Journée de la Faculté des Lettres 2016

Le temps est compté
Les lettres et les défis de l’accélération

Lundi 19 décembre 2016

Uni-Bastions – Aula B106

« Le travail de l’écrivain doit prendre en compte des temporalités différentes : temps de Mercure et temps de Vulcain. »
Italo Calvino, Leçons américaines

Mercure est le dieu aux pieds ailés. Il court toujours de par le monde, sous le signe de la rapidité, des voyages et des communications. Vulcain est le dieu du feu, son travail lourd et lent s’accomplit dans la durée, tenailles et marteau à la main. Loin de s’opposer, ces deux divinités antiques qu’Italo Calvino associe à une réflexion sur la temporalité de l’art sont invitées à travailler de concert. La vitesse et la lenteur, la fougue de l’inspiration et la discipline patiente fournissent l’alliage indispensable aux formes de la vie comme de la culture.

Le rapport du chercheur au temps, notre rapport collectif à la gestion contemporaine des rythmes accélérés du travail tient-il encore de l’alliance entre Mercure et Vulcain ? A lire les appels de certains scientifiques en faveur d’une « slow science », voire de la « désexcellence », ainsi que les critiques d’une « hypermodernité » placée sous le signe de l’urgence, la vélocité associée à l’endurance et à la minutie concentrée cède le pas à l’accélération, à l’impatience et au court-terme. Que deviennent les lettres et les sciences humaines dans une époque dominée par l’accélération ? Quel rôle sont-elles appelées à jouer dans les reconfigurations actuelles de nos rapports au temps et dans les transformations qui affectent leurs disciplines ?

La Faculté des lettres consacre sa journée annuelle de la recherche à ce débat sur le temps qui concerne autant notre présent que notre futur. Toute personne intéressée est la bienvenue.

Programme

14h00

Jan Blanc (Université de Genève)

Ouverture de la journée

14h10

François Hartog (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris)

Faut-il croire à l'accélération historique ?

14h50

Irène Hermann (Université de Genève)

Réponse

15h10

Discussion, modérée par Francesca Prescendi (Université de Genève)

  Pause
16h10

Hartmut Rosa (Université d'Iéna)

Acceleration and Alienation. Fast Life, Slow Science?

16h50

Deborah Madsen (Université de Genève)

Réponse

17h10

Discussion, modérée par Valeria Wagner (Université de Genève)

17h40

Yasmina Foehr-Janssens (Université de Genève)

Laurent Cesalli (Université de Genève)

Synthèse
18h00

Apéro de clôture

top