Événements et cours en accès libre

Transformation des métiers de la santé et technologies de l'information

Jeudi de la santé : conférence table-ronde dans le cadre des formations continues en Management dans les institutions de santé et en Santé publique


À noter : Suite à la conférence table-ronde, vous pouvez adresser vos questions ou commentaires à sante-gsem(at)unige.ch.


Introduction par le Prof. Claude SICOTTE

En raison du potentiel offert par les développements rapides de l'informatique et des télécommunications, les technologies de l'information occupent une place sans cesse croissante dans l'univers des organisations et des systèmes de santé. En effet, ces nouvelles technologies représentent un potentiel important de transformation des organisations et des systèmes de santé. Toutefois, malgré les attentes élevées, les expériences de conception, de développement et d’implémentation de ces nouveaux dispositifs représentent des projets complexes qui demeurent trop souvent décevants au point de vue des résultats. Selon plusieurs, le problème ne se situe pas tant au niveau de la technologie informatique qui est aujourd'hui, dans l’ensemble, sophistiquée, fiable et abordable. Le problème en est plutôt un de gestion.

Notre objectif est de présenter une synthèse des connaissances issues de la recherche en management sur le déploiement et l’appropriation des technologies de l’information dans les organisations et les systèmes de santé. Nous viserons particulièrement à mieux discerner l’impact de ces technologies sur l’évolution et la transformation des pratiques professionnelles et des métiers de la santé.

À prime abord, une majorité des analyses de prospective soulignent la nécessité d’une évolution des compétences rendue nécessaire par un besoin croissant de compétences techniques pour les professionnels de santé avec le recours à des technologies de plus en plus sophistiquées. Des compétences spécifiques sont notamment nécessaires pour être en mesure de gérer les données informatiques qui ne cessent de croître. Dans la même perspective, des analyses de prospective mettent de l’avant la nécessité de transformation importante des métiers de la santé que ce soit par l’apparition de nouveaux métiers ou la restructuration d’anciens. Par exemple, les tâches consistant en de la transmission simple et routinière d’informations devraient être transformées pour mieux mobiliser les avantages offerts par les outils numériques. Les métiers devraient notamment s’adapter pour faire face à des défis croissants de coordination aptes à mieux fluidifier les interactions du patient avec le système. À ce niveau, certains préconisent des modèles de personnalisation des parcours de soins qui reposeraient sur la création de gestionnaires de cas qui prennent en charge la “navigation” du patient dans les méandres du système. D’autres militent en faveur de nouveaux modèles d’organisation de soins fondés en tout ou en partie sur la télémédecine ouvrant la porte à de nouvelles organisations de soins favorisant l’intervention à distance et la délocalisation des intervenants et des patients. Finalement, il ne faut pas perdre de vue que ces défis sont exacerbés par un contexte de pénurie de main d’œuvre qui mène notamment à une désertification médicale de nombreux territoires. En somme, nous tenterons de voir quelles sont les avenues que nous offre la recherche en management pour mieux comprendre et mieux faire face à ce panorama complexe.

Programme

Accueil 

  • Dr Mathias WAELLI, Directeur exécutif des formations en management des institutions de santé, Coordinateur du MAS en Santé Publique, Université de Genève (UNIGE)
  • Prof Jean-François ETTER, Directeur du MAS en Santé Publique, Institut de santé globale, UNIGE
  • Prof Karl BLANCHET, Directeur du Centre d'études humanitaires et des formations en management des institutions de santé, UNIGE


17h30-18h10
Conférence

  • Prof. Claude SICOTTE, Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé, École de santé publique, Université de Montréal


18h10-19h
Table-ronde

avec les intervenants :

  • Marc BESSON, Directeur des Systèmes d'Information, Institution genevoise de maintien à domicile (IMAD)
  • Prof. Antoine GEISSBUHLER, Vice-Recteur, Université de Genève, Directeur du Centre de l’innovation, médecin-chef du Service de cybersanté et télémédecine, Hôpitaux universitaires de Genève (HUG)
  • Alain JUNGER, Adjoint Direction des soins, Responsable du système d'information des soins, Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV)

animée par

  • Dr Mathias WAELLI, Coordinateur académique des formations en Management dans les institutions de santé et du MAS en Santé publique, UNIGE


19h clôture et apéritif

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.