Project list

Auto-évaluation

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
30
Auto-évaluation
Self-Evaluation
Michele Pellizzari
michele.pellizzari@unige.ch
Labour economics
S210009
Catégorisation
Bachelor
100 - 300
Préparer
Faire réagir
Université de Genève
GSEM
2018
Oui
Description du projet
L'enseignant propose un système de "self-grading" où les étudiant-es évaluent leurs propres solutions de problèmes, sous réserve d'un contrôle aléatoire. Les présentations des groupes de lecture se déroulent sur une journée au siège du Bureau International du Travail, avec une note attribuée par les enseignant-es.

L’enseignant organisait son cours autour de 3 types de séances : des séances traditionnelles obligatoires abordant la théorie ; des séances optionnelles de résolution de problèmes avec des corrections personnalisées et une présentation des corrections par l’assistant; et des séances optionnelles de groupe de lecture avec une présentation orale à l’ensemble de la classe. L’augmentation soudaine du nombre d’étudiant-es (de 40 à 120) a obligé l’enseignant à faire évoluer le format de ces séances, car il ne disposait plus d’assez de temps pour assurer la correction de chaque ensemble de problèmes et la présentation orale de chaque article. 

Du fait de l’augmentation du nombre d’étudiant-es, l’enseignant propose maintenant un système de « self-grading » aux étudiant-es. Comme auparavant, les étudiant-es résolvent les problèmes par groupe aléatoire de 2 ou 3 puis les soumettent avant la séance pendant laquelle l’assistant présente les solutions. Ces dernières sont ensuite mises à disposition sur Moodle. À chaque question correspond un nombre de points. En comparant leurs solutions à celle proposée en correction, les étudiant-es doivent envoyer une note à l’assistant pour leur propre travail. Pour s’assurer du fair-play des étudiant-es, l’équipe enseignante annonce qu’un contrôle aléatoire sera effectué sur les notes attribuées et que tout abus d’indulgence sera sanctionné par une note de 0. 

Concernant les groupes de lecture, afin d’éviter de devoir consacrer plusieurs séances à la présentation orale de chaque groupe, les présentations se déroulent désormais sur une seule journée au siège du Bureau International du Travail (BIT). Cette journée permet, outre les présentations avec parfois la participation des auteur-es des rapports présentés, la visite du BIT accompagnée par l’un-e de ses membres lors de la pause déjeuner. Ces lectures sont organisées dans le but d’initier les étudiant-es aux articles et rapports influents dans le domaine d’étude. En groupe aléatoire de 3 ou 4, les étudiant-es doivent lire un article et préparer une présentation orale de 15 min de cet article. Les enseignant-es assistent et notent les présentations et discussions des articles. 

Les résolutions de problème et les groupes de lecture ne sont pas obligatoires. Cependant, si les étudiant-es décident de participer à l’ensemble de ces activités, les notes reçues pour celles-ci comptent chacune pour 25% de leur note finale. L’enseignant précise qu’elles ne sont prises en compte que si elles sont supérieures à la note obtenue à l’examen final de sorte qu’il soit toujours bénéfique d’y prendre part. L’examen final quant à lui, selon la participation ou non des étudiant-es aux activités précédentes, compte pour 50 ou 100% de la note finale. Il se présente sous forme écrite et propose des questions générales sur le contenu abordé pendant le cours et des exercices similaires à ceux proposés lors de la résolution de problèmes. 

L’enseignant note que sur les notes autoattribuées, au lieu d’une indulgence accrue envers eux/elles-mêmes tel qu’on pourrait le craindre, les étudiant-es font plutôt preuve d’une trop grande sévérité. 

L’organisation des séances de présentation sur une seule journée au BIT requiert un important travail logistique d’organisation au regard des autres cours que suivent les étudiant-es.  

