Unité d'arabe

SÉJOURS DANS UN PAYS ARABE

 

Généralités

palme

Quand partir?

bleuelong

Il paraît indispensable de compléter l’enseignement intensif accéléré reçu dans le cadre de votre cursus en langue arabe, au sein de la Faculté des Lettres, par un ou plusieurs séjours d'études dans un pays de langue arabe.

La majorité des étudiant-e-s part à la fin de la première ou de la deuxième année d'enseignement de langue, après avoir acquis de solides bases en grammaire, et ce afin de renforcer leurs connaissances et de leur permettre d'aborder de manière aisée les lectures plus difficiles telles celles du BA7 ou du BA6. Cependant, rien n'empêche l'étudiant-e de partir à un autre moment de son cursus. 

Durée?

bleuelong

Par expérience, il est établi que pour observer de véritables progrès au niveau de la langue, il est fortement recommandé de partir dans le cadre d'un séjour d'études long (pour un semestre voire une année complète). Toutefois, sachez qu'il est possible de partir dans le cadre de séjours d'études courts (quelques semaines).

Dans tous les cas, il appartient à chaque étudiant-e de décider s'il veut ou non faire un (ou plusieurs) stage(s) de langue ; et si oui, sous quelles conditions.

Préparation?

bleuelong

Il est recommandé aux étudiants de s’y prendre à l’avance pour effectuer toutes les démarches administratives, et en particulier, celles concernant l’obtention d’une bourse.

En ce qui concerne le logement, certains instituts proposent des solutions satisfaisantes (hébergement sur place, chez l'habitant, colocation). La réservation de nuits d'hôtel ou en Airbnb peut être une solution temporaire. L'étudiant-e peut consulter les comptes-rendus de séjours disponibles en bibliothèque, solliciter l'aide de l'AELCA (Association des étudiants de l'Unité d'arabe) (http://cms.unige.ch/asso-etud/aelca/) ou des enseignants pour savoir s'il y a d'autres étudiant-e-s de l'Unité qui se trouveraient actuellement à l'étranger ou viendraient de rentrer d'un séjour.

Par ailleurs, le site du Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) donne dans la rubrique "Conseils aux voyageurs" des informations concernant la situation actuelle en matière de sécurité, dans chaque pays.

Validation?

bleuelong

Afin d'encourager les étudiant-e-s à effectuer un (ou des) séjour(s) d'études à l'étranger, les Plans d'études du Bachelor et de la Maîtrise en Arabe, de la Faculté des Lettres, prévoient la possibilité de valider respectivement  le Module BA4a "Langage des médias" (6 crédits) par un séjour court de 2 à 3 mois (réalisable en une ou deux fois notamment en été ou à l'inter-semestre) ainsi que le Module MA5 "Module d'ouverture ou Stage de langue" (12 crédits) par un séjour long de 6 mois.

Un séjour d'études à l'étranger peut également donner lieu à des équivalences dans le cadre d’autres modules seulement si le programme de l’Institution dans laquelle l’étudiant-e se rend le permet (les cours suivis à l'étranger doivent correspondre à des cours d'enseignement de langue pour non-arabophones, et non pas à des cours universitaires réguliers). Pour cela, se renseigner auprès des enseignants de l'Unité d'arabe.

Les séjours d'études, qu'ils débouchent ou non sur l'obtention de crédits, sont vivement conseillés à tout-e étudiant-e voulant sérieusement améliorer sa maîtrise de la langue arabe.

Dans tous les cas, et même si l'étudiant-e n'a pas l'intention d'acquérir des crédits pour son séjour, il en informera les enseignants de l'Unité d'arabe afin de faciliter l'échange d'informations au sein de l'Unité et parmi les étudiants.  

Impératifs avant de partir?

bleuelong

Dans le cas où l'étudiant-e souhaiterait bénéficier d'un certain nombre de crédits grâce à son stage de langue, il est indispensable d’entrer en contact avec l’un des professeurs ordinaires de l’Unité d’arabe (actuellement M. B. Fudge), avant de partir, afin de prévoir les équivalences qu'il pourra obtenir selon les cours qu’il a l’intention de suivre.

Par ailleurs, à son retour, l’étudiant devra revoir le(s) professeur(s) et devra impérativement fournir tous les justificatifs nécessaires – examen(s) ou évaluation(s) noté(e-s) – afin de déterminer si le travail fourni peut permettre à l’étudiant d’obtenir une équivalence.

A NOTER que l'Unité se trouve dans l'impossibilité de valider des séjours qui auraient pris place dans un pays dans lequel il est déconseillé de se rendre par le DFAE (consulter les Conseils aux voyageurs).

Bourses, prix, subsides

prix

Partir dans le cadre d'un accord

suggestions

Accords de collaboration

bleuelong

Les Accords de collaboration sont des Accords bilatéraux conclus par l'Université de Genève avec des Universités partenaires. Ceux-ci correspondent à des séjours d'études longs (un ou deux semestres) et permettent notamment de faciliter l’accueil des étudiants (exemption des taxes universitaires des Universités d'accueil, etc). Pour l'Unité d'arabe, les Accords de collaboration avec un pays de langue arabe sont les suivants :

  1. American University of Beirut (AUB) (Beyrouth, Liban)
  2. Université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban)
  3. The American University in Cairo (AUC) (Le Caire, Egypte)
  4. Kuwait University (Koweit): uniquement aux niveaux Master et Doctorat
  5. EGE (Rabat, Maroc)

Voici un document qui résume l'ensemble des Accords de collaboration disponibles: Mobilité universitaire Liste des destinations.pdf (établi en octobre 2017)

A qui s'adresser pour profiter d'un accord?

bleuelong

Veuillez noter que c'est le Service des Relations Internationales de l'UNIGE qui gère toutes les questions relatives à ces Accords de collaboration, et non pas l'Unité d'arabe, qui se tient bien sûr à votre disposition pour toutes informations particulières.

Séjours pour étudiants: Vera Sandoval       Tél. : 022 379 82 95     Vera.Sandoval(at)unige.ch

Séjours pour enseignants et chercheurs:  Christa LANG      Tél. 022 379 90 87     Christa.Lang(at)unige.ch

Informations supplémentaires et actualités?

bleuelong

Les étudiants trouveront les informations concernant ces Accords de collaboration (ainsi que des informations sur d'autres Accords, notamment SMEP ou ex-ERASMUS) sur le site des Relations Internationales de l'UNIGE.

Les Newsletters du Service Relations Internationales vous informent également sur les nouvelles bourses ou sur les possibilités d'échanges récemment créées.

Faut-il partir sur la base d'un accord?

bleuelong

Non, il n'est bien sûr pas impératif que les étudiants se servent d'un tel accord pour partir, d'autant plus qu'une partie des étudiants choisira sans doute de partir sans forcément faire valider leur(s) séjour(s) au sein de leur cursus, mais qu'ils font simplement le module BA4a "Langage des Médias" à Genève, et gèrent leurs séjours indépendamment de toute question de crédits. Mais même s'ils décident de vouloir obtenir les 6 crédits, ils peuvent également choisir n'importe quelle autre institution qui les intéresse, pour autant que les cours d'arabe aient le niveau exigé (niveau intermédiaire ou avancé) et qu'ils donnent lieu à une évaluation notée, afin que le séjour puisse être validé (attention: il faut en discuter avec un professeur ordinaire avant le départ!).

Partir en dehors d'un accord

bleuelong
pays

 

Pays de langue arabe

bleuelong

EGYPTE

EMIRATS ARABES UNIS

JORDANIE

LIBAN

  • IFPO (Institut Français du Proche-Orient, Beyrouth): 2 programmes: annuel et d'été
  • CAMES (Center for Arab and Middle Eastern Studies, American University of Beirut): (Compte-rendu de séjour disponible en bibliothèque)
  • CREA (Centre de Recherches et d'Etudes Arabes, Université Saint-Joseph, Beyrouth): (Compte-rendu de séjour disponible en bibliothèque)
  • ALLC INTERNATIONAL HOUSE (American Lebanese Language Center, Beyrouth)
  • SINARC (Arabic-language and culture program, Lebanese American University, Beyrouth)
  • ALPS (Academy of Languages and Pratical Skills, Arab Baptist Theological Seminary, 2 sites Beyrouth et Maten)
  • BERLITZ LEBANON (Beyrouth)
  • LEBANESE ARABIC INSTITUTE (Beyrouth)
  • SAP (Summer Arabic Program, Notre Dame University-Louize, Beyrouth)

MAROC

OMAN

  • NOOR MAJAN ARABIC INSTITUTE (2 sites: Mascat et Ibri): (Comptes-rendus de séjour disponibles en bibliothèque)
  • CIL (Center for International Learning, Mascat)

PALESTINE

  • ARABIC INSTITUTE (An-Najah National University, Naplouse): (Compte-rendu de séjour disponible en bibliothèque)
  • PAS (Palestine and Arabic Studies Program, Birzeit University): (Compte-rendu de séjour disponible en bibliothèque)
  • AL-QUDS UNIVERSITY (Jérusalem)
  • POLIS (The Jerusalem Institute of Languages and Humanities)

QATAR

TUNISIE

Autres pays

bleuelong

ALLEMAGNE

  • LSI (LandesSprachenInstitut NRW)

ANGLETERRE

  • SOAS (School of Oriental and African Studies / University of London):

ETATS-UNIS

FRANCE

ITALIE

ISRAËL

SUISSE

  • Institut für Islamwissenschaft (Bern): Proposition de liens généraux vers l'enseignement en arabe, ainsi que vers divers instituts dans les pays arabes (dont certain sont mentionnés dans la liste ci-dessus)

CLASSEUR 

D'autres informations sur les séjours à l'étranger se trouvent dans un classeur conçu par l'Unité d'arabe, où figurent en particulier des adresses d'écoles de langue (attention: certaines écoles avec des programmes particuliers pour l'arabe standard peuvent se situer dans des pays non-arabes, en Allemagne ou aux Etats Unis par exemple). Le classeur renferme également des sondages auprès d'anciens étudiants qui sont partis pour un certain nombre de temps dans des pays arabes, sondages qui vous renseignent en détail sur toutes sortes de modalités du séjour en question. Sur le site de l'université de Zurich, il y a d'ailleurs également quelques sondages (mais en allemand seulement) qui ont été faits par des étudiants ayant suivi des cours. Voici le lien: http://www.fvislam.uzh.ch/sprachaufenthalte.html

Ce classeur est à la disposition des étudiants dans la bibliothèque d'arabe, bâtiment des Philosophes. Veuillez demander aux bibliothécaires. Il ne peut pas être emprunté ; en revanche, les étudiants peuvent le consulter dans la bibliothèque après s’être présenté à la surveillante ou au bibliothécaire d’arabe (Monsieur T. Zouhri).