Masters

Maîtrise universitaire en psychologie

image psycho web.jpg

La Maîtrise universitaire (Master of Science) en psychologie constitue la 2e partie de la formation de base. Elle a pour but de faire acquérir des connaissances approfondies dans certains domaines spécifiques de la psychologie.

La structure des études prévoit cinq plans d’études pour le titre de Maîtrise universitaire en psychologie. L’étudiant choisit un plan d’études parmi ces cinq. Les quatre premiers plans d’études impliquent le choix de deux orientations parmi les six proposées par la Section (deux à visée pratique, les orientations appliquée et clinique, et quatre fondamentales, les orientations affective, cognitive, développementale, et sociale). Il n'est pas possible de combiner les orientations clinique et appliquée. Le cinquième plan offre une formation spécifique dans le domaine du handicap.

Les cinq plans d’études sont les suivants :

Plan d'études Psychologie clinique intégrative

Ce plan d’études comprend obligatoirement l’orientation clinique et une seconde orientation fondamentale à choix (affective ; cognitive ; développementale ; ou sociale).

Plan d'études en psychologie clinique intégrative Crédits
Programme de l'orientation clinique 36
Programme de la seconde orientation
(affective, cognitive, développementale ou sociale)
24
Module de stage 15
Méthodologie et analyse de données 9
Enseignements à option 6
Mémoire et colloque de recherche (liés à la seconde orientation) 30
Total 120

Orientation Psychologie clinique

Responsable : Prof. Nicolas Favez

Secrétariat : Mme Carla Anderegg

Descriptif de l’orientation

L’orientation propose une formation adaptée aux nombreuses problématiques rencontrées en psychologie clinique, aussi bien chez l'enfant et l'adolescent que chez l'adulte et la personne âgée. Cette formation s’inscrit dans une approche intégrative, fondée empiriquement, qui permet une appréhension multifactorielle de la réalitéclinique. Trois domaines principaux et complémentaires sont couverts: la psychopathologie, les relations interpersonnelles et la neuropsychologie clinique. Le programme de la formation comprend un volet théorique, avec des enseignements portant sur les troubles, sur les méthodes d’évaluation et sur les techniques  d’intervention, et un volet pratique, avec des séminaires de questions approfondies, des travaux pratiques (incluant des apprentissages par résolution de problèmes, des visites d’institutions et l’exercice de techniques d’évaluation), un stage de terrain et un atelier de pratique professionnelle. Cette formation prépare également à l'admission à deux Maîtrises universitaires d'études avancées (MAS) de nature professionnalisante proposées par la Section :

MAS en psychologie clinique

http://www.unige.ch/fapse/lesetudes/formations/mas/psy-clinique.html

MAS en neuropsychologie

http://www.unige.ch/fapse/lesetudes/formations/mas/neuropsy-clinique.html.

Plan d'études Psychologie appliquée

Ce plan d’études comprend  obligatoirement l’orientation appliquée et une seconde orientation fondamentale à choix (affective ; cognitive ; développementale ; ou sociale).

Plan d'études en psychologie appliquée Crédits
Programme de l'orientation appliquée 33
Programme de la seconde orientation
(affective, cognitive, développementale ou sociale)
27
Module de stage 15
Méthodologie et analyse de données 9
Enseignements à option 6
Mémoire et colloque de recherche (liés à la seconde orientation) 30
Total 120

Orientation Psychologie appliquée

Responsable : Prof. Olivier Desrichard

Secrétariat : Mme Ariane Mengelt

Descriptif de l’orientation

La psychologie appliquée est l'utilisation des connaissances de la psychologie fondamentale pour apporter des réponses à des questions de terrain. Elle fournit des outils permettant de diagnostiquer les problèmes, de mettre en place une intervention et d’en évaluer l'impact.

