2019

Journée de formation sur l’eau et la paix dans l’Agenda du développement durable

Le 2 juillet 2019, une journée de réflexion et de formation sur « l’eau et la paix dans l’agenda du développement durable », s’est tenue au sein de la Représentation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) auprès des Nations Unies. Cette formation a été organisée conjointement par l’OIF et le Geneva Water Hub. Elle était principalement destinée aux experts des Missions permanentes des pays membres de l’OIF et s’est inscrite dans le suivi de la résolution « Eau, paix et sécurité » adoptée par les Etats et gouvernements francophones lors du Sommet de Madagascar en novembre 2016.

La réflexion a porté sur le rôle de l’eau en tant que pont entre deux agendas stratégiques des Nations Unies : celui du développement durable et celui de la paix.

De nombreuses questions ont pu être abordées, en particulier la place de l’eau dans l’Agenda de la paix et dans l’Agenda du développement durable ; les outils juridiques de coopération sur les ressources en eau ; le droit applicable à la protection des infrastructures liées à l’eau en temps de conflit armé ou encore les dynamiques du nexus « eau, alimentation, énergie ». La formation s’est terminée sur un cas d’étude, qui s’est déroulé en exercice de groupe sur les problématiques de l’eau dans la région du Sahel.

Cette journée fait écho aux préparatifs en cours du Forum Politique de Haut Niveau sur le développement durable dont la prochaine session débutera le 9 juillet 2019 au siège des Nations Unies à New York.

L’eau joue un rôle majeur pour la santé publique, la sécurité alimentaire et l’énergie. Cette ressource vitale est soumise à des défis sans précédent et est de plus en plus liée à l’insécurité aux échelles locales, régionales et mondiales, comme l’illustrent les tensions accrues autour de grandes infrastructures de barrages, d’exploitations minières et de nombreuses querelles autour du droit à la terre et l’accès à l’eau.

Outre la somme de connaissances partagée, cette Journée a ainsi permis d’alerter tant sur les risques liés à une gestion non intégrée de l’eau, que sur les immenses potentiels en termes de coopération, de paix et de développement. 

Galerie

2 juillet 2019
  2019
Geneva Water Hub