Membres

Membres du groupe de coordination : 

Photo
Prof. Emeline Bolmont

Membre, directrice

Observatoire de Sauverny (OBS)
(022.37) 92444‬
Courriel
Site Web


Emeline Bolmont est professeure au département d'astronomie situé à l'observatoire de Sauverny. Ses recherches se focalisent sur les exoplanètes : leur évolution orbitale et rotationnelle ainsi que sur leur habitabilité. En particulier, elle étudie l'influence de cette évolution sur l'habitabilité des exoplanètes orbitant des petites étoiles.

Emeline Bolmont is professor at the department of Astronomy located at the observatory of Sauverny. Her research focuses on exoplanets: their orbital and rotational evolution as well as their habitability. In particular, she studies the influence of that evolution on the habitability of planets orbiting small stars.

 


Photo
Prof. David Ehrenreich

Membre

Observatoire de Sauverny (OBS)
(022.37) 92390
Courriel


Crédit portrait: Amin Ladhani

David Ehrenreich est professeur d’astrophysique au Département d’astronomie. Ses recherches portent sur la caractérisation des atmosphères d’exoplanètes. Il étudie la composition et la structure des atmosphères qui entourent des planètes pouvant se trouver dans des conditions très différentes des planètes de notre Système solaire. Il étudie par exemple le climat de planètes très proches de leur étoile et recevant un ensoleillement des milliers de fois supérieur à celui de la Terre, ou au contraire des planètes plus tempérées, dans l’atmosphère desquelles il serait possible de détecter des traces de vie. 

David Ehrenreich is Professor of Astrophysics in the Department of Astronomy. His research focuses on the characterisation of exoplanet atmospheres. He studies the composition and structure of the atmospheres surrounding planets that may be in very different conditions from the planets in our Solar System. For example, he studies the climate of planets that are very close to their star and receive thousands of times more sunlight than the Earth, or, on the contrary, more temperate planets, in whose atmosphere it would be possible to detect traces of life. 


Photo
Prof. Jérome Kasparian

Membre

Uni Carl-Vogt (CV1)
(022.37) 90512
Courriel


Jérôme Kasparian est professeur au Groupe de physique appliquée et à l'Institut des sciences de l'environnement. Ses recherches se focalisent sur les systèmes dynamiques nonlinéaires et leurs analogies. En particulier, il s'intéresse à la multistabilité du climat et aux points de bascule qui y sont associés, avec des implications potentielles dans la gamme de conditions qui permettent l'habitabilité et son maintien à long-terme.

Jérôme Kasparian is professor at the Group of Applied Physics and at the Institute of Environmental sciences. His research focuses on nonlinear dynamical systems and their analogies. In particular, he is interested in climate multistability and tipping points, with potential implications on both the range of conditions allowing habitability and its long-term preservation.


Photo
Prof. Bastiaan Ibelings

Membre

Uni Carl-Vogt (CV1)
(022.37) 90313
Courriel


Bastiaan Ibelings est professeur en écologie microbienne au département F.-A. Forel des Sciences de l'Environnement et de l'Eau. Ses principaux intérêts de recherche sont la compréhension de la dynamique des communautés planctoniques dans les lacs périalpins sous l'impact des changements environnementaux. Les sujets d'intérêt spécifique sont les efflorescences de cyanobactéries toxiques et les champignons parasites chytrides qui infectent le phytoplancton des lacs. Il s'efforce d'intégrer la base évolutive des phénomènes écologiques qu'il étudie et aime le pouvoir de l'évolution expérimentale dans l'élucidation des processus éco-évolutifs.

Bastiaan Ibelings is Professor in Mirobial Ecology in Depatment F.-A. Forel for Environmental and Aquatic Sciences. His main research interest is in understanding the dynamics of plankton communities in peri-alpine lakes under impact of environmental change. Topics of specific interest are blooms of toxic cyanobacteria and chytrid parasitic fungi that infect lake phytoplankton. He strives to integrate the evolutionary basis of the ecological phenomena he studies and loves the power of experimental evolution in unraveling eco-evolutionary processes.


Photo
Prof. Nicolas Winssinger

Membre

Sciences 2 (SC2)
(022.37) 96105
Courriel


Nicolas Winssinger est professeur au département de chimie organique. Ses intérêts de recherche se situent au carrefour de la synthèse organique et des sciences de la vie. Un thème important de ses recherches est l'utilisation des oligonucléotides pour programmer l'organisation spatiale et la réactivité. Un objectif à long terme est d'étendre ces principes à des systèmes complexes capables d'émuler certaines des caractéristiques fondamentales des systèmes vivants. Un sujet d'intérêt particulier est d'utiliser l'évolution darwinienne dans les systèmes chimiques.

Nicolas Winssinger is Professor in the Organic Chemistry department. His research interests are at the crossroad of organic synthesis and life sciences. An important theme through his research is the use of oligonucleotides to program spatial organization and reactivity. A long-term objective is to extend these principles towards complex systems which can emulate some of the fundamental features of living systems. A topic of special interest is to use Darwinian evolution in chemical systems. 