Les quatre piliers de la formation en psychologie appliquée sont :

1) La méthodologie d'intervention
Mettre en place une intervention pour apporter une solution à un problème de terrain (ex : comment limiter les comportements obésogènes chez les adolescents ?) nécessite de s'appuyer sur des étapes prédéfinies, du diagnostic à l'évaluation, résumées sous le terme générique de "méthodologie de l'intervention".  Neuf ECTS sont consacrés à cet enseignement dans le master de psychologie appliquée. L'enseignement s'appuie sur les guidelines les plus actuels dans ce domaine (PRECEDE-PROCEED, BCT Taxonomy, Mindspace, the Behavioral Wheel of Change, etc.), et que les étudiants apprennent à utiliser dans le contexte d'un projet d'intervention développé en TP.

2) Les outils théoriques
Intervenir sur un problème de terrain nécessite d'être capable de le théoriser, c'est-à-dire d'identifier les relations causes-effets qui le caractérisent. Cette activité s'apprend pendant les enseignements de méthodologie de l'intervention, mais s'appuie sur des connaissances en psychologie fondamentale. Six ECTS sont consacrés à des enseignements des modèles les plus couramment utilisés sur le terrain, notamment dans le domaine de la santé et de l'environnement. Par ailleurs, les enseignements optionnels et ceux proposés dans l'orientation fondamentale, permettent aux étudiants d'acquérir des bases théoriques solides qui lui permettront d'analyser des problèmes de terrain dans le domaine qu'il/elle aura choisi.

3) Les outils d'intervention
Avoir pu identifier et modéliser un problème de terrain, indique les pistes d'action ("sur quel levier il faudrait agir") mais ne fournit pas les outils pour les suivre ("comment agir sur ce levier ?"). Les enseignements sur les outils d'intervention (ex : influence sociale, communiquer et persuader, stratégies d'intervention psychologique, etc.) sont nombreux dans l'orientation appliquée. Les concepts appris seront mis en œuvre dans le cadre du TP intervention.

4) Pratique
Une connaissance du terrain est indispensable pour être en mesure de proposer des interventions réalistes, de  travailler avec les autres professionnels impliqués, ou même simplement d'acquérir les compétences sociales élémentaires dans le monde professionnel. Les étudiants en psychologie appliquée sont confrontés à la pratique à trois moments : a) dans le cadre du TP interventions, b) dans le cadre du cours "champs d'applications", où des chercheurs appliqués viennent partager leur expérience sous forme de séminaire et c) dans le cadre du stage de 15 ETCS avec supervision collective bimestrielle. Le stage peut être réalisé dans les lieux de stages offerts par la formation, les étudiant-es peuvent également proposer un lieu de stage de leur choix. Celui-ci devra néanmoins être agréé par le responsable de la formation.

Selon les intérêts ou projets professionnels des étudiants, quatre parcours sont proposés à l'intérieur du master en psychologie appliquée : parcours intervention comportementale (santé, environnement), parcours intervention sociale et organisationnelle, parcours intervention en psychogérontologie, parcours intervention en éducation. Ces parcours permettent aux étudiants de se former aux quatre piliers de la psychologie appliquée, mais dans un domaine particulier.

A l'issue de son master, le diplômé en psychologie appliquée de l'Université de Genève, peut exercer dans  une structure qui met en œuvre des interventions sociales (ex: lutte contre la discrimination) ou comportementales (ex: prévention des addictions, promotion des comportements environnementaux). Dans un premier temps, il/elle sera plutôt sollicité-e pour participer à des interventions existantes. Sa formation lui permet d'envisager d'évoluer ensuite vers des postes de chargé-e de projet. Pendant le master, le stage et la supervision collective lui permettent de se familiariser avec le réseau professionnel genevois.

Plan d'études Psychologie fondamentale

Ce plan d’études comprend deux orientations fondamentales à choix (affective ; cognitive ; développementale ; ou sociale).

Plan d'études en psychologie fondamentale
Crédits
Programme de la première orientation
(affective, cognitive, développementale ou sociale)
27
Programme de la seconde orientation
(affective, cognitive, développementale ou sociale)
27
Module de stage (dans une des deux orientations choisies) 15
Méthodologie et analyse de données 9
Enseignements à option 6
Enseignements libres 6
Mémoire et colloque de recherche (liés à une des deux orientations choisies) 30
Total 120

Enseignements à option et libres  - 12 crédits

  • Les 6 crédits d'enseignements à option peuvent être choisis dans les deux listes d'enseignements à option des deux orientations fondamentales A et B.
  • Les 6 crédits d'enseignements libres peuvent être choisis dans l'ensemble des cours de niveau Master de l'Université de Genève ou d'une autre université suisse.

