Project list

Google Education

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
94
Google Education
Google Education
Jasmina Travnjak
Jasmina.Travnjak@unige.ch
Usage et approche critique des MITIC
F4S2015
Catégorisation
Master
Moins de 25
Responsabiliser
Développer des compétences
Université de Genève
FPSE
2019
Oui
Description du projet
Le cours utilise Google Classroom comme plateforme principale pour dispenser un enseignement axé sur l'utilisation du numérique en éducation. Les étudiants explorent un cadre théorique sur le sujet et créent leur propre dispositif numérique pour leur classe, en collaborant et communiquant à l'aide des outils de la suite Google.

L’atelier MITIC (Médias, Images, Technologies de l'Information et de la Communication) s’inscrit dans le plan d’étude du Master en enseignement secondaire. Son objectif est la sensibilisation et la réflexion autour de l’usage pédagogique des outils technopédagogiques à l’école secondaire. 

L’enseignante a fait le constat que ses étudiant-es avaient une faible maîtrise des outils numériques institutionnels qu’ils/elles allaient eux/elles-mêmes devoir utiliser en tant que futur-es enseignant-es du secondaire I et II. 

Elle a souhaité rendre cette expérience en pédagogie numérique la plus pertinente possible en proposant à ses étudiant-es une immersion dans les différentes plateformes et outils institutionnels du Département de l’Instruction Publique (DIP), qu’ils/elles seront amené-es à utiliser dans leur futur professionnel. Cela lui permet ainsi de traiter dans son cours les aspects didactiques et théoriques sous-tendant l’utilisation de chaque outil à travers la matière enseignée. 

L’organisation actuelle sur un format d’enseignement hybride compte 5 séances (2 en présence et 3 à distance) de 4h d’enseignement chacune, réparties sur l’année. Les étudiant-es sont groupé-es par disciplines (ex., informatique, anglais/allemand, biologie/physique, mathématiques, etc.). 

L’atelier est organisé à l’aide de la suite éducative de Google, via la plateforme de l’Ecole En Ligne (EEL) du DIP (l’accès à ces outils est offert aux les enseignant-es).

Le cours porte sur 2 axes : le premier permet aux étudiant-es de découvrir un cadre théorique lié à l’utilisation du numérique dans l’enseignement ; le second leur demande de créer et d’expérimenter leur propre dispositif numérique dans leur classe. À la fin de l’atelier, les étudiant-es doivent rendre un dossier portant sur le dispositif créé et sa passation. Tout au long du cours, ils/elles ont des activités à réaliser pour affiner leur dispositif. Celles-ci sont orchestrées grâce au dispositif numérique, ce qui leur permet, tout au long du cours de se familiariser avec toute la suite Google et quelques outils supplémentaires. Pour préparer et autonomiser les étudiant-es, l’enseignante utilise la plateforme pédagogique Google Classroom dans l’environnement d’apprentissage Google Education. Elle permet de centraliser toutes les communications et ressources liées au cours et à d’organiser son déroulement à travers : 

  • la mise à disposition de documentation ; 
  • la création d’un échéancier de travaux à rendre ; 
  • la remise des travaux ; 
  • la création et mise à disposition des grilles d’évaluation, etc. 

Le Classroom est complet dès le 1er cours, toutes les ressources sont présentes ainsi que les dates et les échéances déjà planifiées à l’aide des devoirs ainsi que les événements de rencontres prévues dans le Google Agenda intégré. A l’UNIGE, le même dispositif pourrait être mis en place sur Moodle. 

Pour rendre actifs/ves les étudiant-es, la suite Google offre également un outil de communication (Meet) pour les demi-journées de rencontre à distance, les outils de travail collaboratifs usuels (Docs, Sheets, Sildes, Forms, etc.) dans un espace drive partagé. Les enseignant-es de l’UNIGE pourraient utiliser des outils équivalents avec la suite Microsoft offerte à l’intérieur de l’institution (OneDrive et tous ses outils de la suite Office 365) avec un complément de communication via Zoom pour les moments de rencontre. En plus d’un simple outil de communication, l’enseignante anime son cours de sorte à favoriser fortement la participation grâce à un outil de type tableau blanc interactif nommé Miro qui offre une large palette d’activités possibles et d’outils intégrés. L’enseignante peut créer des schémas, préparer des mini-jeux, intégrer un chronomètre, commenter, chatter, prendre des notes, et le tout de manière centralisée et collaborative. Les activités sont conçues dans une démarche de gamification pour rendre le cours plus ludique et accessible.

