Futur-es étudiant-es

Raphaël Engel

Journaliste à la TSR (Temps Présent)

engel

Si je me suis lancé dans des études de Lettres en allemand et en anglais, c’était dans la perspective d’enseigner un jour. J’aimais l’idée du contact avec les jeunes générations tout en prenant de l’âge. Une Licence et deux suppléances d’allemand plus tard, je renonçais à ce projet. On ne se connaît qu’avec l’expérience. Je tentais la voie du journalisme.

Début des années 90, on parlait déjà de crise économique. Les places de stage en journalisme étaient rares, voire impossible à dénicher à Genève. C’est là que mes études seront utiles.

Avec l’allemand, je pouvais décemment lorgner du côté de la Suisse alémanique. C’est à l’ATS (Agence télégraphique Suisse) à Berne que j’ai commencé à travailler comme journaliste. Ensuite ce sont toujours mes connaissances linguistiques qui m’ouvriront la porte de la Fondation Village d’Enfants Pestalozzi (chargé de communication), puis de la Télévision Suisse 4 à Berne et enfin à la TSR à Genève.