2018

Le Dies academicus de l'UNIGE s’engage

ChaineRecteur_lr.jpg

© UNIGE

Le Dies academicus de l’Université de Genève (UNIGE), placé cette année sous le signe de l’engagement, se déroulera le vendredi 12 octobre à 10h00 à Uni Dufour, en présence des autorités politiques et académiques. La Directrice générale du CERN, Mme Fabiola Gianotti, et le Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l’Homme de 2014 à 2018, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, seront les invités d’honneur de la cérémonie.


Tout au long de sa carrière, Fabiola Gianotti, Directrice générale du CERN, a fait preuve d’un engagement sans faille en faveur de la recherche dans laquelle elle voit un socle fondamental pour le savoir et l’innovation. La recherche est un promoteur d’ouverture, elle permet à des chercheurs parfois issus de pays en guerre de travailler côte à côte, elle offre un langage commun à des personnes venues du monde entier qui peuvent facilement collaborer, semant ainsi « des petites graines de paix ».

Cet engagement pour la paix est également celui de de Zeid Ra’ad Al-Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme jusqu’en août 2018, qui s’est constamment battu pour faire progresser les droits humains et conditionne le développement durable à la promotion d’un large progrès social, d’une meilleure qualité de vie pour tous et d’une plus grande liberté. Cette paix, souligne-t-il, n’est pas envisageable sans justice.

Fabiola Gianotti comme Zeid Ra’ad Al-Hussein se verront remettre un doctorat honoris causa de l’Université de Genève, consacrant cet engagement dont ils font preuve et qui pour tous deux s’inscrit dans la durée, prenant des formes variées au gré des étapes de leur parcours professionnel.

Doctorats honoris causa

Les deux orateurs font partie des six personnalités emblématiques que l’UNIGE souhaite récompenser par la remise d’un doctorat honoris causa, dont voici la liste complète :

Fabiola Gianotti, Directrice générale du CERN, le Laboratoire européen pour la physique des particules à Genève, a contribué à plusieurs expériences au CERN, dont le projet du Grand collisionneur de hadrons (LHC). Elle a joué un rôle majeur dans la découverte du boson de Higgs en 2012, lorsqu’elle dirigeait le programme scientifique ATLAS.

Zeid Ra’ad Al Hussein a pris ses fonctions de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme le 1er septembre 2014. Auparavant Représentant permanent de la Jordanie auprès de l’ONU à New York et Ambassadeur de Jordanie aux USA, il a représenté son pays dans le domaine de la sécurité nucléaire. Il est également nommé Conseiller du Secrétaire général de l’ONU sur la question de l’exploitation et des abus sexuels.

Michel Kazatchkine, Conseiller Spécial du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA pour l’Europe de l’Est et l’Asie Centrale, a consacré plus de 30 ans à la lutte contre le sida et à la promotion de la santé mondiale en tant que médecin, chercheur, administrateur et diplomate.

Seyla Benhabib, Professeure de science politique et de philosophie à l’Université de Yale, a été récompensée pour son travail en philosophie, éthique et théories féministes par de nombreux prix. Membre de l’Académie des arts et des sciences depuis 1995, elle dirige de 1996 à 2000 le programme de diplôme en études sociales de l’Université de Harvard.

Arlette Streri, Professeure Emérite de l’Université Paris Descartes, est spécialiste de la perception et de la cognition du nouveau-né. Ses recherches tentent de comprendre comment les cinq sens interagissent ensemble dès la naissance du bébé.

Teresa Cabré, spécialiste de linguistique générale et langues hispaniques, se tourne vers le catalan et devient membre du Département d’études catalanes à l’Université de Barcelone. En 1985, elle fonde le Centre officiel de terminologie catalane TERMCAT qu’elle dirige jusqu’en 1988.

Distinctions

L’UNIGE remettra également les distinctions suivantes lors de la cérémonie du Dies Academicus :

Médaille de l’Université : M. Jean Starobinski, Professeur honoraire de l’UNIGE, Facultés des lettres et de médecine.

Médaille de l’innovation: Zooniverse (Oxford, Adler Planetarium et Université de Minnesota) et MMOS (Monthey), plateformes de sciences citoyennes.

Prix mondial Nessim-Habif : Mme Nancy Fraser, Professeure de philosophie et politique à la New School for Social Research (New York).

Prix Latsis: M. Emmanuel Dalle Mulle, Docteur en histoire et politique internationales à l’Institut de hautes études internationales et du développement.

Le portrait de tous les lauréats et le programme détaillé du Dies academicus peuvent être consultés sur www.unige.ch/rectorat/dies/

8 oct. 2018

2018