Semaine des droits humains

Geneva Human Rights Talks

LA TENSION ENTRE DEVOIR ET MORALE
The Tension between Morals and Duty

Comment faire face aux tensions qui surgissent lorsque nous sommes actrice ou acteur dans le domaine de la protection des droits humains et que nous nous heurtons à des défis tels que les intérêts communs, les menaces et intimidations ou encore les lois qui peuvent réfréner l’action des défenseurs et défenseuses des droits pour tous?

Les Geneva Human Rights Talks sont un nouveau format d’événements proposé par deux étudiantes de l’Université de Genève et l’association AZUNI, en collaboration avec la Semaine des droits humains. Quatre présentations courtes posent le cadre de réflexion, suivies d’une discussion avec un modérateur ou une modératrice guidé-e par les questions du public sur une plateforme en ligne. Il s’agit d’explorer le vécu subjectif de l’invité-e dans son engagement en faveur des droits humains à travers les témoignages de ces quatre personnalités, qui ont agi pour les droits humains dans des domaines divers.


• Informer ou désinformer?
Darius Rochebin
, journaliste à la Radio et Télévision Suisse, se pose la question du rôle du journaliste en tant que faiseur d’opinions et de sa responsabilité dans la transmission d’une information non biaisée.

• Shareholders or Society?
Dorothée Baumann-Pauly,
directrice du nouveau Center for Business and Human Rights de l’UNIGE, parle du dilemme qui se pose parfois dans le monde des affaires entre les intérêts des multinationales et ceux de la société ou de la communauté.
Présentation en anglais

• Droit à l'alimentation: massacre ou espoir?
Jean Ziegler
, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, parle des effets de la mondialisation. Ancien rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation à l’ONU, il examine le conflit existant entre les intérêts des États et les intérêts de l’Humanité.

• Hoping for change or Acting?
Carola Rackete
, militante pour l'environnement et le sauvetage en mer, médiatisée pour avoir bravé, à bord de son navire Sea-Watch, l’interdiction du Gouvernement italien de franchir ses eaux territoriales, afin de porter secours à des migrant-e-s.
Présentation en anglais

 

Bandeau page web_GHRT.png

16 octobre 2019
  Semaine des droits humains 2019