2012

Le rôle de la porte d'entrée cellulaire de l'anthrax est identifié 30 nov. 2012

Le bacille du charbon utilise un récepteur à la surface des cellules pour y faire pénétrer ses toxines létales. La fonction physiologique de ce récepteur, nommé Anthrax Toxin Receptor 2a (Antxr2a) demeurait toutefois inconnue jusqu’à maintenant. Une équipe menée par Marcos Gonzalez-Gaitan, professeur à l’Université de Genève (UNIGE), en collaboration avec Gisou van der Goot à l’EPFL, révèle que Antxr2a joue en fait un rôle dans le développement embryonnaire, en orientant la division des cellules selon un axe précis, ce qui prélude à la formation des futurs tissus et organes. Au niveau cellulaire, ce récepteur exerce une traction sur le dispositif permettant aux chromosomes de se séparer en deux pôles, le fuseau mitotique, pour le positionner dans l’axe de la division. Ces résultats sont présentés dans la revue Nature Cell Biology.

Suite...

Un moteur de transformation des polypes du colon est identifié 30 nov. 2012

Les causes du développement de certains types de cancers fréquents ne sont pas encore élucidées. Afin de mieux cerner l’origine et la séquence des évènements responsables de l’apparition de cancers du colon, les équipes menées par Thanos Halazonetis et Stylianos Antonarakis, professeurs à l’Université de Genève (UNIGE), ont séquencé l’ADN de biopsies de polypes provenant de ce tissu. Les résultats démontrent que ces lésions précancéreuses sont dotées d’un profil particulier nommé ‘mutator’, qui est associé à un accroissement de la fréquence d’acquisition de certaines mutations. L’étude, publiée le 1er décembre 2012 dans la revue Cancer Research, désigne également les mutations dans trois gènes spécifiques comme étant les initiateurs probables de la progression vers le stade tumoral.

Suite...

La physique joue aux dés durant le développement embryonnaire 30 nov. 2012

Chez les vertébrés, les plumes, les poils et les écailles se développent selon des processus génétiquement contrôlés. Il existe toutefois une exception à cette règle, que l’on pensait jusqu’alors être universelle. C’est ce que vient de découvrir l’équipe de Michel Milinkovitch, de l’Université de Genève (UNIGE), en collaboration avec Matthias Zwicker, de l’Université de Berne. Les travaux des chercheurs, publiés le 29 novembre 2012 dans la revue Science, dévoilent que les écailles de la face et de la mâchoire du crocodile émergent d’un processus physique aléatoire de craquage de la peau, lors du développement embryonnaire. Les formes générées résultent vraisemblablement de la tension mécanique exercée sur la peau épaisse et rigide par la croissance rapide du squelette sous-jacent, et non pas d’une croissance génétiquement programmée. Ces résultats défrichent une nouvelle voie, celle de l’exploration des interactions subtiles entre les paramètres génétiques et physiques au cours de la formation des animaux.

Suite...

Vers une cartographie génétique du monde vivant microscopique 7 nov. 2012

Nul ne connait l’étendue de la richesse de notre planète en protistes, un groupe qui réunit tous les micro-organismes dotés d’un noyau intracellulaire distinct. Cette constellation hétérogène, véritable gemme de la biodiversité en termes de quantités d’espèces, recèle encore la plupart de ses secrets. Afin de lever le voile sur ce monde invisible, et étant donné l’importance cruciale de certains groupes de protistes, un programme international regroupant 24 institutions a été mis sur pied par Jan Pawlowski, professeur à la Faculté des sciences de l’Université de Genève (UNIGE), et Colomban de Vargas, directeur de recherche au CNRS à la Station biologique de Roscoff (Bretagne). Cette vaste initiative, à laquelle participe aussi l’Université de Neuchâtel (UNINE), est détaillée dans la revue PLoS Biology du 6 novembre 2012. Elle a pour but d’établir une librairie de référence de «codes-barres génétiques» qui permettra de sonder l’immense diversité des protistes et d’en identifier les espèces inconnues pour, à terme, en apprécier leur rôle dans les écosystèmes.