Photo
Prof. Luca Caricchi

Membre

Maraichers A (MARA)
(022.37) 96630
Courriel


Luca Caricchi est professeur de volcanologie et de pétrologie au Département des sciences de la Terre. Ses recherches portent sur la compréhension des processus physiques responsables de l'ascension, du stockage, de l'évolution chimique et de l'éruption du magma. Il utilise le travail de terrain, la géochimie, les statistiques et le machine learning pour récupérer des informations à partir des archives géologiques des roches et quantifier les processus magmatiques se produisant à des profondeurs inaccessibles. Récemment, les groupes de recherche qu'il dirige ont publié une série d'articles qui permettent de quantifier les flux de magma à travers la lithosphère, une étape essentielle pour estimer l'ampleur des futures éruptions volcaniques. De plus, il a récemment travaillé sur l'impact des processus tectoniques précoces sur la formation de minéraux qui pourraient catalyser la production de molécules prébiotiques.

Luca Caricchi is a professor of Volcanology and Petrology at the Department of Earth Sciences. His research focuses on the understanding of the physical processes responsible for the ascent, storage, chemical evolution and eruption of magma. He uses fieldwork, geochemistry, statistics and machine learning to retrieve information from the geological rock record and quantify magmatic processes occurring at inaccessible depths. Recently, the research groups he leads have been publishing a series of paper that allow the quantification of magma fluxes through the lithosphere, an essential step to estimate the magnitude of future volcanic eruptions. Additionally, he has recently worked on the impact of Early tectonic processes on the formation of minerals that could catalyse the production of pre-biotic molecules. 

 


Photo
Prof. Sébastien Castelltort

Membre

Maraichers A (MARA)
(022.37) 96616
Courriel


Sébastien Castelltort est professeur au département des Sciences de la Terre. Ses recherches portent sur la dynamique des processus de surface, via érosion, transport et sédimentation, en réponse aux évolutions climatiques et tectoniques. Ses objets d’étude sont les crises climatiques extrêmes de l’histoire de la planète, où les contextes particulièrement actifs au point de vue tectonique comme les grands orogènes, car dans les deux cas les processus déterminants peuvent y être isolés. Ses travaux récents s’attachent à l'évolution des systèmes hydriques en milieu aride et son impact sur les  conditions de vie et l’habitabilité, avec le Sahara et Mars comme zones d’application.

Sébastien Castelltort is a professor in the Department of Earth Sciences. His research focuses on the dynamics of surface processes, via erosion, transport and sedimentation, in response to climate and tectonics. His objects of interest are extreme climatic crises in the Earth’s past, or particularly tectonically active contexts, such as large orogens, because in both cases the driving processes can be isolated. His recent work focuses on the evolution of river systems in arid environments and the impact on conditions for life and habitability, with the Sahara and Mars as case studies.

 


Photo
Prof. Andreas Mueller

Membre

Institut Universitaire de Formation des Enseignants (IUFE)
(022.37) 90713
Courriel


Andreas Müller est professeur de didactique des sciences à la section de physique et à l'institut de formation des enseignants. Ses principaux travaux portent sur la recherche empirique et le développement en didactique des sciences (en particulier de la physique et de l'astronomie) et de la formation des enseignant-es, entre autre sur:  le rôle des tâches et des expériences dans l'apprentissage des sciences, l'utilisation des smartphones pour l'enseignement de la physique, et les effets des offres d'apprentissage extrascolaires.

Andreas Müller is professor of science education at the section of physics and the institute of teacher education. His main work is about empirical research and research-based development  in science (especially: physics and astronomy) education and science teacher education, e.g. about: role of tasks and experiments in science learning; use of mobile devices for physics education; effects of out-of-school learning offers.


Photo
Prof. Daniel McGinnis

Membre

Uni Carl-Vogt (CV1)
(022.37) 90792
Courriel


Daniel McGinnis est professeur en physique aquatique au Département F.-A. Forel des Sciences de l'Environnement et de l'Eau. Son principal objectif de recherche est de comprendre les impacts du changement climatique sur les lacs et les océans côtiers. Son groupe de recherche se concentre fortement sur les gaz à effet de serre des eaux naturelles et effectue des mesures de gaz traces et des isotopes stables pour mieux comprendre ces phénomènes. Ses sites de terrain actuels se concentrent sur les lacs préalpins et l'océan Arctique.

Daniel McGinnis is a professor in Aquatic Physics in the Department F.-A. Forel for Environmental and Aquatic Sciences. His main research focus is understanding climate change impacts on lakes and coastal oceans. His research group focuses heavily on greenhouse gases from natural waters, and performs trace gas and stable isotope measurements to better understand these phenomena. His current field sites focus on pre-alpine lakes and the Arctic Ocean.


Home

Site en construction !