Conférences grand public

23 novembre 2023: Leçon d'adieu prof. Krause

12H30
CMU - AUDITOIRE MÜLLER (A250)

Karl-Heinz KRAUSE

Professeur ordinaire
Département de pathologie et immunologie, Faculté de médecine UNIGE
Département diagnostique, HUG & Service des maladies infectieuses, Département de médecine, HUG

LA_Krause_format_portrait.jpg

«Hello from the other side: de la recherche fondamentale vers le monde de la biotech et des start-up»

Comment passe-t-on de la médecine fondamentale à la création de start-up? Et surtout, peut-on faire les deux, en conservant un pied dans la recherche académique et l’autre dans le monde, très différent, de l’entrepreneuriat et des biotech? Comment valoriser les découvertes faites dans les laboratoires des universités en applications concrètes pour la santé des populations?

Lors de sa conférence, Karl-Heinz Krause racontera comment il a réussi à concilier ces deux mondes que l’on considère parfois comme antinomiques. Tout commence à Munich, lorsque, jeune docteur en médecine, il cherche sa place dans le monde académique. Il arrive à Genève pour se former en infectiologie et mener des recherches sur les phagocytes, des cellules clés de la défense antimicrobienne. Après un bref passage aux États-Unis, il s’ancre définitivement dans la région pour poursuivre ses travaux pionniers sur les radicaux libres, des dérivés d’oxygène essentiels pour que notre corps puisse organiser sa défense antimicrobienne. Ces mystérieuses petites molécules vont dévoiler au fil des années leurs secrets : elles sont au cœur de nombreux autres processus du métabolisme humain, dont le vieillissement. Depuis 15 ans, Karl-Heinz Krause s’intéresse aussi aux thérapies cellulaires et géniques, et leurs potentiels en médecine clinique. Par ce biais, il entre dans l’écosystème des biotech et crée 6 start-ups. Plusieurs d’entre elles ont du succès, et ont mené à la création de plus de 100 emplois scientifiques dans la région lémanique, preuve qu’une carrière de chercheuse ou de chercheur peut être constituée de plusieurs chapitres et alterner entre la science la plus fondamentale et le développement industriel. Et le futur? Karl-Heinz Krause compte bien continuer à s’investir dans les biotechnologies. Sa conférence sera donc plutôt un au revoir, et non un adieu.

Biographie

Karl-Heinz Krause obtient un diplôme et un doctorat de médecine à la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich, puis se spécialise en médecine interne et en maladies infectieuses à Genève. Il passe également deux ans aux États-Unis pour effectuer un « infectious disease fellowship » en recherche et clinique à l’Université d’Iowa. A la Faculté de médecine de l’UNIGE, il gravit rapidement les échelons académiques: privat-docent en 1993, professeur associé en 1998, et, en 2001, il est nommé professeur ordinaire sur un financement de la Fondation Louis-Jeantet. Dès 2005, il rejoint le Département de pathologie et immunologie. A la fois médecin et chercheur, il a en outre été médecin-chef des services médico-techniques du Département hospitalier de gériatrie, et est depuis 2005 chef du laboratoire de thérapie cellulaire expérimentale des HUG.

Karl-Heinz Krause travaille d’abord dans le domaine des maladies infectieuses — plus particulièrement dans la biologie du neutrophile — avant d’amorcer un tournant vers les mécanismes moléculaires et la thérapie des maladies liées à l’âge. Ses principaux domaines de recherche sont les NADPH-oxydases génératrices d’espèces réactives de l’oxygène (ROS), dont il a été parmi les premiers à mettre en évidence les mécanismes physiologiques, ainsi que les neurones dérivés de cellules souches pluripotentes. Dans le domaine des cellules souches, il travaille également au développement de tissus neuronaux artificiels. Très actif dans la valorisation industrielle, il a déposé de nombreux brevets et a co-fondé plusieurs startups, dont GenKyoTex (développement d’inhibiteurs de la NADPH oxydase), Neurix (tissus neuraux dérivés de cellules souches pluripotentes), ou encore Antion Biosciences, dont le développement des minigènes thérapeutiques ont permis de signer un partenariat avec l’une des plus grandes entreprises développant des thérapies cellulaires. Lauréat de nombreux prix, il est aussi membre de l’Académie suisse des sciences médicales, de l’American Society for Clinical Investigation et du Conseil scientifique du FNS de 2000 à 2010.

23 nov. 2023

Conférences grand public