RECHERCHE

SmartLab: le suivi des activités de laboratoire passe au numérique

En automne 2020, la Faculté de médecine a lancé le projet SmartLab qui vise à déployer dans ses laboratoires de recherche un outil électronique de suivi des activités de recherche.  Les cahiers papier habituellement utilisé par les équipes de recherche pourront ainsi être remplacés par des outils numériques facilitant à la fois la vie quotidienne et le respect des obligations légales de traçabilité encadrant la recherche. Ces « Electronic Laboratory Notebooks » ou « Laboratory Information Management Systems » présentent de nombreux avantages :

  • moteurs de recherche interne qui permettent de retrouver efficacement et rapidement toutes sortes d’informations
  • partage d’information au sein du laboratoire 
  • outils de traçabilité des échantillons
  • facilité de mise en œuvre  du data management plan du FNS
  • standardisation des procédures au sein de la Faculté de médecine afin de garantir une qualité constante

Suite à des évaluations menées par un groupe de travail et des tests menés par des laboratoires pilotes des sections de médecine fondamentale et de médecine clinique, le choix de l’UNIGE s’est porté sur l’outil eLAB JOURNAL de la compagnie Eppendorf.

Après une première phase de test à plus large échelle, l’outil sera étendu à tous les laboratoires de la Faculté de médecine, dans un premier temps, qui en feront la demande.

Calendrier de mise en œuvre

smartlab_calendrier.png

Spécifications de l’outil

L’outil sélectionné pour répondre au besoin des laboratoires de l’UNIGE, eLAB JOURNAL, présente plusieurs avantages :

  • une interface fonctionnelle pour une prise en main rapide de l’outil
  • un outil adaptable aux besoins spécifiques d’un grand nombre de laboratoire
  • un “Electronic Laboratory Notebook” largement développé offrant des possibilités élargies pour la traçabilité des expériences
  • une application mobile (Android et iOS) pour faciliter l’accessibilité aux données

Coralie Fournier, responsable du projet sur mandat du Décanat de la Faculté de médecine, se tient à la disposition des chercheuses et des chercheurs pour toute question ou demande d’information, pour conseiller et former les équipes, ainsi que pour accompagner la mise en place de ce nouvel outil.