Unité de Psychologie Clinique et de Neuropsychologie de l'Enfant

Julie Heiz


Heiz_photo.pngMaître-assistante suppléante / Maître-assistante

Uni Mail - bureau 6164 - 6ème étage

Tél +41 22 379 98 91

Julie Heiz

http://www.syndromedewilliams.ch


Enseignements (2018-2019)


Grades universitaires

  • Doctorat en psychologie clinique, Université de Genève, Suisse (2016)
  • Master MALTT (Technologie de formation et d'apprentissage), TECFA/Université de Genève, Suisse (2011)
  • Bachelor en psychologie, Université de Genève, Suisse (2007)

Domaine de recherche

  • Syndrome de Williams
  • Développement des compétences visuo-spatiales
  • Prise de référence
  • Schéma corporel
  • Compétences numériques et de lecture

Thèse de doctorat

Le développement visuo-spatial des personnes avec syndrome de Williams : intégration visuo-motrice et prise de référence

Thèse sous la direction de la Prof. Koviljka Barisnikov, soutenue le 17 mars 2016.

Le syndrome de Williams (SW) est un trouble génétique neurodéveloppemental rare. Les personnes avec SW présentent une dissociation entre leurs capacités langagières et leurs interactions sociales préservées comparées à leurs capacités visuo-spatiales déficitaires. Malgré de bonnes capacités langagières et visuo-perceptives, ces personnes présentent d’importantes difficultés à réaliser des tâches quotidiennes et les apprentissages scolaires. De nombreux auteurs ont signalé une dissociation entre leurs capacités visuo-perceptives et leurs capacités visuo-constructives. Chez les enfants au développement typique, le développement des compétences visuo-spatiales semblent être corrélé aux compétences de représentation de l’environnement et à l’utilisation de points de référence adéquats. Peu d’études récentes et très différentes méthodologiquement traitent de cette capacité chez les personnes avec SW. L’objectif principal de notre travail est d’investiguer l’origine des difficultés de représentation visuo-spatiale, à savoir les capacités de prise de référence spatiale et d’intégration visuo-motrice qui peuvent être une cause explicative des difficultés visuo-spatiales de ces personnes.

Cette recherche s'intègre dans l'Axe 2 de recherche proposée par l'unité de Psychologie Clinique et de Neuropsychologie de l'Enfant.

Collaborations

  • Prof. Yannick Courbois, Unité de Formation et Recherche en Psychologie, Laboratoire Psitec, Université Lille 3, France.
  • Prof. Steve Majerus, Psychology and Neuroscience of Cognition Research Unit, 4000 Liège, Belgique
  • Dr. Arnaud Saj, Departments of Neurosciences and Clinical Neurology, Université de Genève, Suisse.
  • Caroline Cheam, Unité de Psychologie Clinique et de Neuropsychologie de l'Enfant, Université de Genève, Suisse.

Associations/Institutions

Publications

Heiz, J., Majerus, S., & Barisnikov (2017). How Flexible is the Use of Egocentric Versus Allocentric Frame of Reference in the Williams syndrome population? Archives of Clinical Neuropsychology. doi:10.1093/arclin/acx097

Saj, A., Heiz, J., & Barisnikov, K. (2017). Where is the ‘subjective straight ahead’ in Williams syndrome. Journal of Intellectual Disability Research. doi: 10.1111/jir.12358

Heiz, J. (2016). Le développement visuo-spatial des personnes avec le syndrome de Williams: intégration visuo-motrice et prise de référence (thèse de doctorat). Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Genève, Suisse.

Heiz, J., & Barisnikov, K. (2016). Visual-motor integration, visual perception and motor coordination in a population with Williams syndrome and in typically developing children. Journal of Intellectual Disability Research, Special Issue. doi: 10.1111/jir.12328

Pavlova, M., Heiz, J., Sokolov, A., & Barisnikov, K. (2016). Social cognition in Williams syndrome: face tuning. Frontiers in psychology, 7:1131. doi: 10.3389/fpsyg.2016.01131

Heiz, J., & Barisnikov, K. (2015). How flexible is the visuospatial reference system in children aged 4 to 12?. Journal of Educational and Developmental Psychology, 5(2), 51-62. doi: 10.5539/jedp.v5n2p51

Heiz, J., & Barisnikov, K. (2014). Le développement visuo-moteur atypique des personnes avec Syndrome de Williams. Clinical Neurophysiology, 44(1), 139. doi: 10.1016/j.neucli.2013.10.093

Heiz, J., Cheam, C., & Barisnikov, K. (2014). Compétence de prise de référence et d'orientation spatiale chez les enfants de 4 à 8 ans. Clinical Neurophysiology, 44(1), 130. doi: 10.1016/j.neucli.2013.10.065.

Présentations de Poster

Heiz, J., Cengic, L., Fernandes, A., & Barisnikov, K. (2015). Body schemas of individuals with Williams syndrome. (Poster presentation, 14ème congrès SSP/SGP, Geneva, September 8-9th 2015).

Heiz, J., Cheam, C., Fernandes, A., Cengic, L., & Barisnikov, K. (2015). Longitudinal study of performances of individuals with Williams syndrome on the Beery-Buktenica Developmental Test of Visual-Motor Integration. (Poster presentation, 14ème congrès SSP/SGP, Geneva, September 8-9th 2015).

Heiz, J., & Barisnikov, K. (2014). How flexible is the visuospatial reference system in Williams syndrome?. (Poster presentation, European Williams-Beuren Syndrome Congress, Budapest, Hungary, November 21-23rd 2014)

Heiz, J., & Barisnikov, K. (2014). Quelle flexibilité ont les enfants de 4-12 ans vs les personnes avec syndrome de Williams (SW) dans l'utilisation du système de references spatiales?. (Poster presentation, Conférence Jean Piaget, Geneva, June 26-27th 2014).

Heiz, J., Ballaz, C., & Barisikov, K. (2013). Visuospatial referece system in children aged 5 to 12 years old. (Poster presentation, 16th European Conference on Developmental Psychology (ECDP). Lausanne, September 4th-7th 2013).

Heiz, J., Cheam, C., & Barisnikov, K. (2013). Compétence de prise de référence et d'orientation spatiale chez les enfants de 4 à 8 ans. (Poster presentation, XXème Congès SOFPEL, Geneva, November 29-30th 2012).

Heiz, J., Ballaz, C., Betrisey, L., & Barisnikov, K. (2012). Rotation mentale: effet de la manipulation et du contexte chez les enfants de 4 à 9 ans. (Poster presentation, 10ème journée romande de neuropsychologie, Geneva, October 4th 2012).

Heiz, J., Ballaz, C., & Barisnikov, K. (2012). Rotation mentale: effet de la manipulation chez les personnes atteintes du Syndrome de Williams. (Poster presentation, 10ème journée romande de neuropsychologie, Geneva, October 4th 2012).

Heiz, J., & Barisnikov, K. (2013). Le développement visuo-moteur atypique des personnes avec Syndrome de Williams. (Poster presentation, XXème Congès SOFPEL, Geneva, November 29-30th 2012).