Bachelor et Master en médecine humaine

Formations complémentaires

Liste des formations complémentaires à la formation pré-graduée en médecine humaine et non obligatoires

  • SEMP - Swiss European Mobility Program (ex-Erasmus) stages de 2 mois (minimum) dans une autre université européenne
  • IFMSA: stages organisés par l'association des Etudiants en médecine de Suisse
  • MD-MPH: formation professionnelle en santé publique
  • PREM: programme de recherche pour étudiants en médecine
  • Neuro-Club: association d'étudiants passionnés de neurosciences et entourés par des enseignants et chercheurs de cette discipline à la Faculté.
  • Eléments de santé internationale et de médecine humanitaire
  • Mention en Santé globale et Médecine humanitaire
SEMP - Swiss European Mobility Program (ex-Erasmus)

En bref

  • Durée : 2 mois minimum 
  • Dans une université européenne 
  • Exemption des taxes à UniGE et dans l'université de destination
  • Bourse de mobilité dans la majorité des cas (250.-/mois, sous réserve de modifications). Possibilités de compléments de bourse: BUIS ou Bourses Boninchi
  • Aide au logement, assistance et encadrement administratifs 

Accords de collaboration

  • Université Victor Segalen Bordeaux 2 (Bordeaux) 
  • Université Catholique de Louvain (Bruxelles) 
  • Universiteit Gent (Gand) 
  • Univerzita Karlova v Praze (Prague) 
  • Università degli Studi di Padova (Padoue) 
  • Kaunas University of Medecine (Kaunas, Lituanie) 
  • Universidad de Sevilla (Espagne)
  • Università degli Studi di Torino (Italie)
  • Universidade de Lisboa (Portugal)

Délais

Contactez la Prof. Barbara Broers pour valider votre projet, au plus tard le 1er février précédant l'année académique de votre départ

IFMSA (International Federation of Medical Students' Association)

Le SwiMSA, membre de l'IFMSA depuis sa fondation en 1951, organise des échanges cliniques, de recherche avec les 95 pays membres de l'IFMSA. En outre, le SwiMSA est actif dans les domaines de l'éducation médicale, des projets humanitaires, de ce qui est en relation avec la santé des réfugiés. Un autre champ d'action est l'éducation sexuelle et la prévention des maladies sexuellement transmissibles (MST).

Voir aussi

www.ifmsa.org
www.swimsa.ch

Programme MD-MPH

Veuillez consulter la page correspondante qui se trouve dans la rubrique Formation postgrade

PREM: Programme de Recherche pour Etudiants en Médecine

Buts du Programme

Identifier et encadrer les étudiants intéressés par la recherche dès la 2e année, mieux préparer les candidats Genevois pour le Programme MD/PhD, favoriser la relève des chercheurs cliniciens.

 Le Programme

Sélection des étudiants:

  • mars/avril: Suite à la réussite de 3 examens (Contrôles Continu de Connaissances  (CCC)) (étudiants de 2e et 3e  année), sélection des étudiants sur la base de l'interview avec le comité du Programme.
  • La participation au programme dépend également de la réussite ultérieure des  examens (Contrôles Continu de Connaissances (CCC) suivants.

Les activités du Programme

Stages en laboratoire ou en recherche clinique

Pendant les vacances d'été de 2e et/ou 3e années d'études en médecine, les étudiants admis au Programme travaillent dans un laboratoire de recherche (fondamentale ou clinique). La durée optimale de ce stage est de 2 mois, et au minimum de 6 semaines. Les buts principaux du stage sont de familiariser l'étudiant à l'approche scientifique et de lui permettre d'entreprendre un projet indépendant sous la tutelle d'un chercheur chevronné, ceci en favorisant l'apprentissage de techniques de laboratoire et l'évaluation de données scientifiques.

Les stages PREM ont lieu à Genève, dans un laboratoire de recherche choisi par l’étudiant ensemble avec son « parrain » (voir ci-dessous). Dans des situations exceptionnelles, avec une justification scientifique bien fondée qui serait prise en compte lors de la décision du comité du PREM, un deuxième stage pourrait avoir lieu à l’étranger.

Rénumération

Pendant les stages de recherche en laboratoire, l’étudiant reçoit une bourse de fr. 300 par semaine.

Si un deuxième stage a lieu à l’étranger (voir ci-dessus), la bourse pourrait être ajustée à la hausse, pour ne pas dépasser fr. 2'000 par mois pour des villes considérées particulièrement chères.

A la décision du Comité du PREM, les frais de voyage peuvent être couverts en partie par un complément de bourse, qui ne dépassera pas les 75% du prix du billet.

Autres activités du Programme

  • Réunion du Programme: en octobre de chaque année, l'ensemble des étudiants de 2e et 3e années membres du Programme se réunit avec le Comité et des représentants du corps enseignant (notamment le Décanat et la Commission d'enseignement) pour présenter leurs rapports de stage de recherche.
  • Les parrains: chaque étudiant se voit attribuer un "parrain" dès son entrée au Programme. Le parrain est membre du Comité restreint du Programme et encadre l'étudiant jusqu'à la fin de ses études. Le parrain guide l'étudiant dans le choix du laboratoire d'accueil (à Genève et à l'étranger), mais ne devrait pas lui-même diriger ce laboratoire.