Suite...

Le monde quantique est bizarre et c'est prouvé 2 nov. 2012

La physique quantique, celle de l’infiniment petit, est connue depuis plus d’un siècle pour se comporter de façon très étrange. Aux yeux du monde macroscopique, elle réalise de véritables tours de magie. Ainsi, un photon, autrement dit une particule de lumière, peut aussi bien apparaître sous forme de particule que sous forme d’onde. De nombreuses expériences ont montré cette dualité. Reste que les physiciens voudraient bien prouver une fois pour toutes que le photon se comporte bien simultanément comme une onde et une particule. C’est dans ce but qu’un chercheur de la Faculté des sciences de l’Université de Genève (UNIGE) a conçu, aves ses collègues de Bristol, un piège à photon d’une rare efficacité. Sa moisson fait l’objet d’une publication dans la revue Science.

Suite...

Tsunami dans le Lac Léman en l'an 563 31 oct. 2012

Les archives historiques racontent qu'en 563, suite à l’éboulement rocheux du Tauredunum, la région Lémanique fut heurtée par un raz de marée sur le lac qui inonda ses rives, détruisit des moulins et le pont de Genève, tua des hommes et troupeaux et entra finalement dans la cité de Genève (F. Montandon 1925).

Suite...

Observer les rouages de l’horloge biologique dans les cellules vivantes 29 oct. 2012

Chez les mammifères, la plupart des fonctions physiologiques sont contrôlées par un système interne de mesure du temps, appelé l’horloge circadienne. De nombreux enzymes sont sous l’influence de cette horloge, tels que ceux impliqués dans l’inactivation de substances toxiques absorbées avec les aliments, ce qui en assure l’évacuation après chaque repas. La transcription de bon nombre de gènes produisant ces enzymes purificateurs est régulée par DBP, une protéine dont l’expression fluctue fortement au cours du cycle quotidien. Le groupe d’Ueli Schibler, professeur à la Faculté des sciences de l’Université de Genève (UNIGE), a déchiffré comment les « gènes horlogers » contrôlent la production rythmique de DBP dans des cellules vivantes individuelles. Ces rouages moléculaires sont décrits dans l’édition du 26 octobre 2012 de la revue Molecular Cell.

Suite...

Des chercheurs décryptent le mécanisme de fission des membranes cellulaires 29 oct. 2012

Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) en collaboration avec l’Institut Curie (Paris, France) lèvent le voile sur le mécanisme de fission des membranes cellulaires. Ils ont procédé à une analyse in vitro du fonctionnement de la dynamine, une protéine impliquée dans ce mécanisme. Les résultats ont été publiés dans la revue Cell.

Suite...

Un satellite suisse chasseur de planètes sélectionné par l’agence spatiale européenne 22 oct. 2012

Le télescope spatial CHEOPS, conçu pour partir en quête de planètes extrasolaires, devrait être sélectionné aujourd’hui par le programme scientifique de l’Agence spatiale européenne (ESA). Ce projet, piloté par l’Université de Berne (UNIBE), rentre dans la toute nouvelle catégorie des satellites de classe S (comme Small). CHEOPS pourrait commencer sa chasse aux planètes extrasolaires en 2017 déjà. Les astronomes de l’Université de Genève (UNIGE) seront, de leur côté, chargés de l’analyse et du traitement des données.

Suite...

Les astronomes genevois découvrent – presque – la planète d’Avatar 17 oct. 2012

Une équipe d’astronomes de l’Université de Genève (UNIGE) a mis en évidence l’existence d’une nouvelle planète extrasolaire. Si celle-ci vient s’ajouter aux quelques centaines de ces objets que l’on connaît désormais, elle se distingue par deux aspects essentiels. Tout d’abord sa masse est similaire à celle de la Terre. D’autre part, cet objet tourne autour de l’une des étoiles du système le plus proche de notre Soleil, soit Alpha du Centaure B. Une nouvelle destination de vacances éloignée de seulement 4,4 années lumière dont les détails de la découverte sont minutieusement expliqués dans la revue Nature.

