Notre Master en Sociologie

Atelier de Recherche : Une expérience de délibération autour de l’Assemblée Constituante de Genève

002

Objectifs

L'atelier de recherche a pour but de familiariser les étudiants avec toutes les étapes d'un projet de recherche en Sociologie. Il se déroule sous forme de rencontres hebdomadaires où les étudiants sont invités à fonctionner comme une véritable équipe de recherche.

 

Description

L'atelier se tient de septembre 2009 à juin 2010. Pendant cette année académique, les étudiants mènent un projet de recherche dans le champ de la sociologie politique. En menant le projet du début à la fin, les étudiants passent par les étapes suivantes:

  • Familiarisation avec l'objet de recherche
  • Confrontation avec les concepts théoriques liés au thème
  • Entretiens d’orientation avec participants sur le terrain
  • Acquisition des outils méthodologiques
  • Récolte de données qualitatives et quantitatives
  • Analyse des résultats
  • Rédaction et présentation du travail

 

Thème et méthode

L’Atelier s’intéresse à la délibération comme modalité de prise de décision, telle qu’elle émerge dans le cadre de l’Assemblée Constituante de Genève, qui a été élu à la fin 2008 pour mettre à jour la Constitution du Canton de Genève qui date de 1847. La délibération est un processus de prise de décision collective où chaque participant se coordonne avec les autres dans un processus mutuel de reason-giving, c’est-à-dire en justifiant rationnellement sa propre position. Les théoriciens de la délibération, tels que Jürgen Habermas, Amy Gutman et Dennis Thompson, Joshua Cohen, James Bohman, décrivent le processus de délibération comme donnant à chacun des participants une opportunité égale de soulever des problématiques, de prendre part à la discussion, et de faire des propositions.

On peut distinguer la délibération des autres processus, notamment la négociation, au poids qu’elle donne à l’échange et au partage des raisons relevant des intérêts communs. La littérature scientifique sur la délibération formule l’hypothèse que l’échange de raisons et la participation des acteurs concernés ont des conséquences soit en termes d'efficacité des décisions prises, soit au niveau de l’effet sur les individus participants. On peut espérer que l’intercompréhension, le respect mutuel et la tolérance entre ceux et celles qui participent au processus soient augmentés ainsi que le degré de connaissance et d’information sur le thème traité.

L'Atelier vise précisément la vérification des hypothèses sur-mentionnées, à travers le mélange d'une méthode expérimentale (nous allons ‘créer’ des processus de décision délibérative avec des participants sélectionnés aléatoirement) et observationnelle (nous allons observer in situ un processus délibératif comme il se déroule dans la vie réelle).

 

L'équipe de recherche

Elle se compose de six personnes : Lucio Baccaro (professeur), Julien Barut (étudiant en master en sociologie), Conor Cradden (assistant en sociologie), Stefan Heeb (étudiant en master en philosophie), Lucien Pamingle (étudiant en master en socioéconomie) et Alexis Scherrer (étudiant en master en sociologie).

001