Recherche

Projet FNS GeoSpat

Les environnements virtuels et les réalités virtuelles entourent chaque jour un peu plus le quotidien des enfants. Ces nouvelles interactions avec l’espace agissent sur leurs représentations spatiales et leurs connaissances de l’espace. Ce projet vise à analyser dans quelle mesure l’utilisation d’environnements virtuels peut agir sur les connaissances spatiales mais aussi géométriques des élèves. Pour mener au mieux cette étude, différents champs de recherche sont impliqués (didactique des mathématiques, technologie de l’éducation et psychologie). Chacun de ces champs possède ces spécificités (épistémologiques, méthodologiques et culturel). Notre ambition est de combiner leurs points de vue sur l’éducation, l’apprentissage et le développement cognitif en lien avec l’intégration de technologies pour identifier les liens entre ces différentes dimensions.

Cette recherche vise deux objectifs principaux. Le premier consiste à identifier les capacités spatiales d’enfants de 7 à 10 ans et les liens entre les connaissances mathématiques, géométriques et spatiales. Le deuxième objectif est le développement d’une ingénierie didactique utilisant un environnement virtuel pour des apprentissages spatiaux.

La méthodologie de la recherche mêle des contraintes du champ de la psychologie et des contraintes du champ de la didactique. Les classes concernées seront des classes de 4P-5P et 6P (élèves de 7 à 10 ans). Des questionnaires en liens avec le premier objectif seront proposés à tous les degrés. L’ingénierie didactique concernera tous les degrés avec des classes pilotes, des classes expérimentales et des classes témoins et se déroulera sur 3 ans (étude longitudinale). Ces observations amèneront une quantité de données importantes. Leurs traitements devraient nous apporter des réponses sur les éventuels liens entre environnements virtuels et connaissances géométriques ainsi que sur les effets de l’usage de réalités virtuelles dans l’enseignement en mathématiques.