Suite...

Les Figures de Chladni revisitées 225 ans après leurs découvertes 16 oct. 2012

Ces jolies figures, appelées les Figures de Chladni, font partie des célèbres découvertes par Ernst Florence Friedrich Chladni (1756-1827), musicien et physicien de Leipzig. Pour les produire, Chladni saupoudrait une plaque métallique carrée avant de la faire vibrer avec un archet. En frottant le bord de la plaque aux différents endroits, Chladni a su produire des sons différents. De plus, sous l'action de la vibration, la poudre se déplaçait pour s'accumuler en des points stationnaires de la plaque, donnant ainsi les figures qui portent son nom.

Suite...

Victoire solaire pour l’Université de Genève 2 oct. 2012

Une nouvelle ensoleillée pour ce début d’automne : L’Université de Genève, et plus particulièrement le Groupe Energie de l’Institut Forel / Institut des Sciences de l’Environnement, fait partie intégrante de l’équipe qui a remporté le premier prix au Solar Decathlon Europe 2012, décerné ce week-end à Madrid pour le projet « Canopea » du Team Rhône Alpes !
Le Solar Decathlon est une compétition internationale, en dix épreuves, qui s’adresse à des équipes universitaires intégrant des étudiants, des enseignants et des chercheurs. Le but est de construire et tester des prototypes de maisons solaires, consommant le moins d’énergie et produisant le moins de déchets possible.
Née du partenariat entre l’ENSAG (École nationale supérieure d’architecture de Grenoble), l’INES (Institut national de l’énergie solaire) et les GAIA (Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau), le Team Rhône Alpes s’est associé les compétences de diverses hautes écoles, dont celles du Groupe Energie de l’Institut Forel / Institut des Sciences de l’Environnement. Ce dernier a contribué au projet « Canopea » par la réalisation d’un système de rafraîchissement révolutionnaire, le « déphaseur thermique », basé sur la découverte il y a quelques années d’un phénomène de stockage de chaleur inédit.

Suite...

Comment la température Corporelle remet-elle les pendules biologiques à l’heure? 22 août 2012

De nombreuses fonctions de notre organisme fluctuent de façon régulière au cours de la journée. Ces variations circadiennes (ou quotidiennes) sont provoquées par des oscillateurs locaux, nichés au cœur de nos cellules, ou par des signaux sous l’influence de l’horloge centrale, située dans le cerveau. Ueli Schibler, professeur à l’Université de Genève (UNIGE), dévoile un mécanisme moléculaire par lequel la température corporelle influence l’expression des «gènes horlogers» qui rythment nos journées. Ces travaux, menés en collaboration avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), démontrent également comment la production de DBP, une protéine impliquée dans la détoxication et le métabolisme des médicaments, est modulée par les variations quotidiennes de température. Cette recherche a fait l’objet d’une publication dans la revue Science.

Suite...

Inspirée par la génétique, la chimie tient enfin son code 20 août 2012

La nature prouve tous les jours qu’elle est en même temps complexe et efficace, et même que sa complexité participe à son efficacité. Les organiciens - les chimistes qui travaillent sur des molécules à base de carbone - l’envient, eux dont les outils classiques les confinent à des réalisations plus simples. Grâce au travail de l’équipe du professeur Stefan Matile de l’Université de Genève (UNIGE), ces limites pourraient devenir un mauvais souvenir. Sa publication dans la revue Nature Chemistry propose en effet aux chimistes une sorte de code leur permettant d’accéder à de nouveaux niveaux de complexité.

Suite...

