Thèses

Martina DIAZ            

Titre : La Belle Époque des amours fétichistes

Direteur.trice : Juan Rigoli

Date de la soutenance : 13.03.2015 

Résumé : En 1887, Alfred Binet nomme une tendance sexuelle aujourd’hui populaire, quoique toujours psychiatrisée : le fétichisme. Devenue immédiatement le centre d’explorations variées et nombreuses, cette « perversion » est réinscrite dans son contexte d’émergence grâce à l’analyse littéraire de textes issus de la médecine, du symbolisme, de la psychologie ou encore de la porno- graphie. Cette histoire du fétichisme montre comment littérature et médecine s’embrassent dans la métonymie du corps, à une Belle Époque où le rêve d’une science de l’amour est caressé. Réfléchir au devenir maladif de l’objet érotique conduit alors à se demander à partir de quand, hier et aujourd’hui, l’on est en droit de parler de folie d’amour.