Project list

Dossiers pédagogiques

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
50
Dossiers pédagogiques
Pedagogical files
Nadine Bordessoule Gilliéron
Nadine.Bordessoule@unige.ch
CultureS de la Francophonie
31EL050
Catégorisation
Formation Continue
Moins de 25
Faire créer
Faire gérer un projet
Université de Genève
Lettres
2018
Oui
Description du projet
Les étudiant-es, non francophones, sélectionnent un élément culturel qui les intéresse (une chanson, une bande dessinée ou un conte) et créent des fiches pédagogiques adaptées à un public d'élèves non francophones de niveau inférieur.

Ce cours vise exclusivement des étudiant-es non francophones et leur propose un apprentissage linguistique actif par approfondissement culturel sur des thématiques variées. Au lieu d’enseigner de manière traditionnelle, il s’agit de proposer aux étudiant-es de choisir un élément culturel de leur choix (chanson, BD, roman, conte, dessin animé) et de le travailler pour élaborer une fiche pédagogique à destination de jeunes élèves non francophones. Le pari est donc de transformer des apprenant-es non francophones de niveau B2 en « expert-es » sur des microprojets destinés à des élèves de niveau inférieur (A2-B1). 

Lors des deux premières séances de séminaires de type « classique », les étudiant-es reçoivent une introduction à la francophonie sur les plans : historique, politique et culturel. À la suite de quoi, ils/elles partent en quête de leur « objet » d’étude. Certain-es peuvent ainsi choisir des chansons, d’autres des contes, des BD, des romans, des documentaires, etc.  

Les 4 séances suivantes consistent en une présentation par chacun-e des étudiant-es à l’ensemble du groupe de leur état d’avancement avec projection des fiches pédagogiques en construction. Cette étape essentielle permet aux étudiant-es de développer leur compétence en communication orale, mais également à l’équipe enseignante de recadrer les fiches pédagogiques dans l’optique souhaitée (à savoir rendre ce matériel accessible au public visé soit des élèves de niveau A2-B1). Les étudiant-es reprennent et corrigent leurs fiches avant de les présenter sous leur forme finale lors d’un examen oral. 

À la fin du cours, chaque étudiant-e a la possibilité de partager son projet pédagogique sur le site de la semaine de la langue française (SLFF). Les différentes activités pédagogiques qu’ils/elles proposent dans leurs fiches pourront ainsi être effectivement reprises et utilisées par des enseignant-es. 

L’élaboration par les étudiant-es de fiches pédagogiques à destination d’un jeune public les oblige non seulement à s’approprier un objet d’étude, mais également à le vulgariser et le rendre didactique. 

L’équipe enseignante a pour mission de mettre en place un cadre d’apprentissage favorable. Elle joue le rôle de guide, fait part de ses conseils, de ses critiques et de ses suggestions de remédiation, mais laisse les étudiant-es gérer leurs projets comme ils/elles le souhaitent. 

La mise en forme finale des projets en vue de la mise en ligne est faite en collaboration avec le graphiste du site de la semaine de la langue française. 

« Le cours de « Culture de la Francophonie » est un cours innovant. Il donne aux étudiant-es envie de faire une recherche sur le sujet de son choix, auquel il s’intéresse beaucoup et cela leur fait donc apprendre des études de la manière créative et intéressante. » 

« Personnellement c’est une expérience exceptionnelle d’apprendre en élaborant une séquence pour SLFF. J’ai beaucoup réfléchi pour trouver un bon sujet, un bon angle et pour dessiner des activités pédagogiques intéressantes pour les enfants et tout cela demande beaucoup de recherche d’informations. C’est pendant cette recherche que j’ai regardé pleines de vidéos, d’actualités et que j’ai un regard plus proche sur l’île de Mayotte. À mon avis, ce cours nous permet non seulement de connaître la généralité de « francophonie », mais aussi de choisir un point qui nous intéresse le plus et avoir une expérience d’apprentissage autonome et profonde sur cela. » 

« Parmi les cours que j’ai suivi, le cours de CultureS de la Francophonie occupe sans aucun doute une place privilégiée, pour l’innovation et la modernité qui le caractérisent. Du point de vue didactique, ce fut une découverte continue. Le fait d’apprendre, d’étudier, non pas à partir de simples livres ou notes, mais en regardant des vidéos, en faisant des recherches individuellement, en construisant mon propre projet, m’a aidé à grandir et à mettre mes connaissances et mes compétences en pratique. » 

« Je considère le travail sur les fiches pédagogiques très innovant et stimulant. D’abord, il a permis aux personnes qui voudraient enseigner le français à l’étranger de réfléchir aux problématiques relatives aux exercices de langues et aux différentes techniques d’enseignement. (À travers les jeux par exemple) De plus, la possibilité de voir nos fiches sur le site de la semaine de la francophonie et de les rendre accessibles aux enseignants de français nous a donné l’impression de travailler à quelque chose de très utile. Cela a sans aucun doute rendu le travail plus passionnant. » 

« C’était une expérience hors du commun très intéressante d’enseignement. En effet, je n’ai jamais participé à ce genre de cours. Ensuite, cette innovation pédagogique m’a donné la possibilité de découvrir la culture polynésienne que je ne connaissais pas bien. J’ai pu exprimer ma créativité pendant la préparation des exercices pour les jeunes élèves à partir d’une idée qui s’est développée au fur et à mesure des semaines. En outre, j’ai eu le plaisir de travailler en binôme qui m’a permis de développer différentes façons d’aborder le sujet. La présentation devant un auditoire a été également très riche en échange de points de vue. » 