Implications pour le Programme MD/PhD

Sur un plan général, ce programme vise à identifier et encadrer au plus tôt les futurs chercheurs cliniciens.

Plus spécifiquement, il est prévu, grâce au programme proposé, une meilleure préparation de candidats Genevois pour l'obtention de bourses MD/PhD. Compte tenu du programme d'encadrement et de formation en recherche, une négociation avec la Faculté des Sciences est à entreprendre afin de faire valoir le Programme lors de l'immatriculation d'un MD en tant que doctorant PhD à la Faculté des Sciences.

Il est entendu que la participation au programme de recherche pour étudiants en médecine, si elle est fortement encouragée, n'est pas obligatoire pour l'accès au programme MD/PhD.

Comité du Programme

  • Valérie Schwitzgebel (Présidente)
  • Doron Merkler
  • Monica Gotta
  • Dominique Garcin
  • Anne-Lise Giraud
  • Alexandre Dayer
  • Rabih Murr
  • Marisa Jaconi Dévaud

Contact

Valérie Schwitzgebel

Inscription

Date limite: 1 mars 2019

Si vous avez réussi les 3 examens (Contrôles Continu de Connaissances) remplissez le formulaire ci-dessous accompagné d’une lettre de motivation et envoyez le à la personne de contact.

 

 

Neuro-Club

Le Neuro-Club est une association constituée d'étudiants de la Faculté de Médecine de Genève, passionnés par les Neurosciences cliniques et fondamentales, encadré par des enseignants et chercheurs de la Faculté. Ce groupe favorise l'acquisition d'une formation pré-graduée complémentaire dans le domaine de l'enseignement et de la recherche des Neurosciences par le biais de stages, à Genève ou à l'étranger, dans des laboratoires ou dans un contexte clinique. Ce programme favorise la relève des chercheurs cliniciens et prépare, entre autres, les étudiants pour le Programme MD/PhD.

Mention en Santé globale et Médecine humanitaire (Global Health and Humanitarian Medicine)

INTRODUCTION

Il est possible de rajouter à la Maîtrise universitaire en médecine humaine (Master) une mention: la Mention en Santé globale et Médecine humanitaire (Global Health and Humanitarian Medicine).

Cette mention ne donne pas une certification professionnelle supplémentaire à la certification du Master, mais apparait uniquement dans le supplément au Diplôme. En effet, les 45 ECTS acquis lors de cette formation font partie intégrante des crédits ECTS obtenus dans le cadre du cursus normal du Baccalauréat et de la Maîtrise universitaires en médecine humaine (Bachelor et Master).

DEFINITION

En attribuant une Mention en Santé globale et Médecine humanitaire, la Faculté de médecine de l’Université de Genève reconnait à l’étudiant en médecine sa capacité à travailler comme futur professionnel dans une perspective et avec une vision de santé globale, pour autant que sa formation soit complétée au travers d’un programme supplémentaire en cours de 2ème ou 3ème cycle, par un Doctorat, ou une formation continue certifiante (Certificat/CAS, Diplôme/DAS, ou Master/MAS). Cette mention est actuellement destinée uniquement aux étudiants en médecine humaine.

CONDITIONS

La Faculté de médecine de l’Université de Genève attribuera cette Mention en Santé globale et Médecine humanitaire à l’étudiant qui aura accompli entre autre les enseignements suivants, existants dans le curriculum du Bachelor et du Master :

  1. Deux cours à options, en 2ème et/ou 3ème année de Bachelor, libellés Santé globale et sanctionnés par une évaluation. Au total 6 ECTS.
  2. Unité “Immersion en Communauté” avec stage réalisé dans un pays en voie de développement ou en transition, ou focalisé sur une population migrante en Europe et complété par un rapport de stage qui est évalué. Au total 6 ECTS.
  3. Travail de mémoire de Master sur un sujet de Santé globale ou Médecine humanitaire pendant les 1ère et 2ème années Master. Au total 15 ECTS.
  4. Cours d’introduction à la Médecine tropicale et Santé internationale avec réussite à l’examen, lors de la 3ème année de Master. Au total 6 ECTS.
  5. Stage de 2 mois (au minimum 240h de « contact ») en 3ème année de Master dans un pays en voie de développement ou en transition (Hôpital et/ou Communautaire). Au total 12 ECTS.

MARCHE A SUIVRE

L'étudiant s'inscrit en ligne, au moment de l'inscription aux cours à options de la 2ème année de  Bachelor (case à cocher).

Tout au long de ses études, il est responsable de choisir les enseignements qui sont reconnus pour l'obtention de la mention (cf. chapitre conditions ci-dessus).  En cas de doute sur l'acceptation d'un stage en immersion ou d'un travail de mémoire de Master, il peut contacter le responsable, le Prof. François Chappuis.

A la fin de la 3ème année de Master, l'étudiant soumet au Professeur François Chappuis, tous les documents permettant la validation des enseignements, ainsi que les relevés de notes du Bachelor et du Master.

CERTIFICAT

La Faculté de médecine de l’Université de Genève délivre un certificat attestant l'obtention de la Mention en Santé globale et Médecine humanitaire.