Trajectoires

 Nominations

 

Céline Chatenoud

chatenoud.jpg

Professeure associée
Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation
Section des sciences de l'éducation

Bio-Express

Nommée professeure associée à la chaire d’éducation précoce spécialisée, Céline Chatenoud reprend la direction de l’équipe de recherche Prévention, intervention, soutien en éducation précoce spécialisée (PRINSEPS) en juin 2020. Possédant une double formation en sciences de l’éducation et en psychologie de l’Université de Genève, Céline Chatenoud a bénéficié d’une bourse d’excellence du FNS afin d’enrichir son parcours doctoral en éducation par un séjour auprès de chercheurs spécialistes dans le domaine du handicap et du partenariat parents-professionnels. Elle a ensuite incorporé la chaire de recherche du Canada en Intervention précoce dirigée par Carmen Dionne à l’Université du Québec à Trois-Rivières, puis est devenue professeure au Département d’éducation et formation spécialisées de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Elle s’intéresse à l’apprentissage des enfants ayant un trouble neuro développemental (déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme, dysphasie ou un polyhandicap), au développement de communautés éducatives inclusives, ainsi qu’aux approches et stratégies d'enseignement innovantes favorisant la participation sociale et le développement de l'autodétermination des enfants dès leur plus jeune âge.


 

Guillaume Salbreux

salbreux_jpg.jpg

Professeur ordinaire
Faculté des sciences
Département de génétique et évolution

Bio-Express

Guillaume Salbreux obtient un doctorat de physique en 2008 pour une thèse effectuée à l’institut Curie à Paris. Après un séjour postdoctoral à l’Université du Michigan, il dirige depuis 2011 un groupe de recherche, d’abord à l’institut Max Planck à Dresde en Allemagne puis à l’institut Francis Crick à Londres, deux institutions de renommée mondiale en biologie. Ses travaux sont orientés à l’interface entre physique théorique et biologie ; ils proposent des explications quantitatives et mécanistiques de processus biologiques ayant lieu au cours du développement embryonnaire. Ses recherches s’inscrivent dans une approche novatrice et féconde de la biologie, qui s’inspire des outils théoriques de la physique de la matière molle pour connecter les comportements des systèmes biologiques aux échelles moléculaires, cellulaires et tissulaires. Guillaume Sallbreux ancre ses réflexions de théoricien en travaillant depuis le début de sa carrière en proche collaboration avec des expérimentateurs afin de mieux répondre aux questions de son domaine. En automne 2020, il est nommé professeur ordinaire au Département d’évolution et génétique de l’Université de Genève.

 

Evelyn Dueck

dueck.jpg

Professeure assistante
Faculté des lettres
Département de langue et littérature allemandes

 

Bio-Express

Evelyn Dueck étudie la littérature générale et mondiale ainsi que la science de la communication aux universités d’Erfurt, de Montpellier et d’Aix-en-Provence. En 2011, elle obtient un doctorat en littérature allemande moderne et comparée de l’Université d’Aix-Marseille I, en cotutelle avec l’Université de Zürich. De 2012 à 2015, elle est assistante post-doctorante à l’Université de Neuchâtel. Dès 2018, elle occupe les postes de collaboratrice scientifique et chargée de cours au Département d’allemand à l’Université de Zürich, puis dans le cadre du projet FNS Translators in Exile – Translating in the Face of Tyranny, basé à l’Université de Lausanne.
La théorie et l’histoire de la traduction littéraire – en particulier franco-allemande – ainsi que les relations entre littérature et savoirs durant la période des Lumières constituent les plus importants de ses domaines de spécialisation. Le dossier de publications d’Evelyn Dueck inclut une monographie issue de sa thèse de doctorat, deux volumes co-dirigés et de nombreux articles portant sur un vaste corpus de textes, notamment sur le lyrisme. Sa monographie L’étranger intime. Les traductions françaises de l’œuvre de Paul Celan (1971-2010), publiée en 2014 chez DeGruyter aborde la discussion théorique du caractère (in)traduisible de la poésie de Celan. Ce travail, impliquant non seulement des questions de théorie de la traduction, mais aussi des questions de philosophie linguistique et de théorie littéraire, témoigne d’un caractère pluridisciplinaire en phase avec le contexte académique genevois. À la rentrée académique 2020, Evelyn Dueck accède à la fonction de professeure assistante en littérature allemande moderne et littérature comparée au Département de langue et littérature allemandes de la Faculté des lettres de l’UNIGE.

