Bienvenue !

Vanessa Remery.jpgVanessa Rémery est Maître Assistante à la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève au sein du secteur Formation des Adultes.

Elle est membre régulière du Laboratoire Recherche Intervention Formation Travail (RIFT) de l'Université de Genève depuis 2011 et en a été co-coordinatrice avec les Prof. Nathalie Delobbe puis Nathalie Muller Mirza de 2018 à 2020.

Elle a été membre régulière puis membre associée du Centre de Recherche sur la Formation (CRF) du Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris de 2006 à 2016.

Elle participe depuis 2018 aux séminaires du Centre de recherches sur l'expérience, l'âge et les populations au travail (GIS-CREAPT), du Centre d’Étude de l’Emploi – Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris.

parcours de formation

Issue d’une formation en Psychologie, elle s'est orientée en Sciences de l’éducation avec une spécialisation en Formation des adultes à l’Université Paris-Descartes puis au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris où elle a soutenu en 2015 une thèse de doctorat intitulée « Développer un discours d’expérience sur le travail. Contribution à une analyse des discours et des interactions en situation d'accompagnement à la Validation des Acquis de l'Expérience ».

Centrée sur le dispositif d'accompagnement en Validation des Acquis de l'Expérience (VAE), cette recherche s’est intéressée à comprendre comment, à l’occasion de la construction du dossier de preuves, l’expérience professionnelle que les candidats rapportent peut se réélaborer et poursuivre son développement à contretemps de l'action, dans une situation où l'activité consiste à prendre son parcours et son travail comme objet de réflexion. Cette question est centrale pour les personnes dont l’expérience qu’elles se reconnaissent demeure non reconnue socialement, voire empêchée par le fonctionnement de l’organisation du travail, ou figée par les ruptures que produit le marché de l'emploi.

Les résultats de cette recherche ont permis une exploration originale des rapports entre activité langagière et développement professionnel avec la structuration d’une méthodologie d’analyse qualitative des énoncés d’expérience et des interactions d’accompagnement.

DOMAINES DE RECHERCHE : expérience, vulnérabilité, SANTÉ et formation

Ses recherches contribuent à une approche développementale de l’expérience d'adultes confronté-es à des situations de vulnérabilité (proches aidants, soignant.e.s, personnes confrontées à la maladie ou au handicap, travailleurs/euses jeunes ou vieillissant.es, personnes en reconversion professionnelle).

Elle explore les conditions de la construction, de la formalisation, de la valorisation, de la transmission et du développement. de l'expérience à partir de de dispositifs d'accompagnement et d’intervention à visée capacitante.

Ces recherches reposent sur de nombreuses collaborations scientifiques qui structurent un programme de recherches au sein du secteur Formation des adultes autour de trois axes de réflexion complémentaires et transversaux à ses différents projets  qui répondent à des problématiques sociales actuelles à même de penser les liens entre nouvelles situations de vulnérabilité et formation.

 

  • Les modalités de mises en capacité des personnes vulnérabilisées à partir de dispositifs de formation et d’intervention basés sur l'analyse de l'activité ;

  • La production et l’instrumentation des images de la vulnérabilité pour la recherche dans une visée formative et développementale ;
  • Le dépassement d’une conception déficitaire de la vulnérabilité visant la reconnaissance du pouvoir d'agir des personnes vulnérabilisées.

 

THÉMATIQUES DE RECHERCHE

  • La formalisation des savoirs d'expérience des personnes vulnérabilisées, des proches aidants et professionnel-es assurant leur accompagnement ou leur prise en soin (handicap ou maladie rares) ;
  • Les situations de vulnérabilités individuelles, collectives et organisationnelles liées à des enjeux de valorisation, reconnaissance, partage et transmission des savoirs d’expérience (départ en retraite, renouvellement générationnel, santé au travail, reconversion professionnelle) ;
  • Les dispositifs d'accompagnement à la reconnaissance des acquis de l'expérience ( VAE)
  • L’apprentissage/transmission d’un métier sur le lieu de travail (interactions tutorales et accompagnement);
  • Construction de la santé au travail avec l’âge  (savoirs d'expérience, savoirs de prudence);
  • Les processus de collaboration au fil des âges dans des collectifs d'expertise asymétrique (experts, anciens, seniors, nouveaux, novices, jeunes, stagiaires, apprentis) ; 
  • La conception de dispositifs ou d’environnements de formation (aménagement des situations de travail pour la formation, analyse de l'activité et des interactions à partir de la vidéo, plateforme de partage d'expérienceEnregistrer , récits d'expérience, mise en image des savoirs expérientiels).