18 février 2021 - UNIGE

 

Événements

Leçon d'ouverture

    


LE DÉFI DES DROITS HUMAINS POUR LES ENTREPRISES

Conférence en anglais avec interprétation simultanée

(English below)

Jamais auparavant la barre n'a été aussi haute pour la réussite dans le monde des affaires.  Les entreprises opèrent dans un environnement commercial mondial de plus en plus concurrentiel et on attend d'elles la poursuite de leurs activités dans le respect des personnes et de l’environnement. Dans un monde où l’accès à l’information se démocratise, les entreprises doivent non seulement respecter les lois et réglementations, mais aussi rendre des comptes à l’opinion publique. Des images comme celles des accidents tragiques dans des usines textiles au Bangladesh, du travail des enfants dans les mines de cobalt en République démocratique du Congo ou du travail forcé des Ouïgours dans les champs de coton chinois choquent les consommateurs et les investisseurs, incitant ces derniers à interpeler les entreprises au sujet de leurs pratiques. Toutefois, les modèles économiques actuels sont souvent en conflit avec ces attentes. En particulier, sur la question des droits humains, qui semble présenter un défi de gestion paradoxal : est-il possible pour les entreprises d’intégrer les droits des personnes tout en réalisant des bénéfices?

 

La pandémie actuelle accentue encore cette tension. Celle-ci constitue non seulement une urgence mondiale en matière de santé publique, mais elle engendre une crise économique internationale de grande ampleur. Les conséquences pour les travailleuses et travailleurs, en particulier celles et ceux dans les pays en développement, dépourvus de filets de sécurité sociale, peuvent être désastreuses. La Banque mondiale estime que les effets de la pandémie actuelle pourraient pousser plus de 100 millions de personnes en deçà du seuil de pauvreté.

La crise sanitaire entraine cependant des réflexions inédites sur le système économique mondial actuel. Le Forum économique mondial débat de la « Grande réinitialisation » ou « Great reset ». Plusieurs agences des Nations unies lancent des initiatives telle que l’initiative «building forward better» et la « Green and Just Recovery ». Les chercheurs et chercheuses en économie questionnent le capitalisme et réfléchissent aux moyens d’attribuer une valeur économique aux impacts sociétaux des activités commerciales. Par ailleurs, un nombre croissant d'entreprises font part de leur intention d'agir comme  de bons citoyens, même si la mise en œuvre dans la pratique est souvent en retard par rapport aux engagements publics annoncés.  

Lors de cette conférence, la professeure Dorothée Baumann-Pauly, défendra la thèse selon laquelle la crise actuelle offre une occasion unique d'innover et de développer des modèles d'entreprises durables. En plaçant les droits humains au cœur de leurs modèles économiques, les entreprises peuvent réduire les risques systémiques. Elles peuvent mettre en place des chaînes d'approvisionnement plus résilientes et des organisations plus solides. Les entreprises qui relèvent ce défi adoptent une vision à long terme. Au lieu de se positionner en opposition avec l’environnement et les humains, elles deviennent une force de développement durable qui crée de la valeur pour les entreprises et la société.

-----------------------------------------------

La professeure Dorothée Baumann-Pauly est une chercheuse dont les travaux sont consacrés depuis des années à l'intégration des droits humains dans le domaine des entreprises. Elle est la directrice du Geneva Center for Business and Human Rights de l'Université de Genève, le premier centre des droits humains dans une école de commerce en Europe. Depuis 2013, elle est directrice de recherche au NYU Stern Center for Business and Human Rights de l'Université de New York. Sa recherche appliquée est axée sur le développement de modèles commerciaux permettant la coexistence des profits et des principes des droits des personnes. En 2016, elle a cofondé un réseau d'écoles de commerce pour intégrer les droits humains dans l'enseignement des affaires ainsi que le Sommet des jeunes chercheurs et chercheuses du BHR pour les universitaires émergents. Dorothée Baumann-Pauly a obtenu son doctorat en économie à l'Université de Zurich en 2010 alors qu'elle travaillait pour la Fair Labor Association, une initiative multipartite ayant pour mission d'améliorer les droits du travail dans les chaînes d'approvisionnement mondiales.

LE DÉFI DES DROITS HUMAINS POUR LES ENTREPRISES

Conférence de Dorothée Baumann-Pauly
Directrice du Geneva Center for Business and Human Rights

Mardi 23 février 2021 | 18h30
En ligne sur cette page sans inscription

Conférence en anglais avec interprétation simultanée

THE CHALLENGE OF HUMAN RIGHTS IN BUSINESS

Conference in English with simultaneous interpretation

Never before has the bar for business success been higher: companies operate in an increasingly competitive global business environment and they are also expected to conduct their business in a way that does not cause harm for people or the planet. In a world that is increasingly interconnected and transparent, companies are not only accountable to national laws and regulations, but also to public expectations. Images from tragic accidents in textile factories in Bangladesh, child labor in cobalt mines in the Democratic Republic of the Congo, or forced labor of Uighurs in Chinese cotton fields, are shocking consumers and investors and they raise questions about the role of companies to prevent such human rights violations. However, today’s business models are often in conflict with public expectations and human rights in particular seem to present paradoxical management challenges. Is it possible for companies to integrate human rights in core operations while running a successful business?

 

The current pandemic accentuates this tension even more. Not only does it constitute a global public health emergency, but it is also generating a major international economic crisis. The consequences for workers, particularly those in developing countries, who lack social safety nets, can be disastrous. The World Bank estimates that Covid19 impacts could push over 100 Million people into extreme poverty.  

However, the experience of the pandemic is also advancing unprecedented reflections about our current global economic system. The World Economic Forum is discussing “The Great Reset”; several UN organizations have called for “Building Forward Better” and a “green and just recovery”. Scholars in economics ask to reimagine capitalism and to assign economic value to the societal impacts of business activities. In addition, a growing number of companies are signaling their intention to be good citizens, even if implementation in practice often lags behind announced public commitments.  

In this talk, Professor Dorothée Baumann-Pauly will argue that the current crisis offers a unique opportunity to innovate and develop sustainable business models. By placing human rights at the heart of their business models, companies can reduce systemic risks. They can build more resilient supply chains and stronger organizations. Companies that embrace this challenge are set up for long-term business success. At the same time, they become a force for sustainable development that creates value for business and society.

-----------------------------------------------

Professor Dorothée Baumann-Pauly is a scholar whose work has been devoted for many years to the integration of human rights in the field of business. She is the director of the Geneva Center for Business and Human Rights at the University of Geneva, the first human rights center in a business school in Europe. Since 2013, she has been Research Director at the NYU Stern Center for Business and Human Rights at New York University. Her applied research focuses on the development of business models that allow for the coexistence of profit and human rights principles. In 2016, she co-founded a network of business schools to integrate human rights into business education as well as the BHR Young Researchers Summit for emerging scholars. Dorothée received her PhD in Economics from the University of Zurich in 2010 while working for the Fair Labor Association, a multi-stakeholder initiative to improve labor rights in global supply chains.

THE CHALLENGE OF HUMAN RIGHTS IN BUSINESS

Lecture by Dorothée Baumann Pauly
Director of the Geneva Center for Business and Human Rights

Tuesday, February 23 | 18h30
Online on this page without registration

Conference in English with simultaneous interpretation

La soirée en images

(c) Manon Voland


Événements