Pour responsabiliser les étudiant-es, l’enseignante a introduit une démarche portfolio à son cours. Afin de ne pas charger son cours en outils supplémentaires, l’enseignante a privilégié une solution simple en créant un e-portfolio sous un format Excel (Google Sheets). Cet e-portfolio a été utilisé à des fins formatives ; les étudiants-es devaient rédiger des paragraphes courts et réflexifs sur chacune des activités, et à des fins évaluatives puisque l’enseignante commentait et validait cette démarche en tant qu’activité obligatoire pour la validation du cours. Cette démarche permet à l’apprenant-e de voir son progrès dans les activités à rendre, mais également de s’exprimer et d’avoir un retour personnalisé sur chacune des activités. 

L’enseignement des MITIC est intimidant face à des apprenant-es qui ne sont pas suffisamment à l’aise avec les outils numériques. Ils/elles sont intéressé-es par les formations à l’outil en soi, plus qu’aux aspects didactiques de celui-ci, mais leur formation ne prévoit pas de cours d’informatique. Ils/elles doivent donc trouver un autre moyen de se former aux outils. La maîtrise des outils numériques s’est révélée nécessaire depuis le début de la crise sanitaire de 2020. Les élèves sont directement impacté-es par les choix technologiques de leurs enseignant-es. C’est pourquoi les futur-es enseignant-es, formé-es à l’IUFE, ont un rôle essentiel à jouer. 

Ce projet pourrait être utilisé tel quel pour un autre cours, qu’il porte ou non sur la thématique des outils numériques. Le canevas resterait le même, mais le contenu serait différent. L’exemple du e-portfolio réflexif, créé à l’aide d’un fichier Excel nécessitant la connaissance de quelques formules de base, est totalement transférable dans d’autres matières. Cet e-portfolio peut également adapté à des fins sommatives en ajoutant des formules et des étapes de validation supplémentaires. 

L’enseignante utilise dans la structure du cours une série d’activités lui permettant d’avoir régulièrement du feedback de la part des étudiant-es ce qui lui permet de faire des améliorations notables d’une année à l’autre. Elle recommande également d’avoir une veille technopédagogique active quant à l’évolution des outils. 

Le dispositif a porté ses fruits lors de la crise COVID-19 et de la fermeture des écoles ; les étudiant-es ont pu faire la transition vers un enseignement en ligne de manière efficace grâce à la connaissance des outils institutionnels et ont pu faire des feedbacks spontanés sur les idées qu’ils/elles ont pu avoir en étant immergé-es dans ce dispositif. Certain-es sont même devenu-es des ressources clés dans leurs établissements respectifs pour la transition vers un enseignement en ligne pour leurs collègues qui ne connaissaient pas encore les outils institutionnels à ce moment-là. 

“Partages avec d’autres étudiants et propositions d’activités diverses” 

“Portfolio en ligne avec feedback et remédiation” 

“Tous les travaux définis au début du cours (permet de s’organiser)” 

“Avancement visibles au premier coup d’œil et modalités et échéances claires” 

“Vous êtes très claire, flexible, très disponible, soucieuse de vos élèves. On a cette impression que vous vous impliquez toujours énormément pour nous. Vous avez été toujours très compétente.” 

“Pouvoir réaliser le test avec le groupe” 

“Modalités de synthèse de l’article en binôme et citer les attentes pour le travail final, s’il y a des critères particulièrement importants” 

“Peu d’interaction sur la plateforme” 

“L'atelier MITIC de 2ᵉ année m'a facilité le déploiement des cours à distance. Je compte continuer à utiliser ces moyens notamment pour les devoirs des élèves afin de ne pas "perdre" du temps au début d'un cours en présentiel. Merci infiniment  :-) ! Vous cours sont un modèle à suivre !!” 

The course uses Google Classroom as its primary platform to deliver digitally focused teaching in education. Students explore a theoretical framework on the subject and create their own digital device for their classroom, collaborating and communicating using the tools of the Google suite.

The MITIC workshop (Media, Images, Information and Communication Technologies) is part of the study plan of the Master in Secondary Education. Its objective is to raise awareness and to reflect on the pedagogical use of techno-pedagogical tools in secondary school. 

The teacher noted that her students had a poor grasp of the institutional digital tools that they themselves would have to use as future teachers in Secondary I and II. 

She wanted to make this experience in digital pedagogy as relevant as possible by offering her students an immersion in the different platforms and institutional tools of the Department of Public Instruction (DIP), which they will be called upon to use in their future professional lives. This allows them to deal with the didactic and theoretical aspects underlying the use of each tool in their course. A reflective approach is also expected. 

