Semaine des droits humains

La disparition forcée. Mobilisations entre passé et futur

Inauguration du mural Alexei Jaccard

 

Jeudi 24 novembre | 18h30

Uni Mail, auditoire Alexei Jaccard – Droits de l'Homme (MR380)

 

 

En mai 1977, Alexei Jaccard, alors étudiant en géographie à l’UNIGE, disparaît à Buenos Aires, victime, comme des dizaines de milliers d’autres, de l’Opération Condor, une entreprise clandestine de terrorisme d’État conduite par les dictatures militaires d’Amérique du Sud. Depuis août 2022, un mural permanent, installé à l'entrée de l’auditoire Alexei Jaccard – Droits de l'Homme à Uni Mail (MR380), cristallise 45 ans de mobilisations autour de la disparition forcée de cet étudiant: d’abord pour le retrouver, puis pour réclamer la vérité sur sa disparition. Ainsi l'UNIGE et la justice genevoise participent aux poursuites ayant mené à l'arrestation du général Pinochet en 1998. En parallèle, des initiatives étudiantes visant à rendre hommage à l’étudiant disparu conduisent à rebaptiser la salle MR380 «auditoire Alexei Jaccard – Droits de l’homme», et tout récemment, à concevoir ce mural. La soirée d'inauguration retracera l'histoire de cette mobilisation, la reliant à d'autres mouvements sociaux suscités par cette forme de crime contre l'humanité à travers le monde. Elle sera aussi l’occasion de découvrir le mural Alexei Jaccard – Droits humains, lieu vivant de mémoire, d’information et de réflexion interdisciplinaire autour des luttes pour la protection des droits humains, afin de les enraciner au cœur de l'Université.

 

PROGRAMME (18h30-20h)

Ouverture
Julie de Dardel, représentante du Comité scientifique interfacultaire pour la valorisation de l’auditoire Alexei Jaccard – Droits de l'Homme

Allocutions
Yves Flückiger, Recteur de l’Université de Genève et contemporain d’Alexei Jaccard
Aline Helg, représentante de la mobilisation étudiante 1977-1986, professeure honoraire membre du Comité scientifique interfacultaire Alexei Jaccard et du Latino Lab
Jean-Jacques Martin, avocat et représentant à Genève de la famille Jaccard-Veloso
Paulina Veloso, veuve d’Alexei Jaccard, avocate et membre du Conseil de défense de l'État au Chili

Conférence
«La disparition forcée, phénomène global en mutation: la lutte des familles et de la société civile face aux nouveaux défis», p
ar Gabriella Citroni, professeure de droit international, vice-présidente du Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires de l’ONU.

La disparition forcée est souvent considérée, à tort, comme un phénomène du passé et cantonné à certaines zones géographiques. Or, ce crime a toujours cours aujourd'hui et n'épargne aucun continent. Certaines caractéristiques de cette pratique se sont transformées avec le temps. Ce qui ne change pas, c'est l'importance cruciale de la lutte des proches des personnes disparues et de la société civile, à l'origine de progrès significatifs face à de terribles obstacles.

Conclusion
Valeria Wagner, représentante du Comité scientifique interfacultaire pour la valorisation de l’auditoire Alexei Jaccard – Droits de l'Homme

La soirée se terminera par une verrée.

 

Pour en savoir plus sur l'étudiant Alexei Jaccard, lire:

Date:
Jeudi 24 novembre | 18h30

Lieu: 
Uni Mail | auditoire Alexei Jaccard – Droits de l'Homme (MR380)


Contact:

Melina.Tiphticoglou(at)unige.ch

+41 22 379 77 67