Groupes de recherche en psychologie

Efficience énergétique : affect, décision et comportement

Le groupe de recherche Efficience énergétique : affect, décision et comportement est dirigé par le professeur Tobias Brosch.

Domaines de recherche

Les changements climatiques qui ont été observés au cours de ces dernières années sont en grande partie causés par l’activité humaine liée à la surconsommation d'énergie et une dépendance excessive des sources d'énergies fossiles. Le développement d'une consommation d'énergie plus durable est l'une des tâches les plus urgentes de notre planète et de ses habitants. Notre groupe de recherche vise à contribuer à ce « virage énergétique » en essayant de comprendre les facteurs et les mécanismes psychologiques qui sont à la base des décisions liées à la consommation d'énergie.

En utilisant une approche interdisciplinaire qui combine la psychologie, les sciences affectives, l'économie comportementale et les neurosciences, nous étudions le rôle des facteurs tels que les valeurs personnelles, les émotions, les heuristiques cognitives et les biais implicites dans le domaine de la consommation d’énergie. Comment mes valeurs influencent mon évaluation des risques liés à la surconsommation d'énergie ? Quelles émotions contribuent à ma volonté d'utiliser moins (ou plus) d'énergie ? Comment mes décisions d'achats sont influencées par la façon dont les avantages et les inconvénients des produits économes en énergie sont présentés ? Nous étudions ce genre de questions avec des expériences en laboratoire qui mesurent le comportement de choix, ainsi que des expériences en ligne et des enquêtes. Pour comprendre les mécanismes neurocognitifs, nous combinons des mesures du comportement de choix avec des méthodes mesurant des indicateurs de la physiologie périphérique et de l'activité cérébrale.

Dans un deuxième axe de recherche, nous voulons traduire ces connaissances en interventions concrètes. Dans le contexte de la « Stratégie énergétique 2050 », le Conseil fédéral et le Parlement ont présenté l'objectif ambitieux de réduire la consommation d'énergie en Suisse de 35%. Nous collaborerons avec des institutions fédérales (p. ex. l'Office fédéral de l'énergie) et des entreprises commerciales (p. ex. les fournisseurs d'énergie) afin d’élaborer des programmes d’intervention visant à contribuer à cet objectif, notamment en réduisant la demande d'énergie des ménages. Dans ce contexte, nous faisons partie du Programme national de recherche PNR 71 Gérer la consommation  d’énergie ainsi que du pôle de compétence en recherche énergétique Economie, environnement, droit et comportements.