« Dès le début, j’ai compris que ce cours était construit de façon particulière. À la place d’apprendre la matière traditionnellement, avec beaucoup de dates et événements historiques difficiles à retenir, le cours était mis en place à la manière interactive. Pour le travail d’attestation, nous avons eu le droit de choisir un sujet intéressant et se basant dessus, il fallait fournir un travail didactique qui était susceptible de participer au concours cantonal à Bern. Cela nous a donné non seulement une motivation extraordinaire, mais nous a obligés aussi à bien maîtriser le sujet afin de pouvoir transmettre notre savoir aux destinataires du dossier pédagogique. Je reconnais que le volume du travail était considérable, cependant je suis très contente de ma participation et que mon dossier pédagogique « Couleurs de la francophonie dans la peinture d’Haïti » ait été sélectionné pour le concours à Bern. » 

Non-French-speaking students select a cultural element that interests them (a song, a comic strip or a story) and create pedagogical sheets adapted to a non-francophone audience of lower-level students.

This course is aimed exclusively at non-French-speaking students and offers them active language learning through cultural exploration of various themes. Instead of teaching in the traditional way, the students are asked to choose a cultural element of their choice (song, comic strip, novel, tale, cartoon) and to work on it in order to elaborate a pedagogical sheet for young non-French speaking students. The challenge is therefore to transform non-French speaking learners at B2 level into "experts" on micro-projects intended for lower level students (A2-B1). 

This course is aimed exclusively at non-French-speaking students and offers them active language learning through cultural exploration of various themes. Instead of teaching in the traditional way, the students are asked to choose a cultural element of their choice (song, comic strip, novel, tale, cartoon) and to work on it in order to elaborate a pedagogical sheet for young non-French speaking students. The challenge is therefore to transform non-French speaking learners at B2 level into "experts" on micro-projects intended for lower level students (A2-B1). 

The elaboration by students of pedagogical sheets for a young audience obliges them not only to appropriate an object of study, but also to popularize it and make it didactic. 

The teaching staff is responsible for providing a supportive learning environment. They act as guides, offering advice, criticism and suggestions for remediation, but let the students manage their projects as they wish. 

The final formatting of the projects to be put online is done in collaboration with the graphic designer of the French Language Week website. 

"The "Culture of the Francophonie" course is an innovative course. It makes students want to do research on the topic of their choice, which they are very interested in, so it makes them learn about studies in the creative and interesting way." 

"Personally, it is an exceptional experience to learn by designing a sequence for SLFF. I thought a lot about finding a good topic, a good angle and to design interesting educational activities for the children and all this requires a lot of research of information. It is during this research that I watched a lot of videos, news and that I have a closer look on the island of Mayotte. In my opinion, this course allows us not only to know the generality of "francophonie", but also to choose a point that interests us the most and have an autonomous and deep learning experience on it." 

"Among the courses I have taken, the CultureS de la Francophonie course is undoubtedly the most innovative and modern. From a didactic point of view, it was a continuous discovery. Learning, studying, not just from books or notes, but by watching videos, doing individual research, building my own project, helped me grow and put my knowledge and skills into practice." 

"I consider the work on the pedagogical sheets very innovative and stimulating. First of all, it allowed people who would like to teach French abroad to think about the problems related to language exercises and different teaching techniques. (Through games for example) Moreover, the possibility to see our cards on the website of the Francophonie week and to make them accessible to French teachers gave us the impression to work on something very useful. It definitely made the work more exciting." 

"It was a very interesting and unusual teaching experience. Indeed, I have never participated in this kind of course. Then, this pedagogical innovation gave me the opportunity to discover the Polynesian culture that I was not familiar with. I was able to express my creativity during the preparation of the exercises for the young students from an idea that developed over the weeks. In addition, I had the pleasure of working in pairs which allowed me to develop different ways of approaching the topic. The presentation in front of an audience was also very rich in the exchange of points of view." 

"From the beginning, I realized that this course was constructed in a special way. Instead of learning the material in the traditional way, with a lot of dates and historical events that are difficult to remember, the course was set up in an interactive way. For the certificate work, we were allowed to choose an interesting topic and based on it, we had to provide a didactic work that was likely to participate in the cantonal competition in Bern. This not only gave us an extraordinary motivation, but also forced us to master the subject well in order to be able to pass on our knowledge to the recipients of the pedagogical dossier. I recognize that the volume of work was considerable, however I am very happy that I participated and that my teaching dossier "Colors of the Francophonie in the painting of Haiti" was selected for the competition in Bern." 

Illustrations/annexes
https://www.unige.ch/innovations-pedagogiques/application/files/7017/1705/9437/Nadine_Bordessoule_Graphisme_dossiers_pedagogiques_2023.jpg
Nouvelles fonctionnalitées
01/03/2020
07/03/2020
Non
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Droit #F42941
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève Transversal #CF0063
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Faire voter Faire voter To Vote
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Questionner Questionner Ask questions
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Démontrer Démontrer Demonstrate
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Logo Nom court Nom de l'institution
UNIGE Université de Genève
UNINE Université de Neuchâtel