Project list

Jeu de rôle

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
31
Jeu de rôle
Role-playing
Mathilde Fontanet
mathilde.fontanet@unige.ch
Traduction, révision et post-édition EN/FR
BTM0504
Catégorisation
Master
Moins de 25
Rendre actifs
Simuler une situation
Université de Genève
FTI
2017
Oui
Description du projet
Ce cours vise à former les étudiant-es à la révision de traduction en leur présentant des règles et des attitudes à adopter ou à éviter. Des jeux de rôle sont ensuite utilisés pour les entraîner à gérer les interactions difficiles entre réviseur/euse et révisé-e.

L’objectif de ce cours est de former les étudiant-es à la révision de traduction. Cette activité professionnelle consiste à comparer le document original avec sa traduction et à corriger les erreurs sur cette dernière. L’enseignante, ayant pratiqué cette activité dans sa carrière professionnelle, sait que lorsque réviseur/euse et révisé-e se rencontrent, les échanges peuvent parfois être problématiques et ne sont pas toujours efficaces, notamment en raison de facteurs émotionnels qui tendent à compromettre la formulation comme la compréhension des conseils. De ce fait, elle souhaite préparer ses étudiantes et étudiants à interagir adéquatement en tant que réviseurs/euses et/ou révisé-es dans leur vie professionnelle.

Dans un premier temps, l’enseignante présente des règles à suivre pour permettre une bonne relation entre réviseur/euse et révisé-e. Puis elle aborde des attitudes moins adaptées, mais observables dans la pratique. Ces attitudes indésirables sont présentées de manière caricaturale afin de permettre aux étudiant-es de bien saisir les nuances entre un comportement professionnel bienveillant et constructif et un comportement peu constructif à éviter. 

Deux attitudes extrêmes de révision sont présentées. Un-e réviseur/euse trop autoritaire, qui n’explique pas suffisamment les corrections proposées et adopte une attitude supérieure (en poussant des soupirs ou en vantant ses propres mérites). À l’inverse, un-e réviseur/euse trop timide, ne parvenant pas à imposer sa vision des choses, à faire valoir l’importance de ses commentaires, et qui se montre trop conciliant avec le/la révisé-e. Dans le rôle du révisé-e, deux attitudes extrêmes sont également présentées. D’abord, une personne qui se montre trop sûre d'elle, refuse d’appliquer les corrections proposées et remet en cause l’autorité au lieu d’argumenter de façon objective. Puis, a contrario, une personne trop complaisante/indulgente et qui ne défend pas son point de vue même lorsqu’elle a raison. 

L’enseignante propose alors une mise en scène de la situation professionnelle à travers des jeux de rôles. Dans un premier temps, ce sont l’enseignante et l’assistante qui jouent/proposent elles-mêmes des situations illustrant ces différents rôles, endossant, pour l’une, une des quatre personnalités décrites et, pour l’autre, l’interlocuteur/trice en charge de réagir et gérer rationnellement la personnalité jouée. À la suite de ces présentations, les étudiant-es sont invité-es à réagir et échanger sur ce qu’ils/elles ont observé et ressenti. 

Puis, sur la base d’un texte fourni par l’enseignante accompagné d’une version révisée annotée sur les différentes erreurs relevées, les étudiant-es, par groupe de 3, se prêtent au jeu de rôle en interprétant une seule des quatre personnalités à la fois. Alternativement, une personne endosse le rôle de réviseuse, l’autre le rôle de révisée et la dernière le rôle d’observatrice de l’interaction. Le fait de devoir interagir avec un-e réviseur/euse ou un-e révisé-e trop autoritaire ou trop réservé-e permet aux étudiant-es de s’entraîner à faire face aux interactions difficiles à gérer qui pourraient les attendre dans leurs futures professions.

L’enseignante signale que l’aspect ludique du format de jeu de rôle plaît aux étudiant-es et les motive. Il permet de transposer la situation théorique à la pratique. C’est aussi l’occasion de les aider à surmonter leur peur de « mal faire » puisque les rôles à adopter requièrent justement des comportements mal adaptés. 

L’activité a été proposée dans le cadre d’un cours complet. Il n’y a pas d’évaluation à disposition spécifiquement pour cette activité. L’enseignante a toutefois relevé que l’activité est suffisamment engageante pour faire interagir les étudiant-es. De ce fait, parfois, certain-es étudiant-es voulaient expérimenter tous les rôles et il était difficile de stopper les interactions. L’assistante ayant aidé à la mise en place de l’activité relève également que les étudiant-es peuvent avoir une appréhension sur l’exercice au départ, mais qu’au final tous et toutes participent activement se prennent au jeu.

This course aims to train students in translation revision by introducing them to rules and attitudes to adopt or avoid. Role plays are then used to train them to manage the difficult interactions between reviewer and reviewer.

The aim of this course is to train students in translation review. This professional activity consists of comparing the original document with its translation and correcting errors in the latter. The teacher, having practiced this activity in her professional career, knows that when reviewers and reviewees meet, the exchanges can sometimes be problematic and are not always effective, especially because of emotional factors that tend to compromise the formulation as well as the understanding of advice. Therefore, she wishes to prepare her students to interact appropriately as reviewers 

First, the teacher presents the necessary rules for a good relationship between reviewer and reviewee. She then discusses less appropriate attitudes that can be observed in practice. These inappropriate attitudes are presented in a caricatured way to allow students to understand the nuances between a caring and constructive professional behavior and an unproductive behavior to avoid.  

Two extreme reviewer attitudes are presented. An overly authoritarian reviewer, who does not sufficiently explain the proposed corrections and adopts a superior attitude (by sighing or praising his/her own merits). On the other hand, a reviewer who is too timid, who does not manage to impose his/her vision of things, to assert the importance of his/her comments, and who is too conciliatory with the reviewer. In the role of the reviewee, two extremes are also presented. First, a person who is overconfident refuses to apply the proposed corrections and questions the authority instead of arguing objectively. Then, on the contrary, a person who is too complacent/indulgent and does not defend his point of view even when he or she is right. 

The teacher then proposes a staging of the professional situation through role-playing. First, the teacher and the assistant play/propose situations that illustrate these different roles, one assuming one of the four personalities described and the other the person in charge of reacting to and rationally managing the personality being played. Following these presentations, the students are invited to react and discuss what they have observed and felt.  

Then, on the basis of a text provided by the teacher, accompanied by a revised version annotated with the various errors noted, the students, in groups of 3, take part in the role-play by interpreting one of the four personalities at a time. Alternatively, one person takes on the role of reviewer, another the role of reviewee and the last the role of observer of the interaction. Having to interact with an overly authoritative or reserved reviewer allows students to practice dealing with the difficult interactions that may await them in their future professions. 

The teacher reports that the playfulness of the role-play format appeals to students and motivates them. It allows them to transpose the theoretical situation into practice. It is also an opportunity to help them overcome their fear of "doing it wrong" since the roles to be adopted require precisely inappropriate behavior.  

The activity was proposed as part of a complete course. There is no assessment available specifically for this activity. However, the teacher noted that the activity is engaging enough to get students to interact. As a result, at times, some students wanted to experience all the roles and it was difficult to stop the interactions. The assistant who helped set up the activity also noted that students may be nervous about the exercise at first, but that in the end everyone actively participates and gets caught up in the game. 

Illustrations/annexes
Nouvelles fonctionnalitées
01/02/2020
Non
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève