Recherche

Traduction littéraire vers les langues européennes

 La traduction littéraire est l’un des objectifs des études chinoises, mais elle constitue souvent un dilemme pour ceux qui la pratiquent. Afin d’encourager et d’aider les étudiants ayant terminé leurs études de sinologie (aussi, mais plus rarement, ceux qui arrivent en fin d'études), ainsi que les traducteurs professionnels ou indépendants à s’engager dans la traduction de la littérature contemporaine chinoise, nous avons lancé un atelier mensuel de traduction littéraire en 2012.

La première étape a été de discuter des problèmes rencontrés dans la traduction d’une même œuvre chinoise vers cinq langues européennes : le français, l’anglais, l’italien, le russe et l’allemand. Nous voulions savoir si les difficultés rencontrées dans chaque langue d’arrivée étaient les mêmes, ou a contrario, différentes. Bien que de nombreuses similitudes soient décelables, chaque langue présente une certaine particularité par rapport au chinois. Les langues issues d’une même famille linguistique telles que le français et l’italien, l’anglais et l’allemand possèdent aussi plus de proximités avec le chinois; quant à la langue russe, du fait d’une histoire politique et sociale semblable au modèle de la République Populaire de Chine, on trouve plus facilement un vocabulaire adapté à décrire ce type de spécificités.

La deuxième étape a été la création d’un atelier traitant des difficultés dans la traduction du chinois vers le français. Les participants travaillent sur des textes littéraires de leur choix, avec un objectif de publication. Dans ce cadre, nous nous efforçons, d’un côté, d’apporter des solutions ou des suggestions aux questions spécifiques des participants; de l’autre, nous mettons l’accent sur certaines thématiques plus spécialisées, telles que la traduction des titres, des noms propres, des onomatopées, et ainsi de suite.

Ce projet a début en 2012. Il est dirigé par Dr. Grâce Poizat (XIE Honghua). L'atelier a lieu une fois par mois, à la villa Rive-Belle, généralement le jeudi entre 18h30 et 20h30. Les participants sont des doctorants en études chinoises et des traducteurs professionnels ou indépendants.

 

Publications

谢红华 POIZAT, Grâce (En cours d’évaluation) 中国文学作品标题法译对专名的处理 (Traitement des noms propres dans la traduction des titres littéraires du chinois en français).

POIZAT, Grâce ; ZHANG Yongzhao (2017). À la recherche d’un titre littéraire idéalement traduit : le cas du chinois vers le français. Meta (Montréal). 62(2) : 368-395.

POIZAT, Grâce (2015). Quelques réflexions sur la traduction littéraire du chinois vers les langues européennesAsiatische Studien - Études Asiatiques. 69(1) : 1-17.

Voir aussi les comptes rendus des formations et séminaires sur le Blog scientifique de l'Institut.  

 

Conférences - présentations

Grâce Poizat (2015). 汉语文学作品标题法译研究 (Traduction des titres littéraires vers le français : pratiques, statistiques, règles et conventions ). Présentée à la Faculté des langues étrangères, SUN YAT-SEN University.

 

Traductions

HUMBERT, Jason (à paraître, Editions Nuvis, Paris). Yao Ming 姚明 & Peter Knights (2014) 永持初心 A Journey in Africa - Our heritage, our mission. Beijing : China CITIC Press 中信出版社.

GONSETH, Morgane (2016) . Le Village des Pins 松树镇 de Jin Renshun 金仁顺. In : Deng Yiguang, Jin Renshun, Liu Qingbang, Liu Zhenyun, Mo Yan, Wang Xiangfu. Tranchant de Lune et autres nouvelles contemporaines de Chine. Paris : Ming Books (Hachette), 5-48. 3ème Prix d’encouragement au 1er Concours international de traduction organisé par l’association des traducteurs chinois.

LAUBLI Grégoire ; ZHONG, Zhengfeng (2016). Les épreuves 塔铺 de Liu Zhenyun 刘震云. In : Deng Yiguang, Jin Renshun, Liu Qingbang, Liu Zhenyun, Mo Yan, Wang Xiangfu. Tranchant de Lune et autres nouvelles contemporaines de Chine. Paris : Ming Books (Hachette), 5-72. 3ème Prix d’encouragement au 1er Concours international de traduction organisé par l’association des traducteurs chinois.

GOLDSCHIMDT-CLERMONT, Delphine (2014). Un étang d'eau claire一潭清水 de Zhang Wei 张炜. Prix d’encouragement au 1er Concours international de traduction organisé par l’association des traducteurs chinois.