétés observées pour contraindre les modèles de formation planétaire.
  • Exploration et détection de planètes terrestres dans la zone habitable autour de leurs étoiles.
  • Etude des atmosphères des planètes gazeuses, des Jupiters aux Neptunes.

Pour mener à bien ces programmes, de nombreuses collaborations ont été bâties et une participation active est en place pour les phases d’études intégrées des futurs grands programmes de recherche Européens (« Cosmic Vision » (ESA) et « E-ELT » (ESO)).


top