L’enseignant souligne que selon sa propre expérience, l’innovation est plus accessible au niveau Master et Doctorat que Bachelor du fait du nombre d’étudiant-es réduit. Il attire également l’attention sur les recherches ayant montré que les innovations cherchant à rendre les cours plus interactifs sont souvent au bénéfice des étudiant-es ayant le plus de facilité au détriment des étudiant-es les moins avancé-es. Il en est de même pour le format de classe inversée. 

«  Le cours présente un bon équilibre entre les cadres théoriques et les études empiriques dans le domaine de l'économie du travail. Il présente en détail tous les modèles fondamentaux et nous permet d'analyser leur application dans des travaux de premier plan. Il développe nos compétences en matière de présentation ainsi que notre capacité à examiner et à remettre en question la méthodologie employée et les hypothèses des auteurs. Il développe nos compétences quantitatives dans la résolution de problèmes qui requièrent à la fois la compréhension de la théorie et l'interprétation économique des résultats.  »

« Les problemes que l’on peut soumettre et noter soi-même sont un des points forts du cours. » 

The teacher proposes a "self-grading" system where students evaluate their own problem solutions, subject to random control. The presentations of the reading groups take place over a day at the headquarters of the International Labour Office, with a grade awarded by the teachers.

The teacher organized his course around 3 types of sessions: traditional mandatory sessions dealing with theory; optional problem-solving sessions with personalized corrections and a presentation of the corrections by the assistant; and optional reading group sessions with an oral presentation to the whole class. The sudden increase in the number of students (from 40 to 120) forced the teacher to change the format of these sessions, as there was no longer enough time to ensure the correction of each problem set and the oral presentation of each paper. 

Due to the increasing number of students, the teacher now offers a self-grading system to the students. As before, students solve problems in random groups of 2 or 3 and submit them before the session during which the assistant presents the solutions. These are then made available on Moodle. Each question is assigned several points. By comparing their solutions to the one proposed in the correction, the students must send a grade to the assistant for their own work. To ensure fairness, the teaching staff announces that a random check will be made on the marks awarded and that any abuse of indulgence will be sanctioned by a mark of 0.  

Concerning the reading groups, in order to avoid having to devote several sessions to the oral presentation of each group, the presentations will now take place on a single day at the International Labour Office (ILO). This day allows, in addition to the presentations with sometimes the participation of the authors of the reports presented, a visit of the ILO accompanied by one of its members during the lunch break. These readings are organized in order to introduce students to influential articles and reports in the field of study. In random groups of 3 or 4, students are required to read an article and prepare a 15-minute oral presentation of that article. Teachers attend and grade the presentations and discussions of the articles.  

Problem solving and reading groups are not mandatory. However, if students choose to participate in all these activities, the marks received for each of them count for 25% of their final mark. The teacher specifies that they are only considered if they are higher than the grade obtained on the final exam so that it is always beneficial to take part in them. The final exam, depending on whether students participate in the previous activities, counts for 50 or 100% of the final grade. The final exam is in written form and includes general questions on the content covered during the course and exercises like those proposed during the problem solving. 

The teacher notes that on self-assigned grades, instead of being more lenient towards themselves as one might expect, students are being overly strict. 

Organizing the presentation sessions in a single day at the ILO requires a lot of logistical work in terms of organization in relation to the other courses that the students are taking.  

The teacher points out that in his own experience, innovation is more accessible at the Master's and Doctorate level than at the Bachelor's level because of the smaller number of students. He also drew attention to research that has shown that innovations that seek to make courses more interactive often benefit the more advanced students to the detriment of the less advanced. The same is true for the flipped classroom format. 

"The course balances out well theoretical frameworks and empirical studies in labor economics. It captures all fundamental models in detail and allows us to analyze their application in prominent works. It develops our presentation skills along with the ability to scrutinize and question employed methodology and authors' assumptions. It develops our quantitative skills in solving problems that require both understanding of the theory and the economic interpretation of the results." 

"The problem sets that you can submit and grade yourself are one of the highlights of the course." 

Illustrations/annexes
https://www.unige.ch/innovations-pedagogiques/download_file/461/0
Nouvelles fonctionnalitées
01/02/2020
Non
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève