Equipe

Dr Lucie Martin
Post-doctorante - Collaboratrice scientifique– Archéobotaniste
Bureau : B711, Uni Carl Vogt
Téléphone : +41 22 379 6948
Courriel
http://p3.snf.ch/person-588121-Martin-Lucie

Membre associée UMR 5204 EDYTEM, Université Savoie Mont-Blanc.

Thèmes de recherche

Néolithique – protohistoire européenne – archéobotanique – macrorestes végétaux – Alpes – montagne – paléo-environnement – Caucase.

  • Caractérisation et adaptation des systèmes agropastoraux durant la Préhistoire récente
  • Gestion des ressources végétales en milieu montagnard
  • Economies de subsistance : pratiques agricoles, alimentation humaine et animale
  • Circulations, mobilités, modèles de peuplement

Mon approche est diachronique ; elle concerne l’Holocène, des dernières sociétés de chasseurs-cueilleurs jusqu’aux communautés agropastorales médiévales. Elle a pour terrain privilégié les Alpes occidentales et leurs piémonts, ainsi que le Caucase.

Pour aborder ces différentes thématiques, j’utilise plusieurs approches : la principale consiste à identifier les espèces présentes sur un site archéologique, puis à m’interroger sur les significations économiques et écologiques de leur présence. J’utilise également des approches complémentaires : l’ethnobotanique, la morphométrie traditionnelle et géométrique ou la biochimie isotopique.

Lucie Martin activité_170X127.jpg  logo caucasius_170X80.jpg  Lucie Martin activite 2_170X127.jpg 

Bourses postdoctorales

Depuis décembre 2015 Fonds national suisse pour la recherche scientifique, subside Ambizione

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie, Institut F.-A. Forel, Université de Genève

Projet : “Life in the mountains. Prehistoric People-Plant Interactions in the Alps

Avril-Juillet 2015 CDD Chercheur, Centre National de la recherche scientifique (CNRS)

UMR 7269 LAMPEA, Aix-en-Provence, France

Projet: ANR ORIMIL “Millet crop cultivation in the Pre- and Protohistorical Caucasus: Origin and development (dir. : E. Herrscher, CNRS)

Avril 2012 - février 2015 Fonds national suisse pour la recherche scientifique, subside Marie Heim-Vögtlin

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie, Institut F.-A. Forel, Université de Genève

Projet : “Les premiers paysans alpins : un éclairage carpologique sur l'agriculture et l'alimentation végétale en Valais au cours du Néolithique

http://p3.snf.ch/Project-139632 puis http://p3.snf.ch/Project-153337

Principaux programmes de recherche

2016-2020 Groupe de recherche CNRS “ANF. Réalisation d’un catalogue des espèces végétales introduites en France : archéophytes et néophytes de France”, C. Brun (CReAAH, Nantes Univ.), G. Fried (ANSES, Angers).
2016-2020 Groupe de recherche CNRS “ChasséoLab. réseau multi-institutionnel et interrégional sur le Chasséen méridional”, V. Léa, C. Georjon, K. Gernigon (TRACES, Toulouse).
2015-2018 Laboratoire international associé (LIA CNRS) “NHASA. Natural Hazards and Adaptation Strategies in Armenia, from 10 000 BC onwards”, France/Arménie, P. Lombard, Ch. Châtaigner (CNRS, Archéorient, Lyon), A. Karakhanyan, R. Badalyan (Armenia).
2014-2018 Groupe de recherche CNRS “Taphena. Taphonomie, environnements et archéologie”, J.-P. Brugal (CNRS, LAMPEA, Aix-en-Provence).
2014-2018 Groupe de recherche CNRS “BioarchéoDat. Sociétés, pratiques et environnement : données et résultats de l'archéozoologie et de l'archéobotanique”, J.-D. Vigne (CNRS, Museum, Paris).
2013-présent Mission MAEE Caucase (Ministère des affaires étrangères), Arménie et Géorgie, C. Chataigner/B. Perello.
2012-présent LIA CNRS “Gates. Georgian Ancient Transcaucasia: Environments and Societies”, France/Georgie, Armenie, USA, Allemagne, E. Messager (CNRS, CEPAM, Nice).
2012-présent Réseau interdisciplinaire “MinAhm. Mine et Anthropisation de la Haute Montagne européenne et transméditerranéenne”, V. Py (CNRS, Géode, Toulouse).
 2013-2015 ANR “ORIMIL. Millet crop cultivation in the Pre- and Protohistorical Caucasus: Origin and development”, E. Herrscher (CNRS, LAMPEA, UMR 7269, Aix-en-Provence).
2011-2014 Projet région PACA/CNRS “FRECHALP. La haute vallée de Freissinières : empreinte humaine et changements des paysages d’un espace alpin depuis 10 000 ans (Hautes-Alpes, Parc national des Ecrins)”, Fl. Mocci (CNRS, CCJ, Aix-en-Provence)

 

 

top