Recherche

La résolution de problèmes comme objet ou moyen d’enseignement au cœur des apprentissages dans la classe de mathématiques : un point de vue fédérateur à partir d’études dans différents contextes

Début du projet : aout 2017 - Fin du projet : juillet 2021

L'équipe de Didactique des mathématiques DiMaGe de la section des sciences de l'éducation de l'Université de Genève en partenariat avec les Hautes Ecoles Pédagogiques des cantons de Vaud et du Valais sont à l'origine de ce projet de recherche qui fédère autour de 13 chercheurs de niveaux et d'horizons divers un ensemble de travaux plus ou moins avancés qui porte sur un enseignement de ou par la résolution de problème dans des classes de mathématiques du début du primaire à la fin du secondaire 2.

Contexte

Faire des mathématiques c'est avant tout résoudre des problèmes, pas apprendre des formules par cœur à appliquer. Ce principe fondamental qui est au cœur de la plupart des politiques éducatives en mathématiques depuis les années 80 au moins. Des recherches théoriques ou de type recherche-action ont été menées en ce sens sous des appellations différentes (problèmes ouverts, situations de recherches, Inquiry based learning, problem solving/posing, etc.). Néanmoins, les études montrent que les pratiques des enseignants n’évoluent guère c’est pourquoi plusieurs projets européens se sont centrés sur le développement professionnel des enseignants et ont proposé des ressources, comme le projet PRIMAS auquel notre équipe a participé. Cependant, peu d’études interrogent de façon approfondie et sur le long terme les apprentissages effectifs réalisés dans ces différents cadres, ou s’intéressent aux effets différenciés selon certains profils d’élèves.

Notre projet

Nous nous proposons d’interroger et d’évaluer les effets sur les apprentissages des élèves de la pratique de la résolution de problèmes en classe de mathématiques selon divers cadres théoriques relevant de la didactique des mathématiques ou de l’évaluation. Nous nous appuyons sur différents travaux de l’équipe passés, en cours ou débutants dans différents degrés scolaires où la résolution de problèmes est soit moyen soit objet d’enseignement. Nous chercherons ainsi d’une part à évaluer comment les apprentissages de thèmes mathématiques classiques peuvent se réaliser principalement par la résolution de problèmes. Par ailleurs nous cherchons à mieux déterminer ce que l’on peut apprendre quand on se centre sur la résolution de problèmes indépendamment des contenus mathématiques, puis comment les élèves peuvent repérer ces savoirs et savoirs faire construits et quelles aides peuvent leur être fournies, et enfin comment peuvent être gérées les institutionnalisations.

 Vous trouverez ici l'intégralité de l'argumentaire du projet.


Pour les membres du projet, vous trouverez davantage de ressources dans l'espace membres.