The current hybrid teaching format has 5 sessions (2 face-to-face and 3 distance learning) of 4 hours each, spread over the year. This workshop gives rise to 4 ECTS credits and students are grouped by discipline (e.g., computer science, English/German, biology/physics, mathematics, etc.). 

The workshop is organized using Google's educational suite, via the DIP's Online School (EEL) platform (access to these tools is offered to teachers).

The course focuses on two areas: the first allows students to discover a theoretical framework related to the use of digital technology in teaching; the second asks them to create and experiment with their own digital device in their classroom. At the end of the workshop, students are asked to submit a report on the device they created and how it was implemented. Throughout the course, they have activities to complete to refine their device. These activities are orchestrated thanks to the digital device, which allows them, throughout the course, to familiarize themselves with the entire Google suite and some additional tools. To prepare and empower students, the teacher uses the Google Classroom learning platform in the Google Education learning environment. It allows to centralize all the communications and resources related to the course and to organize its progress through : 

  • the provision of documentation; 
  • creation of a schedule of work to be rendered ; 
  • handing over of the work ; 
  • the creation and provision of evaluation grids, etc. 

The Classroom is complete from the 1er course, all the resources are present as well as the dates and deadlines already planned with the help of the assignments as well as the events of meetings planned in the integrated Google Calendar. At the UNIGE, the same system could be implemented on Moodle. 

In order to make students active, the Google suite also offers a communication tool (Meet) for half-days of remote meetings, the usual collaborative work tools (Docs, Sheets, Sildes, Forms, etc.) in a shared drive space. UNIGE teachers could use equivalent tools with the Microsoft suite offered within the institution (OneDrive and all its tools from the Office 365 suite) with a complement of communication via Zoom for the meeting moments. In addition to a simple communication tool, the teacher animates her course in such a way as to strongly encourage participation thanks to an interactive whiteboard-type tool called Miro that offers a wide range of possible activities and integrated tools. The teacher can create diagrams, prepare mini-games, integrate a stopwatch, comment, chat, take notes, and all this in a centralized and collaborative way. The activities are designed in a gamification approach to make the course more fun and accessible.

To empower students, the teacher introduced a portfolio approach to her course. In order not to burden her course with additional tools, the teacher chose a simple solution by creating an e-portfolio in Excel format (Google Sheets). This e-portfolio was used for formative purposes; the students had to write short and reflective paragraphs on each of the activities, and for evaluative purposes since the teacher commented and validated this process as a mandatory activity for the validation of the course. This approach allows the learner to see his or her progress in the activities to be handed in, but also to express himself or herself and to have personalized feedback on each activity. 

The teaching of ICTE is intimidating for learners who are not sufficiently at ease with digital tools. They are interested in training in the tool itself, more than in the didactic aspects of it, but their training does not include computer courses. They therefore have to find another way to learn about the tools. The mastery of digital tools has been necessary since the beginning of the health crisis in 2020. Students are directly impacted by the technological choices of their teachers. This is why future teachers, trained at the IUFE, have an essential role to play. 

This project could be used as is for another course, whether or not it is on the theme of digital tools. The framework would remain the same, but the content would be different. The example of the reflective e-portfolio, created with an Excel file requiring the knowledge of some basic formulas, is totally transferable to other subjects. This e-portfolio can also be adapted for summative purposes by adding additional formulas and validation steps. 

The teacher uses a series of activities in the structure of the course that allows her to get regular feedback from the students, which allows her to make significant improvements from one year to the next. She also recommends keeping an active techno-pedagogical watch on the evolution of tools. 

The system was successful during the COVID-19 crisis and school closures; students were able to make the transition to online education effectively because of their knowledge of the institutional tools and were able to give spontaneous feedback on the ideas they gained from being immersed in the system. Some even became key resources in their respective institutions for the transition to online teaching for their colleagues who were not yet familiar with the institutional tools at the time. 

"Sharing with other students and offering various activities" 

"Online portfolio with feedback and remediation" 

"All assignments defined at the beginning of the course (helps to get organized)" 

"Progress visible at a glance and clear terms and deadlines". 

"You are very clear, flexible, very available, caring about your students. We get this sense that you are always very involved for us. You have always been very competent. " 

"Being able to perform the test with the group." 

"Modalities for synthesizing the article in pairs and cite expectations for the final work, if there are any particularly important criteria." 

"Little interaction on the platform." 

"The 2ᵉ year MITIC workshop made it easy for me to deploy distance learning courses. I plan to continue to use these means especially for student assignments so that I do not "waste" time at the beginning of a face-to-face class. Thank you very much :-) ! Your courses are a model to follow!!! " 

Illustrations/annexes
Nouvelles fonctionnalitées
01/03/2021
Non
IUFE
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève