Cours en accès libre

La langue affectée: communication et mots de la pandémie

Communication-pandemie_bandeau.jpg

Des files d’attente interminables  pour effectuer un test, pour entrer dans un magasin ou pour se faire vacciner ; des villes désertes, des places et des rues vides, des convois de camions militaires réquisitionnés pour le transport des dépouilles, des visages fatigués du personnel soignant, des visages masqués de tous : ce sont des images marquantes que la pandémie nous a proposées pendant des mois. Il s’agit d’une sorte de « vocabulaire visuel » de la maladie que nous n’oublierons pas facilement.

Mais la pandémie nous a laissé en héritage aussi des mots nouveaux ou des mots déjà existants qui ont subi un glissement de sens pour "donner la parole" à ce que nous vivions : confinement et déconfinement, barrière, cluster, lockdown, télétravailler, présentiel, distanciel, distanciation, ... La langue a montré toute sa créativité face à une situation nouvelle, une situation inattendue aux effets rapides et omniprésents sur notre quotidien.

Ces mots se sont répandus rapidement, grâce notamment à des réseaux sociaux : la communication « à distance » a largement remplacé les conversations, les débats, les échanges habituels, au travail comme dans nos vies privées. Millenials, Generation Z, Boomers et autres : toutes les générations et tranches d’âge ont augmenté leur usage des réseaux sociaux, se trouvant à faire face à un flux d’information constant sur des sujets nouveaux.

À l’occasion de ce cours en accès libre, Federica Rossi abordera quelques pistes de réflexion à propos de l’usage de la langue et de la communication dans l’ère de la pandémie : même en temps de crise, étudier une langue et ses possibilités permet de mieux déchiffrer la réalité.

 

L'intervenante

Federica Rossi

Federica Rossi


Federica Rossi est chargée d'enseignement en didactique de l'italien à l'Université de Genève. Elle travaille au sein de l'Institut Universitaire de formation des enseignant-es. Ses recherches portent sur l'enseignement des langues, le lexique spécialisé, les liens entre littérature et arts. Elle est aussi responsable de l'examen de certification de langue italienne CILS, en collaboration avec l'Università per stranieri di Siena. Elle intervient dans le CAS "Techniques de la communication écrite" pour le Module "De l'oral à l'écrit".

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.