Project list

MOOC & coaching

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
6
MOOC & coaching
MOOC & coaching
Rafael Ruiz de Castañeda & Isabelle Bolon
Isabelle.Bolon@unige.ch
Global Health at the Human-Animal-Ecosystem Interface
J4M274
Catégorisation
Master
50 - 100
Responsabiliser
Impliquer dans l'enseignement
Université de Genève
Médecine
2017
Oui
Description du projet
Les étudiant-es sont exposés à un MOOC avant les cours, puis interagissent avec des réfugié-es pour appliquer les concepts enseignés, et enfin évaluent leur contribution via un questionnaire en ligne.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du cours « Global Health at the Human-Animal-Ecosystem Interface » offert aux étudiant-es du Master en santé globale depuis septembre 2017. Ce cours étant nouveau, les enseignant-es souhaitent répondre à un certain nombre d’impératifs pédagogiques : faire découvrir aux étudiant-es le contexte humanitaire, ses acteurs/trices clé et leur permettre d’acquérir des connaissances théoriques en santé globale tout en les confrontant à des demandes concrètes posées par des personnes directement concernées. Le projet a été réalisé dans le contexte d’une collaboration entre le Global Studies Institute et InZone. InZone développe des approches innovantes permettant un accès à l’enseignement supérieur dans des contextes fragiles.

En premier lieu, selon le principe de la classe inversée, les étudiant-es sont tout d’abord exposés au MOOC « Global Health at the Human-Animal-Ecosystem Interface » avant la classe afin d’être en situation de pratiquer, d’appliquer les concepts et vérifier leur bonne compréhension de ceux-ci. En parallèle, les étudiant-es ont suivi un cours portant sur les techniques d’enseignement spécifiques adaptées aux personnes réfugiées se trouvant dans un contexte fragile.

Dans un second temps, selon l’application du concept pédagogique « apprendre en enseignant », les étudiant-e-es ont pu développer leurs compétences appliquées, interagir directement avec des personnes réfugiées, au travers de problématiques concrètes de santé publique. Ils/elles ont été mis en contact avec un groupe de 15 étudiant-es réfugié-es du camp Kakuma (Kenya) qui suivaient une version simplifiée du MOOC. Pour ce faire, 2 groupes d’échange ont été créés (via l’application WhatsApp). Un groupe était composé des étudiant-es du Master, de l’équipe enseignante, des étudiant-es réfugié-es et de 3 tuteurs/trices locales/aux. Un autre groupe était composé uniquement des étudiant-es du Master et de l’équipe enseignante. Les étudiant-es du Master ont été amené-es à « coacher » les étudiant-es réfugié-es en lançant chaque semaine des débats. Ils/elles ont eu pour mission de fournir des réponses et commentaires aux questions spécifiques posées par les étudiant-es réfugié-es (parfois spontané-es). Pour cela, ils/elles ont dû mener des recherches actives, débattre avec les autres étudiant-es du Master ainsi qu’avec les enseignant-es. 

Pour finir, ils/elles ont dû mener une réflexion sur le travail fourni et leur contribution en créant un questionnaire d’évaluation en ligne soumis aux étudiant-es réfugié-es.

Ce format de cours demande aux enseignant-es un certain investissement ainsi que de la flexibilité et créativité dans la façon d’enseigner au travers de l’utilisation d’outils de communication comme WhatsApp. Il permet d’identifier des opportunités de recherche spécifiques aux problématiques rencontrées sur le terrain et de mieux en saisir les limitations potentielles.

Students are exposed to a MOOC before the course, then interact with refugees to apply the concepts taught, and finally evaluate their contribution via an online questionnaire.

This project is part of the course "Global Health at the Human-Animal-Ecosystem Interface" offered to students of the Master in Global Health since September 2017.  As this course is new, the teachers wanted to meet a certain number of pedagogical requirements: introduce students to the humanitarian context and its key actors and allow them to acquire theoretical knowledge in global health while confronting them with concrete requests made by people directly concerned. The project was carried out in the context of a collaboration between the Global Studies Institute and InZone. InZone develops innovative approaches to provide access to higher education in fragile contexts.

First, following the principle of the flipped classroom, students are first exposed to the MOOC "Global Health at the Human-Animal-Ecosystem Interface" before the class in order to practice, apply the concepts and verify their good understanding of them. At the same time, the students took a course on specific teaching techniques adapted to refugees in fragile contexts.

In a second phase, following the pedagogical concept of "learning by teaching", students were able to develop their applied skills, interacting directly with refugees through concrete public health issues. They were put in contact with a group of 15 refugee students from Kakuma camp (Kenya) who were following a simplified version of the MOOC. For this purpose, 2 exchange groups were created (via the WhatsApp application). One group was composed of the Master students, the teaching staff, the refugee students and 3 local tutors. Another group was composed of only the Master's students and the teaching staff. The Master's students were asked to coach the refugee students by initiating weekly debates. They had to provide answers and comments to specific questions asked by the refugee students (sometimes spontaneously). To do so, they had to conduct active research, debate with other students in the Master's program as well as with the teachers. 

Finally, they had to reflect on their work and their contribution by creating an online evaluation form for the refugee students.

This course format requires a certain investment from teachers as well as flexibility and creativity in the way they teach through the use of communication tools such as WhatsApp. It allows for the identification of research opportunities specific to the problems encountered in the field and for a better understanding of their potential limitations.

Illustrations/annexes
https://www.youtube.com/embed/b0lj9jftDy4

https://www.unige.ch/innovations-pedagogiques/download_file/538/0$$Exemples d'échanges sur l'application Whatsapp

Nouvelles fonctionnalitées
01/10/2019
Non
GSI
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève