Egalité et Cité

 

Démarche scientifique et éducation à la santé

Le projet Sciences, sexes, identités, s’intègre dans le programme « Santé à l’Adolescence «,  développé depuis 2015 par le Bioscope de l’Université de Genève, en collaboration avec l’Unité Santé jeunes des Hôpitaux Universitaires de Genève, le Service Santé de l’enfance et de la jeunesse (SSEJ), RTS Découvertes et le Département de l'instruction publique, de la culture et du sport de la République et Canton de Genève (DIP).  Santé à l’Adolescence a pour objectif le développement d’ateliers pratiques et scientifiques, pour les jeunes de 10-20 ans, mêlant biologie, démarche scientifique et éducation à la santé, dans 7 thématiques : sommeil, addiction, stress, manger-bouger, régulation émotionnelle, génomique et santé sexuelle.

Sciences et égalité

Pour Sciences, sexes, identités (SSI), le Bioscope s’associe au Service Egalité de l’UNIGE en plus des partenaires ci-dessus, et au Service Agenda 21 - Ville durable de la Ville de Genève, pour proposer aux élèves du Cycle d’orientation, aux enseignants et professionnels de santé ainsi qu’au grand public, un programme d’activités et d’événements riche et varié sur l’année 2018.

SSI vise à déconstruire une vision binaire, des questions de sexe, de genre et de sexualité, fondée sur les idées reçues et les méconnaissances des élèves, des adultes les encadrant et du grand public. Plus spécifiquement, les trois principaux objectifs du projet sont:

  1. Partager les résultats des dernières études sur les facteurs biologiques et sociaux qui influent le développement du sexe, du genre et de l’orientation sexuelle, de la vie fœtale à la vie adulte.
  2. Partager une information juste, claire et égalitaire sur l’anatomie et la physiologie des organes génitaux, afin d’aborder la santé sexuelle, affective et reproductive sans sexisme, homophobie ou transphobie.
  3. Dans un but d'éducation citoyenne, faire pratiquer aux élèves la démarche scientifique, tout en les sensibilisant aux influences que la société peut avoir sur la manière dont la science est conduite.

Ces trois objectifs, en complémentarité, œuvrent à démontrer aux jeunes et au grand public qu’aucune différence ou similarité biologique ou sociale ne justifient une forme de discrimination en raison du sexe, de l’identité de genre ou de l’orientation sexuelle.

Plus d’info seront disponibles en ligne dès septembre 2017.

Un groupe de travail interdisciplinaire et interinstitutionnel est en train d'élaborer le descriptif détaillé du projet, qui sera disponible sur ce site dès la rentrée académique 2017.

Coordination:

Céline Brockmann,PhD, Adjointe scientifique au comité directeur du Bioscope de l'Université de Genève

Ferdinando Miranda, Chargé de projets genre et LGBTQI au Service égalité de l'Université de Genève

 

Vous souhaitez recevoir les informations sur les actions égalité UNIGE, une newsletter est publiée régulièrement, vous pouvez également être dans la mailing des news et événements de l'égalité UNIGE.

>> Il vous suffit de cliquer ici !