 

Katarzyna Wac

Wac_Katarzyna.png

Professeure ordinaire
Faculté d'économie et de management
Information Science Institute

Bio-Express

Katarzyna Wac est titulaire d'un Bachelor et d’un Master en informatique de l'Université de technologie de Wroclaw (Pologne), d’un Master en télématique de l’Université de Twente (Pays-Bas) et d'un doctorat en systèmes d'information de l'Université de Genève. Professeure associée en informatique centré sur l’humain à l'Université de Copenhague pendant plusieurs années, elle est également affiliée à l'Université de Stanford depuis 2013. Professeure invitée à l'Université de Genève de 2015 à 2020, elle est nommée professeure ordinaire à la Faculté d’économie et de management en août 2020. Elle assume la responsabilité de la recherche sur les technologies de la qualité de vie au sein du Centre universitaire d’informatique (CUI) de l’UNIGE. Ses travaux sont centrés sur les problèmes fondamentaux et algorithmiques des systèmes permettant d'évaluer et d'améliorer à long terme le comportement humain, la santé et la qualité de vie. Ses recherches ont été publiés dans plus de 100 revues scientifiques spécialisées en informatique, en interaction homme-machine et en informatique de la santé.

 

Michalis Nikiforos

michalis_Nikiforos.png

Professeur associé
Faculté des sciences de la société
Département d’histoire, économie et société

Bio-Express

Michalis Nikiforos obtient un doctorat en économie de la New School for Social Research de New York en 2012. Il travaille plusieurs années comme chercheur au Levy Economics Institute du Bard College (New York). Ses travaux portent sur la macroéconomie et la politique économique ainsi que sur l’économie de l’Union monétaire européenne. Ils ont fait l’objet de nombreuses publications. En août 2020, Michalis Nikiforos est nommé professeur associé à plein temps à la Faculté des sciences de la société de l’UNIGE. Michalis Nikiforos poursuivra ses recherches dans le champ de l’économie politique et la modélisation macroéconomique. Sa venue permettra de consolider le département DEHES et la Faculté des sciences de la société dans la dimension économique, et d'étendre l’offre de formation dans cette direction.

 

Camilla Bellone

CamillaBellone2014_2.jpg

Professeure associée
Faculté de médecine
Département des neurosciences fondamentales

Bio-Express

Camilla Bellone obtient un master en pharmacie de l’Université de Milan. Elle rejoint en 2002 la Faculté de médecine de l’Université de Genève, où elle se spécialise, au sein du Département des neurosciences fondamentales, en neurophysiologie des synapses et mécanismes cellulaires sous-jacents au développement des addictions. Après un PhD obtenu à l’Université de Milan, elle effectue un stage post-doctoral à l’Université de San Francisco (États-Unis).

Elle revient à la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2008, en tant que maître-assistante au sein du Département des neurosciences fondamentales. Ses recherches portent alors sur les mécanismes moléculaires impliqués dans la plasticité synaptique induite par les substances addictives dans le système de la récompense. Elle a depuis développé une ligne de recherche sur les déterminants neuronaux des comportements sociaux chez les individus atteints de troubles du spectre autistique, pour lesquels elle a remporté de nombreux subsides prestigieux, dont un ERC Consolidator Grant en 2019. Déjà lauréate d’une bourse Ambizione du FNS en 2011, elle obtient en 2014 un subside de professeure boursière grâce  auquel elle fonde son propre laboratoire à l’Université de Lausanne. En 2016, elle revient à Genève en tant que professeure assistante au Département des neurosciences fondamentales de la Faculté de médecine. Elle est titularisée à la fonction de professeure associée en mai 2020.

 

Jean-Paul Vallée

VALLEE2020.jpg

Professeur ordinaire
Faculté de médecine
Département de radiologie et informatique médicale

Bio-Express

Jean-Paul Vallée effectue des études de médecine à Genève qu’il complète par une formation en radiologie. En parallèle à son cursus médical, il poursuit des études de physiques à l’Université de Genève, où il obtient un diplôme en 1993. Il part ensuite au Duke Medical Center à Duhram, aux États-Unis, pour effectuer des travaux de recherche sur la quantification de la perfusion myocardique par IRM. Il obtient un doctorat en Sciences (mention Physique) en 1999. Aux HUG, il est responsable de l’Unité d’imagerie numérique de la division d’informatique médicale de 1998 à 2003. En 2003, il est nommé professeur adjoint suppléant boursier du FNS, puis professeur associé en 2010. Depuis 2015, il est responsable de l’Unité de radiologie cardiovasculaire du Service de radiologie. Ses domaines de recherche se concentrent sur le développement de nouvelles techniques d’IRM notamment pour l’étude du syndrome cardio-rénal et des maladies cardiaques congénitales. Il est nommé professeur ordinaire au Département de radiologie et informatique médicale de la Faculté de médecine de l’UNIGE en mai 2020.