Module de stage - 15 crédits

A choisir dans les stages proposés par l'orientation A ou B.

 751STRE15  Stage de recherche dans un labo UNIGE  15 AN ou A ou P
 751STTE15  Stage de terrain (en sociale uniquemement)  15  AN ou A ou P
Plan d'études Recherche approfondie en psychologie

Ce plan d’études comprend  deux orientations fondamentales à choix (affective ; cognitive ; développementale ; ou sociale).

Plan d'études Recherche approfondie en psychologie
Crédits
Programme de l'orientation A
(affective, cognitive, développementale ou sociale)
27
Programme de l'orientation B
(affective, cognitive, développementale ou sociale)
27
Méthodologie et analyse de données 9
Enseignements à option 6
Enseignements libres 6
Mémoire et colloque de recherche (liés à une des orientations choisies) 45
Total 120

Enseignements à option et libres  - 12 crédits

  • Les 6 crédits d'enseignements à option peuvent être choisis dans les deux listes d'enseignements à option des deux orientations fondamentales A et B.
  • Les 6 crédits d'enseignements libres peuvent être choisis dans l'ensemble des cours de niveau Master de l'Université de Genève ou d'une autre université suisse.
Plan d'études Approches psycho-éducatives et situations de handicap

Ce plan d’études comprend une majorité de cours en psychologie avec en complément des cours en logopédie et en sciences de l’éducation.

Plan d'études Approches psycho-éducatives et situations de handicap
Crédits
Fondements des perspectives psycho-éducatives 12
Approches psychologiques des situations de handicap 48
Approches éducatives des situations de handicap 6
Module de stage 15
Méthodologie et analyse de données 9
Mémoire et colloque de recherche (lié au sujet de mémoire) 30
Total 120

eXPOSÉ DES MOTIFS POUR LA CRÉATION DE CE PLAN D’ÉTUDES

A côté des formations professionnalisantes relevant de la psychologie clinique intégrative et de la psychologie appliquée, il est apparu important que la Section de Psychologie propose une formation dans le domaine des handicaps. En effet, les psychologues sont à même d’intervenir, avec d’autres professionnel-le-s, dans de nombreuses structures (qui représentent autant de débouchés possibles pour nos étudiant-e-s) accueillant des enfants, des adultes et des personnes âgées en situation de handicap : des structures préscolaires destinées à des enfants entre 0 et 4/6 ans, des structures scolaires et de formation destinées

aux enfants et adolescents entre 4 et 20 ans (structures d’appui à l’intégration en classe ordinaires, classes spécialisées, institutions spécialisées, écoles et institutions), ou encore des structures faisant suite à la scolarité (structures professionnelles, résidentielles, associatives et d’accompagnement des personnes vieillissantes). En outre, les psychologues sont aussi amenés à intervenir auprès des familles des personnes en situation de handicap.

Ce nouveau plan d’études du Master en psychologie «Approches psycho-éducatives et situations de handicap» couvre essentiellement les situations de handicaps survenant pendant la période prénatale (p.ex. troubles génétiques ou métaboliques) et périnatale (p.ex. prématurité, traumatisme à la naissance). Ces situations de handicaps sont liées à:

  • Des déficiences des compétences cognitives, socio-émotionnelles, d’apprentissage;
  • Des déficiences des comportements adaptatifs;
  • Des déficiences d’origine neuromotrice;
  • Des déficiences d’origine sensorielle;
  • Des polyhandicaps.

Ces situations de handicaps sont envisagées dans une perspective de trajectoire de vie (lifespan), avec une attention toute particulière portée sur le vieillissement des personnes en situation de handicap et les nombreux défis qui y sont associés.

Ce plan d’études vise à articuler au mieux les compétences théoriques, méthodologiques et pratiques, à sensibiliser les étudiant-e-s à l’importance de la recherche dans le domaine du handicap et à favoriser l’utilisation de concepts, d’outils d’évaluation et de techniques d’intervention empiriquement fondés. En outre, il s’inscrit résolument dans une approche intégrative qui assume réellement la complexité et le caractère multifactoriel des difficultés

psychologiques rencontrées par les personnes en situation de handicap et par leurs proches et qui prenne en compte la personne dans sa globalité et dans son individualité, dans le respect de son auto-détermination et de celle de ses proches. Dans cette perspective, les diverses problématiques liées aux déficiences, aux troubles, et aux situations de handicap ou de vulnérabilité qui peuvent en découler sont abordées autant par la recherche dans le champ de l’éducation spéciale que celui de la psychologie. Cette formation s’appuie pour cela sur le jumelage de son plan d’études avec un Master en sciences de l’éducation portant le même intitulé, 12 ECTS de cours étant partagés par les deux plans d’études. Il s’agit enfin d’amener les étudiant-e-s à identifier et analyser les enjeux socio-politiques, institutionnels, juridiques et éthiques de leurs pratiques.


Les plans Psychologie clinique intégrative, Psychologie appliquée, Psychologie fondamentale et Approches psycho-éducatives et situations de handicap comprennent un module de stage de 15 ECTS. Celui-ci peut inclure des stages de terrain dans une institution, stages de recherche dans un laboratoire, mais également des ateliers d’intégration théorique et pratique. Le plan d’études Recherche approfondie en psychologie ne contient pas de module stage, mais permet un travail de recherche plus approfondi, car le mémoire de recherche est plus conséquent que dans les quatre autres plans d’études (mémoire et colloque de recherche octroient 45 à la place de 30 ECTS). Ce plan a été conçu dans l’espoir de satisfaire les étudiants de maîtrise particulièrement intéressés à la recherche, voire à la poursuite de leur formation académique avec un doctorat.

Le plan d’études Approches psycho-éducatives et situations de handicap couvre essentiellement les situations de handicaps survenant pendant la période prénatale (p.ex. troubles génétiques ou métaboliques) et périnatale (p.ex. prématurité, traumatisme à la naissance) ; ces situations sont envisagées dans une perspective de trajectoire de vie (lifespan), avec une attention toute particulière portée sur le vieillissement des personnes en situation de handicap. Flyer de présentation du plan d'études ici

En plus du programme spécifique de chaque orientation et du mémoire, le cursus du Master comporte des enseignements de méthodologie.

La description des orientations est disponible ici :

Langue d’enseignement
Français (une bonne connaissance passive de l'anglais est obligatoire)

Conditions d’admission (article 5. du Règlement)

5.1 Sont admissibles aux études de Maîtrise les titulaires d’un Baccalauréat universitaire en Psychologie (Bachelor of Science in Psychology) d’une université suisse, ou d’un grade jugé équivalent par le Doyen de la Faculté (ci-après ‘Doyen’) sur préavis de la Commission d’équivalences et de mobilité.

5.2 Dans certains cas, afin de satisfaire aux exigences d’une orientation, un complément d’études au programme de Maîtrise peut être demandé par la Présidence de la Section (ci-après ‘Présidence’), sur préavis du ou des Comité(s) d’orientation concerné(s). Ce complément d’études peut constituer soit un pré-requis à l’admission (il doit donc être suivi et réussi préalablement à l’admission), soit un co-requis (il est suivi et doit être réussi pendant les études de maîtrise). Le complément d’études ne peut pas excéder 30 crédits. La décision d’admission rendue par le Doyen précise les modalités de l’éventuel complément d’études requis (pré-requis ou co-requis) et les délais impartis.

5.3 Les titulaires d’un baccalauréat universitaire en sciences humaines d’une université suisse, ou d’un titre jugé équivalent par le Doyen sur préavis de la Commission d’équivalences et de mobilité, peuvent être admis à condition d’avoir suivi dans leur parcours antérieur 60 crédits ECTS correspondant aux cours obligatoires ou optionnels du programme de baccalauréat universitaire en psychologie de la FPSE. En outre, ils doivent avoir acquis préalablement à leur admission aux études de Maîtrise le Certificat complémentaire en psychologie de 60 crédits de la FPSE.