Equipe

Dr Lucie Martin
Chargée de cours - Collaboratrice scientifique– Archéobotaniste
Bureau : B711, Uni Carl Vogt
Téléphone : +41 22 379 6948
Courriel

Membre associée UMR 5204 EDYTEM, Université Savoie Mont-Blanc.

Thèmes de recherche

Néolithique – protohistoire européenne – archéobotanique – macrorestes végétaux – Alpes – montagne – paléo-environnement – Caucase - analyse des isotopes stables

  • Caractérisation et adaptation des systèmes agropastoraux durant la Préhistoire récente
  • Gestion des ressources végétales en milieu montagnard
  • Economies de subsistance : pratiques agricoles, alimentation humaine et animale
  • Circulations, mobilités, modèles de peuplement

Mon approche est diachronique ; elle concerne l’Holocène, des dernières sociétés de chasseurs-cueilleurs jusqu’aux communautés agropastorales médiévales. Elle a pour terrain privilégié les Alpes occidentales et leurs piémonts, ainsi que le Caucase.

Pour aborder ces différentes thématiques, j’utilise plusieurs approches : la principale consiste à identifier les espèces présentes sur un site archéologique, puis à m’interroger sur les significations économiques et écologiques de leur présence. J’utilise également des approches complémentaires : l’ethnobotanique, la morphométrie traditionnelle et géométrique ou la biochimie isotopique.

Lucie Martin activité_170X127.jpg  logo caucasius_170X80.jpg  Lucie Martin activite 2_170X127.jpg 

Bourses postdoctorales

décembre 2015 - Janvier 2020 Fonds national suisse pour la recherche scientifique, subside Ambizione

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie, Institut F.-A. Forel, Université de Genève

Projet : “Life in the mountains. Prehistoric People-Plant Interactions in the Alps

Avril-Juillet 2015 CDD Chercheur, Centre National de la recherche scientifique (CNRS)

UMR 7269 LAMPEA, Aix-en-Provence, France

Projet: ANR ORIMIL “Millet crop cultivation in the Pre- and Protohistorical Caucasus: Origin and development (dir. : E. Herrscher, CNRS)

Avril 2012 - février 2015 Fonds national suisse pour la recherche scientifique, subside Marie Heim-Vögtlin

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie, Institut F.-A. Forel, Université de Genève

Projet : “Les premiers paysans alpins : un éclairage carpologique sur l'agriculture et l'alimentation végétale en Valais au cours du Néolithique

http://p3.snf.ch/Project-139632 puis http://p3.snf.ch/Project-153337

Principaux programmes de recherche

En cours CNRS Défi ISOTOP, Projet AgroPastCN “Nourrir la terre, nourrir le troupeau : approche isotopique des cycles du carbone et de l’azote dans un système agro-pastoral Néolithique (Pertus 2, Alpes-de-Haute-Provence)”. PI C. Delhon (CEPAM, UMR 7264, Nice).
En cours International Research Network (IRN CNRS). “Worlds in transition - Migrations, innovations and environmental change in the Caucasus from the Neolithic to the Iron Age”, projet France/Allemagne/Géorgie/Arménie/Azerbaijan (PI C. Marro, Archéorient, E. Messager, EDYTEM).

2018-2020

Fédération de Recherche en Ecologie et Environnement, DIPEE-FREE Alpes, “Neocerealps : Cultiver des céréales dans les Alpes au Néolithique : les isotopes comme indicateurs de cultures en altitude ? ” (PI: L. Martin).

2018

Crédits Scientifiques Incitatifs de l’Université de Nice. “CoproArchéo - Apport de la bioarchéologie des dépôts coprogènes à la connaissance du pastoralisme néolithique”. Coordonné par C. Delhon (CEPAM, UMR 7264, Nice).
2018 Fondation Fyssen, projet “Origine et premières diffusions du pavot somnifère en Europe au Néolithique”, subvention de recherche, coordonné par A. Salavert (UMR 7209, MNHN, Paris).
2018-2021 Swiss National Fund for Scientific research SNSF project “Small seeds for large purposes: an integrated approach to agricultural change and climate during the Neolithic in Western Europe”, dir. F. Antolín.
2017-2020 ANR VINICULTURE. “Vignes et vins en France du Néolithique au Moyen-Âge. Approche intégrée en archéosciences”, dir. L. Bouby (ISEM, UMR 5554, Montpellier).
2016-2020

GDR ChasséoLab. Réseau multi-institutionnel et interrégional sur le Chasséen méridional, dir. V. Léa, C. Georjon (TRACES, Toulouse & INRAP).

Coordinatrice avec C. Delhon, M. Gandelin (INRAP, TRACES, Toulouse), S. Bréhard (UMR 7209, MHNH, Paris) et F. Blaizot (INRAP, Auvergne) de l'atelier “Espaces habités, espaces maîtrisés : anthropisation et diversité des modes d’occupation”.
2016-2020 Groupe de recherche CNRS “ANF. Réalisation d’un catalogue des espèces végétales introduites en France : archéophytes et néophytes de France”, C. Brun (CReAAH, Nantes Univ.), G. Fried (ANSES, Angers).
2016-2020 Groupe de recherche CNRS “ChasséoLab. réseau multi-institutionnel et interrégional sur le Chasséen méridional”, V. Léa, C. Georjon, K. Gernigon (TRACES, Toulouse).
2015-2018 Laboratoire international associé (LIA CNRS) “NHASA. Natural Hazards and Adaptation Strategies in Armenia, from 10 000 BC onwards”, France/Arménie, P. Lombard, Ch. Châtaigner (CNRS, Archéorient, Lyon), A. Karakhanyan, R. Badalyan (Armenia).
2014-2018 Groupe de recherche CNRS “Taphena. Taphonomie, environnements et archéologie”, J.-P. Brugal (CNRS, LAMPEA, Aix-en-Provence).
2014-2018 Groupe de recherche CNRS “BioarchéoDat. Sociétés, pratiques et environnement : données et résultats de l'archéozoologie et de l'archéobotanique”, J.-D. Vigne (CNRS, Museum, Paris).
2013-présent Mission MAEE Caucase (Ministère des affaires étrangères), Arménie et Géorgie, C. Chataigner/B. Perello.
2012-présent LIA CNRS “Gates. Georgian Ancient Transcaucasia: Environments and Societies”, France/Georgie, Armenie, USA, Allemagne, E. Messager (CNRS, CEPAM, Nice).
2012-présent Réseau interdisciplinaire “MinAhm. Mine et Anthropisation de la Haute Montagne européenne et transméditerranéenne”, V. Py (CNRS, Géode, Toulouse).
 2013-2015 ANR “ORIMIL. Millet crop cultivation in the Pre- and Protohistorical Caucasus: Origin and development”, E. Herrscher (CNRS, LAMPEA, UMR 7269, Aix-en-Provence).
2011-2014 Projet région PACA/CNRS “FRECHALP. La haute vallée de Freissinières : empreinte humaine et changements des paysages d’un espace alpin depuis 10 000 ans (Hautes-Alpes, Parc national des Ecrins)”, Fl. Mocci (CNRS, CCJ, Aix-en-Provence)

 

 

top