Clinicien-ne enseignant-e en cabinet médical (CEC)

Bienvenue sur le site des Clinicienn-es Enseignant-es en Cabinet médical qui collaborent à la formation des étudiant-es en médecine de la 2ème année Bachelor (2BA ou 2ème année) à la 3ème année Master (3MA ou 6ème année).

Des stages cliniques en médecine de premier recours sont prévus en cabinet médical privé dès la deuxième année d’études en médecine. La gestion des différents stages est coordonnée par notre Institut (IuMFE), le Service de Médecine de Premier Recours (SMPR) ou le Service de Pédiatre des Hôpitaux Universitaires de Genève selon le niveau d’études et l’enseignement donné. Ce contact longitudinal et privilégié entre les étudiant-es en médecine et les patient-es ou enfants suivis en médecine interne générale et en pédiatrie contribue à l’acquisition de compétences cliniques, théoriques et interprofessionnelles dans un contexte ambulatoire. Ces stages reposent sur l’enseignement prodigué par des clinicien-nes enseignant-es expérimenté-es qui se forment en éducation médicale pour transmettre leurs compétences, savoir et savoir-être.

Le/La clinicien-ne enseignant-e a deux rôles: celui de clinicien-ne responsable de patient-es et celui d’enseignant-e, responsable d'étudiant-es et chargé de les aider à accroître leurs compétences cliniques, donc leur raisonnement. Les deux rôles requièrent une expertise et des compétences qui se développent et qui s’enrichissent mutuellement. C’est notre défi d'aider le/la clinicien-ne enseignant-e à être à l’aise dans l’équilibre dynamique de ces deux rôles.

Missions de l’IuMFE envers les CEC 

  • Rendre l’enseignement de la médecine de famille et de l'enfance cohérent et structuré 
  • Accompagner et donner au CEC des outils concrets pour organiser le stage 
  • Former le/la CEC pour l’aider à offrir des stages de qualité aux étudiant-es et qu'il se sente confortable dans son double rôle de clinicien-ne enseignant-e en cabinet (CEC) 
  • Créer une communauté de CEC engagés dans des tâches pédagogiques et reliés à l’IuMFE et à la Faculté de médecine

Sur ce site des informations pratiques, des ressources et des outils pédagogiques seront données pour aider chaque clinicien-ne enseignant-e à encadrer efficacement les étudiant-es.

Il nécessaire de :

Avoir un titre de spécialiste en médecine interne générale ou en pédiatrie. Les médecins praticiens ou ayant une sous-spécialité, doivent prendre contact avec l’IuMFE pour connaître les règles de dérogation.

Avoir une activité principale à plein temps en cabinet médical dont au moins 60% de médecine interne générale et/ou pédiatrie (MIGP) synonyme de médecine de premier recours ou de médecine de famille. Avoir un maximum 50% de temps de visite à domicile ou en EMS.

Un-e CEC/médecin travaillant à temps partiel doit fonctionner en binôme avec un-e autre CEC/médecin pour assurer le stage à plein temps (3MA).

Pratiquer en cabinet médical individuel ou de groupe et non en institution (HUG, policlinique, centre d’urgences).

Être installé-e depuis 1 an en cabinet médical ou avoir eu une activité comme chef/fe de clinique ambulatoire au moment de son installation.

Être accrédité-e par l’IuMFE et avoir participé à une formation pédagogique organisée par l’IuMFE (une demi-journée) si possible avant l’accueil du/de la 1er/ère étudiant-e.

Participer ensuite 1x/année à une formation pédagogique organisée par l’IuMFE et au Cercle de Qualité Pédagogique (CQP) par zoom si superviseur-e du stage 3MA.

Avoir lu et accepté les directives des stages.

Accepter d’être évalué-e par l’étudiant-e à la fin du stage.

Pour le stage 3MA, accueillir au maximum deux étudiant-es à plein temps par volée (ou quatre en binôme de CEC). Pour le stage 2BA, accueillir au maximum 2 étudiant-es par volée.

 A savoir :

En rejoignant la communauté universitaire des clinicien-nes enseignant-es en cabinet médical (CEC), le/la médecin peut être amené à superviser de différents niveaux de formation. Ce choix est défini par le/la CEC.
D’autre part, le/la CEC a accès aux ressources informatiques universitaires tels consultation de périodiques électroniques en ligne, plateformes universitaires (Moodle).

Pour la supervision des étudiant-es de 2ème année (stage IMFE)
Le/La CEC s’engage à accueillir l’étudiant-e 4 demi-journées à son cabinet médical et à relire et signer le rapport de stage avant la soumission finale par l’étudiant-e.
Il peut accueillir au maximum deux étudiant-es par volée.
N.B. : ce stage s’adresse au CEC installés à Genève et dans sa région.

Pour le stage 3MA (6ème année) (stage MFE 3MA)
Le/La CEC s’engage à accueillir l’étudiant-e à plein temps pendant un mois à son cabinet médical ou à temps partiel en binômePour en savoir plus.

Organisé par l'Institut universitaire de médecine de famille et de l'enfance (Faculté de médecine)

Responsables: Dr Gaspard Aebischer et Dr Alessandro Diana

Stage d'initiation à la médecine de premiers recours de quatre demi-journées en cabinet médical, associé à trois séminaires interactifs (animés par les chargé-e-s d'enseignement de l'IuMFE) et à la rédaction d'un rapport pour chaque étudiant-e. 

