Projets

Exerciseur en statistiques

Fiche de Projet
Réalisé par : Matthias Studer
Contact : matthias.studer@unige.ch
Cours : Introduction aux méthodes quantitatives
Cursus : Bachelor
Nombre d'étudiant-es : 100 - 300
Innovations utilisées :
Questionner
Problématique :
Préparer
Faculté : SDS
Lauréat d'un prix : Prix de l'enseignement 2018
Description du Projet
Situation de départ

L’enseignant de ce cours de statistiques obligatoire de première année a fait face à plusieurs constats. Le cours avait une très mauvaise image auprès des étudiant-es qui appréhendent fortement les mathématiques. Seule une minorité d’étudiant-es étaient capables d’interpréter correctement des résultats statistiques à la fin du semestre. Enfin, la participation aux exercices était insuffisante. Or, un travail régulier permet de s’assurer qu’une étape est comprise avant d’aborder la suivante, ce qui est essentiel pour les statistiques dont la compréhension est essentiellement « cumulative ».


Mise en place et déroulement du projet

La refonte du cours de 2016 visait à répondre à ces constats. Outre un recentrage du cours autour de l’interprétation des résultats statistiques, plusieurs innovations pédagogiques ont été mises en place avec plusieurs objectifs :

  • Rendre les étudiant-es plus actifs/ves dans le cours et les séminaires ;
  • Augmenter la part des étudiant-es faisant les exercices avant les séminaires ;
  • Améliorer la qualité du travail associé aux exercices en les encourageant à identifier et dépasser leurs erreurs ;
  • Mettre en place des temps spécifiques pour les exercices théoriques et d’interprétation.

L’innovation principale concerne la mise en place d’exercices pratiques sur Moodle générés aléatoirement avec correction automatique, un nombre de tentatives illimité et un minimum de points à atteindre. Chaque semaine à la suite du cours, les étudiant-es sont invité-es à faire un certain nombre d’exercices sur Moodle pour mettre en application leurs connaissances théoriques. À noter que : 

  • Les données et énoncés de l’exercice sont générés aléatoirement. Ce système a l’avantage de proposer un exercice unique à chaque étudiant-e et de prévenir les tentatives de copie entre étudiant-es. 
  • Dès qu’un TP est soumis par un-e étudiant-e, il est automatiquement corrigé et les réponses correctes sont fournies à l’étudiant-e dans un but d’évaluation formative.
  • Un pourcentage minimum de points est requis (typiquement 80%) pour valider un TP. 
  • Les étudiant-es ont autant de tentatives qu’ils/elles le désirent (celles-ci étant toujours différentes) pour atteindre ce minimum, seule la meilleure tentative est retenue. Ceci incite les étudiant-es à identifier et dépasser leurs erreurs.
  • Un bonus de 0,5 sur la note finale est attribué aux étudiant-es ayant validé l’ensemble des TP à la maison.

Ces exercices Moodle sont principalement utilisés pour l’apprentissage « technique ». La seconde innovation tient en la réalisation d’exercices plus qualitatifs (interprétation…) pendant les séminaires. Ces exercices sont réalisés en petits groupes avec l’aide des assistant-es avant d’être corrigés collectivement.


Retour et conseils sur la mise en place d'un tel projet

L’enseignant a pu noter une forte augmentation de l’implication des étudiant-es et du nombre de questions pendant le semestre. Une nette amélioration dans l’interprétation des résultats a été observée aux examens.

Ce projet est encore en développement, au niveau informatique, l’utilisation de Moodle pourrait être améliorée. De plus, il est prévu d’augmenter le nombre d’exercices proposés ainsi que le détail des corrections (ajout de lien vers le cours correspondant sur Mediaserver, lien vers des vidéos).

L’enseignant insiste sur le fait qu’un tel projet demande beaucoup de temps et qu’il faut bien identifier en amont les besoins de l’enseignement (dans ce cours, l’apprentissage cumulatif des statistiques et la participation des étudiant-es aux exercices). Il est également indispensable d’avoir les moyens nécessaires à sa mise en place à disposition, à savoir une équipe d’assistant-es et une stabilité à moyen terme pour pouvoir s’investir et innover.


Avis des étudiant-es

L’évaluation du cours par les étudiant-es est excellente, et ce malgré leurs très fortes réticences envers les statistiques. Beaucoup d’étudiant-es mentionnent les exercices Moodle et l’organisation du cours comme points forts. Dans l’ensemble, ils trouvent les TP Moodle extrêmement utiles et aimeraient qu’ils soient plus largement utilisés. Le fait de pouvoir obtenir un bonus en échange d’un travail constant au long du semestre est motivant. Les étudiant-es ressentent également un sentiment de progression important du fait de dépasser leurs erreurs. Ils/elles soulignent cependant que de tels exercices demandent un gros investissement en termes de temps (notamment pour celles et ceux qui multiplient les tentatives avant d’atteindre les 80% de réussite requis) et se plaignent parfois du délai trop court et inflexible à disposition puisque les exercices doivent être faits avant chaque séminaire.

« Les exercices sur Moodle chaque semaine aident vraiment à faire un travail continu tout au long du semestre, et cela est motivant. »

« Les TP Moodle chaque semaine facilitent l’assimilation de la matière en continu ce qui est très positif. »

« Les TP sont une excellente idée, car ils permettent à la fois de s’entraîner sur le long terme (et donc une meilleure mémorisation), mais surtout de mettre en pratique les exemples et les théories vus en cours. »

« Beaucoup trop longs pour les crédits accordés, trop de temps à investir dans cette matière, pour laquelle le séminaire devrait être plus efficace. »

« Les TP Moodle sont une bonne idée, peut-être ne pas en mettre chaque semaine, plutôt toutes les deux semaines, sinon cela permet de devenir autonome et pratique pour la matière du cours. »

« Les TP Moodle prennent du temps à faire, mais ils permettent un bon apprentissage en apprenant de ses erreurs et en recommençant jusqu’à obtenir 100% des points. Ce sont d’excellents exercices pour consolider nos connaissances et même pour comprendre des concepts qui étaient encore flous à la fin du cours. »

« Les TP sont très utiles à comprendre et assimiler le sujet. Ce genre de branche nécessite de la pratique et les TP font exactement cela. En plus vu qu’on peut essayer autant de fois que l’on veut cela permet de bien apprendre et revoir des choses mal comprises. »

Fichiers multimédias annexes
Exemple de TP à refaire