Conférences grand public

8e Journée de microbiologie 2015

Microbio2_2015

Journées de microbiologie 2015
Prévention et infections - Les bonnes et mauvaises piqûres

Plus de 200 ans après sa conception, la vaccination, bien que parfois controversée, reste à nos jours la meilleure arme de contrôle des maladies infectieuses. Les vaccins sauvent chaque année des millions de vies humaines et permettent même l’éradication définitive de certaines maladies. Les 8es Journées de microbiologie braquent le projecteur sur la vaccination et d’autres moyens de prévention face à des maladies comme la rougeole, Ebola ou encore des maladies transmises par l’eau, les tiques et autres animaux. Ces journées sont aussi l’occasion d’aborder des questions de santé publique: se vaccine-t-on aussi pour les autres ? Notre responsabilité s’arrête-t-elle à nos frontières?

Organisation
Pr Patrick Linder, Faculté de médecine
Dr Karl Perron, Faculté des sciences
---

Mardi 15 septembre 2015, 18h30 - Uni DUFOUR
Leçon d'ouverture du semestre d'automne de l'UNIGE
AVEC OU SANS VACCIN, UN CHOIX DE SOCIETE

Professeure Claire-Anne Siegrist
Département de pédiatrie, Faculté de médecine UNIGE
Cheffe du centre de vaccinologie, HUG

La Lauréate 2015 des prix culture et société de la Ville de Genève nous parlera de l’importance de la vaccination dont le succès sur des maladies mortelles est allée de pair avec des résistances sur son bien-fondé.

 

Mercredi 16 septembre 2015, 18h30 - CMU
VACCINER UN ENFANT, UN GESTE POUR TOUS

Professeure Klara Posfay Barbe
Département de pédiatrie, Faculté de médecine UNIGE
Responsable de l’Unité d’infectiologie pédiatrique, HUG

En 1796, Edward Jenner découvre et teste l’effet de la vaccination contre la variole, finalement éradiquée en 1980. Depuis, tous les moyens ont été mis en œuvre pour favoriser et développer la vaccination contre d’autres graves maladies, comme la poliomyélite, aujourd’hui en passe de disparaître, ou encore certaines formes de méningites. Ces dernières, qui touchent particulièrement les enfants, peuvent être à l’origine de séquelles graves, voire mortelles. Plusieurs vaccins, pourtant très efficaces, ne connaissent cependant pas une couverture assez large pour limiter l’apparition encore régulière d’épidémies localisées, provoquant des drames que l’on sait pourtant évitables. La décision de vacciner un enfant a donc des impacts majeurs et durables, au niveau individuel et collectif.

 

Jeudi 17 septembre 2015, 18h30 - CMU
NOUVEAU MICROBE, OÙ TE CACHES-TU?

Professeur Gilbert Greub
Directeur de l’Institut de microbiologie, Université de Lausanne
Chef du Service de Microbiologie, Département des laboratoires, CHUV

Alors que nous sommes en mesure de prévenir de plus en plus de maladies, de nouvelles sources d’infections font sans cesse leur apparition. Quels sont ces nouveaux microbes et d’où proviennent-ils? Certains facteurs environnementaux peuvent expliquer la recrudescence de ces maladies dites émergentes. Des outils de diagnostic rapides et performants permettent, aujourd’hui plus que jamais, d’identifier de nombreux microbes pathogènes. Connaître les sources de germes infectieux, leurs vecteurs et leurs modalités de transmission constitue, avec la vaccination, l’une des meilleures armes de prévention. De la tique aux animaux de compagnie, en passant par les objets de la vie quotidienne tels que les climatiseurs, il est important de repérer ces sources d’infection afin de s’en prémunir.

Précédentes Journées de microbiologie
Vers le dossier thématique du CDS

15 septembre 2015
  Conférences grand public