Objectifs:

  • Observer un médecin de famille ou pédiatre dans son environnement professionnel, identifier son rôle et ses activités.
  • Approfondir ses connaissances biomédicales en rapport avec les situations rencontrées en médecine de famille et celles rapportées dans le rapport de stage
  • Exercer les compétences apprises durant l'année (consultation médicale, CMC, examen clinique...)
  • Savoir reconnaître et pouvoir décrire ses propres émotions dans un contexte professionnel
  • Rédiger un rapport d'observation de deux situations cliniques, avec une analyse réflexive incluant : la dimension biomédicale, le raisonnement clinique, la relation thérapeutique, et la reconnaissance de ses propres émotions.

Objectifs spécifiques:

  • Observer les compétences spécifiques de la médecine interne générale ambulatoire basées sur le référentiel de compétences CanMEDS 2015
  • Gestion des soins de santé primaire (problèmes non sélectionnés, le médecin assure les soins de base quels qu’ils soient;
    soins centrés sur la personne (soins adaptés au contexte du patient, développement d’une relation de confiance et de partenariat par des compétences de communication adéquates);
  • Aptitude spécifique à la résolution de problèmes (décision adaptée à la prévalence et à l’incidence de la maladie, examens complémentaires utiles);
  • Approche globale (gérer simultanément des problèmes aigus et chroniques, prévention);
    orientation communautaire (concilier les besoins individuels avec les besoins et les ressources de la communauté, collaboration avec autres professionnels);
  • Adoption d’un modèle biopsychosocial (avoir une approche bio-psychosociale tenant compte des dimensions culturelles et existentielles de l’individu)

Organisation du stage

Dès la rentrée académique, l’étudiant-e s’inscrit auprès d’un-e clinicien-e enseignant-e en cabinet médical (CEC).  Le CEC et l'étudiant-e reçoivent un courriel de confirmation d'inscription.

Il est de la responsabilité de l'étudiant-e de contacter personnellement (par téléphone, mail) son/sa CEC avant fin octobre. Les 4 demi-journées doivent être réalisées entre mi-octobre et mi-marsLa première demi-journée (idéalement les deux premières) doit avoir lieu avant début décembre, date du séminaire IMFE 3. Lors de ce séminaire, les étudiants doivent présenter une vignette clinique pour préparer leur rapport de stage.  

Le rapport de stage doit être rédigé par l'étudiant-e seul-e. En revanche les conseils du/de la CEC pour guider la rédaction de l'axe biomédical sont nécessaires et bienvenus. Le/La CEC doit s'assurer, lors de la relecture du rapport, que les informations le concernant sont correctes et que le secret professionnel est respecté (vignettes cliniques). L'évaluation du rapport est effectué par l'IuMFE. Chaque année, un prix de la Faculté est décerné aux trois meilleurs rapports.

En cas de problème :

Tout problème (absence de l'étudiant-e ou du/de la CEC, retard dans la prise de contact avec le/la CEC, difficultés de planification des demi-journées difficultés relationnelles ou autre) doit être signalé à l'IuMFE, afin qu'une solution permettant la poursuite du stage soit mise en œuvre le plus rapidement possible.

Organisés par le Service de Médecine de Premier Recours et le Service de Pédiatrie (Hôpitaux Universitaires de Genève)

Objectifs:

Au cours des Unités AMC, l'étudiant est en contact avec des patients et peut aussi mettre en pratique les compétences et les connaissances acquises jusque-là, en les intégrant à la spécificité de la pratique clinique de chaque spécialité. Les activités sont de plusieurs types : visites et admissions des patients, gardes, séminaires et sessions de tutoriaux. Chaque AMC fait l'objet d'un cahier spécifique décrivant en détail les activités et leurs objectifs d'apprentissage, les grilles horaires, ainsi que les noms et les coordonnées de tous les enseignants impliqués.

L'organisation de ce format d'enseignement est sous la supervision du comité du programme Master et les 2 AMCs ci-dessous sont sous la responsabilité du service de médecine de premiers recours (SMPR) et du département de l'enfant et de l'adolescent.

AMC de Médecine Communautaire et Premier Recours

Responsable : Pr Jean-Paul Humair

Secrétariat AMC MCPR :

Mme Nicole Mehling, Service de Médecine de premier recours
Département de Médecine Communautaire, de Premier Recours et des Urgences
75 boulevard de la Cluse - Bureau 6F-1-109 au 1er étage - 1205 Genève
Tél. : 022 37 29 550
Lundi au jeudi de 8h30 à 11h30 et de 14h00 à 16h30  

AMC Pédiatrie 

Responsables: Dr Arnaud Merglen, Dre Laurence Lacroix

Secrétariat AMC Pédiatrie :

Mme E. Machado Goncalves
Département de l'enfant et de l'adolescent
Tél. : 022 372 45 03

Organisé par l’Institut universitaire de médecine de famille et de l'enfance (Faculté de médecine)

Co-responsables du stage: Dre Martine Bideau, Dr Cédric Gillabert

Stage d’un mois en cabinet médical pour chaque étudiant-e.

Objectifs :

  • Comprendre la prise en charge globale du patient-e dans un cabinet et mettre en pratique les compétences professionnelles et les aspects psychosociaux apprises soit en médecine interne générale en tenant compte de la multimorbidité, du suivi au long cours comme de l’urgence, soit en pédiatrie en tenant compte de la nécessité d’examens périodiques et de gestion des urgences 
  • Comprendre et mettre en pratique les axes CanMEDS
  • Pratiquer les gestes techniques courants 
  • Pratiquer un diagnostic différentiel des affections courantes et savoir les traiter 
  • Connaître les bases de la gestion d’un cabinet (facturation, agenda, correspondances, etc.)