Harcèlement et sévices sexuels: quand la génétique s’en mêle 2 août 2012

Chez les souris, la période des amours comporte des rites pour le moins inattendus. Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) démontrent, en effet, que la femelle sollicite activement les avances du mâle, ainsi que l’accouplement. Ils révèlent également que cette parade nuptiale est sous contrôle génétique, comme en atteste l’attitude agressive de femelles issues d’une lignée mutante. Ces dernières pourchassent les mâles et explorent leurs parties intimes sans relâche, avant de leur infliger des morsures génitales. Ce comportement est associé à une délétion d’une région particulière dans un groupe de gènes nommé HoxD. Les résultats de cette recherche, publiés dans la revue Current Biology, proposent de nouvelles pistes pour explorer les bases génétiques et moléculaires de l’affect normal et pathologique des mammifères.

Suite...

Une nouvelle particule élémentaire observée au CERN 4 juil. 2012

"Nous observons dans nos données des indices clairs d’une nouvelle particule, au niveau de 5 sigmas, dans la gamme de masses autour de 126 GeV. La performance remarquable du LHC et d’ATLAS et les efforts considérables qui ont été déployés nous ont conduits à ce résultat exaltant", a déclaré aujourd'hui Fabiola Gianotti, porte-parole de l'expérience ATLAS menée au CERN. Cette découverte donne du grain à moudre aux physiciens du monde entier qui devront maintenant déterminer la nature précise de cette particule et son importance pour notre compréhension de l'Univers. Une trentaine de physiciens de l'UNIGE sont impliqués dans l'expérience ATLAS.

Suite...

Les chercheurs mettent au point "une bombe à retardement" contre les maladies cardiovasculaires 20 juin 2012

L’athérosclérose, qui se traduit par un rétrécissement des artères et entraîne le développement de maladies cardiovasculaires, est la première cause de mortalité dans le monde. Jusqu’alors, aucun traitement ne permettait de cibler les zones malades afin d’augmenter l’efficacité des médicaments et de limiter leurs effets secondaires. Pour pallier ce manque, un groupe de chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE), des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et de l’Université de Bâle ont mis au point une véritable «bombe à retardement», un traitement capable de reconnaître les zones malades et de ne traiter qu’elles. Cette recherche a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Nanotechnology..

Suite...

Ces protéines qui protègent notre génome 13 févr. 2012

Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont découvert le rôle crucial de deux protéines dans la constitution d’un «bouclier anti-enzymes» cellulaire. Ce système de protection empêche, grâce à l’intervention de «capuchons» moléculaires appelés télomères, les extrémités chromosomiques d’être reconnues comme des cassures accidentelles d’ADN et d’être «réparées». Un raccordement des chromosomes entre eux entraînerait, en effet, un développement tumoral. Cette étude, réalisée par Cyril Ribeyre et dirigée par David Shore, professeur de biologie moléculaire, a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Structural & Molecular Biology.

Suite...

Ordinateur quantique: Une théorie genevoise validée par une expérience allemande 2 févr. 2012

Un ordinateur quantique pourrait largement battre les ordinateurs actuels en termes de performances. Le groupe de Corinna Kollath, professeure de physique à l’Université de Genève (UNIGE) et membre du Pôle de recherche national MaNEP, a construit un modèle théorique qui permet d’évaluer la vitesse maximale d’un ordinateur quantique basé sur un système solide. Ce sont des physiciens du Max Planck Institute qui se sont chargés de la validation expérimentale de cette théorie sur la base des indications de leurs collègues genevois. Succès sur toute la ligne: les mesures sont en accord avec le modèle prédictif. Une réussite qui vaut à cette recherche d’être publiée dans le dernier numéro de la revue Nature.

Suite...

Un nouveau regard sur l'électronique nanométrique 27 janv. 2012

Des chercheurs du département de physique théorique de l’Université de Genève (UNIGE) et du QUEST (Centre for Quantum Engineering and Space-Time Research) de l’Université Leibniz à Hanovre ont réussi à observer avec une précision inégalée le transport d’un simple électron à travers une nanostructure semi-conductrice, un transistor quantique appelé aussi boîte quantique. Ces travaux, qui ont fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Communications, contribuent non seulement à préciser certains comportements étranges observés dans le monde de l’infiniment petit, comme l’effet tunnel, mais également à ouvrir de nouvelles voies vers la mise au point d’un ordinateur quantique.

Suite...
top