Project list

Partage d’expérience & prototypage

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
109
Partage d’expérience & prototypage
Experience sharing & prototyping
Édouard Gentaz
Edouard.gentaz@unige.ch
Psychologie de la déficience visuelle chez l’enfant et l’adulte
751702
Catégorisation
Master
25 - 50
Faire créer
Faire conceptualiser un projet
Université de Genève
FPSE
2018
Oui
Description du projet
Les étudiant-es participent à deux activités interactives avec des personnes déficientes visuelles : pendant les "visites partagées", ils/elles les accompagnent lors de sorties culturelles pour découvrir la réalité quotidienne, pendant la "création de prototypes" ils/elles conçoivent des adaptations innovantes d'objets de la vie quotidienne visant à améliorer leur accessibilité.

Le cours « Psychologie de la déficience visuelle chez l’enfant et l’adulte » est un enseignement qui s’inscrit dans une nouvelle orientation de Master intitulée « Approches psychoéducatives et situations de handicap », commune aux étudiant-es des sections de Psychologie et des Sciences de l’Éducation. Cet enseignement a pour objectif de mieux connaitre et comprendre les développements psychologique, perceptif et moteur des personnes en situation de déficiences visuelles.  

Lors de la première édition de ce cours en 2018, les étudiant-es ont émis le souhait d’avoir moins de théorie et plus de mise en pratique. En conséquence, l’enseignant a mis en place des « activités appliquées » afin d’établir des liens entre savoirs académiques / empiriques et le développement des aspects de professionnalisation dans l’approche du handicap.  

Le dispositif pédagogique est centré autour de 2 activités appliquées lors desquelles les étudiant-es sont en contact avec des personnes en situation de déficiences visuelles.  

La 1ère activité, « visites partagées », consiste à effectuer une ou deux visites culturelles avec une personne déficiente visuelle. Les étudiant-es, réparti-es en binômes, ont la charge de trouver et de contacter eux-mêmes une personne malvoyante et de déterminer avec elle une activité d’intérêt (visite d’un musée, séance de cinéma, repas au restaurant, excursion dans un château, escape game, etc.). À la suite de cette expérience, les étudiant-es rédigent un compte rendu (2 points) et préparent un exposé oral (1 point) pendant lequel ils vont avoir l’opportunité de partager leur vécu et de faire des liens avec les apports théoriques du cours (de la locomotion de la personne déficiente visuelle à sa manière d’appréhender des œuvres et d’expliciter ses émotions esthétiques). Les présentations des étudiant-es vont alimenter les discussions et la recherche de dispositifs à mettre en place au quotidien pour améliorer la qualité de vie des personnes déficientes visuelles.  

L’alternative proposée aux étudiant-es à la visite partagée est la rédaction d’une synthèse écrite (2 points) de plusieurs recherches d’un thème lié au cours et sa présentation (1 point).  

La 2e activité, « création d’un prototype », consiste à sélectionner un élément de la vie quotidienne pour l’adapter aux personnes déficientes visuelles. Les étudiant-es, réparti-es en petits groupes multidisciplinaires (psychologie et sciences de l’éducation), vont proposer des prototypes de livres, de jeux, de ressources, etc. Chaque projet doit être original et innovant afin d’être validé par l’enseignant. Les prototypes sont pré-testés auprès d’une personne déficiente visuelle (souvent celles des visites partagées) puis présentés devant un jury de professionnel-les lors des dernières séances en soulignant les bases théoriques des choix effectués (matériaux, techniques de représentation, etc.). Du temps a été aménagé lors de chaque séance pour permettre aux étudiant-es de travailler en sous-groupes sur leurs prototypes sous la supervision de l’enseignant qui répond à leurs questions et leur donne des conseils sur la fabrication. En dehors du temps aménagé lors des séances, les étudiant-es ont une grande liberté pour s’organiser comme ils le souhaitent. Concrètement, voici quelques exemples de prototypes mis en place : un album tactilo-illustré sur les saisons pour les jeunes enfants, une adaptation du jeu « loup-garou », un jeu de memory, le Uno, Puissance 4, un plan tactile pour se déplacer à la bibliothèque de UniMail.  

Le bilan de ce projet est très positif car il permet aux étudiant-es de mieux faire le lien entre les savoirs théoriques et les observations de terrain. Il permet aussi d’expérimenter la façon dont les savoirs théoriques peuvent aider à fabriquer des prototypes adaptés de manière pertinente au regard du fonctionnement psychologique des personnes déficientes visuelles.   

Du côté étudiant, la motivation à s’investir est renforcée car les interventions et les projets ont une utilité directe qui va au-delà du cours. La qualité de certains prototypes de livres et de jeux a été largement soulignée par les professionnel-les. Du côté des personnes déficientes visuelles, les visites des étudiant-es et leurs projets sont très attendus et appréciés.  

Pour mettre en place ce mode d'apprentissage, l’enseignant a sollicité son réseau, la déficience visuelle étant un de ses thèmes de recherche. Le fait que les prototypes soient effectivement évalués par des expert-es du domaine et par le public cible est une plus-value importante. 

" Beaucoup de pratique et pas seulement du contenu théorique. "

" Des personnes concernées par la problématique de la déficience visuelle sont venues. "

" Les visites partagées qui nous ont permises de se confronter à la réalité, en se rendant davantage compte des aménagements qui sont mis en place pour les personnes qui ont une déficience visuelle, mais aussi des nombreux défis auxquels elles sont confrontées au quotidien."

" La conception du prototype qui nous a poussé à la réflexion, notamment en se posant des questions sur le choix du matériel pour qu'il soit le plus adapté aux personnes avec déficience visuelle. " 

" Il est très intéressant qu'il nous soit proposé de réaliser des activités de terrain concrètes, grâce aux sorties à organiser avec des personnes qui ont une DV. Il est également très stimulant de réaliser un prototype. Ce projet nous permet à la fois de compléter notre sensibilisation à la DV, mais aussi de nous investir dans un projet concret. Les interventions d'une experte et de personnes avec DV ont été très stimulantes et concrètes aussi. "

"Cependant, ce cours manque cruellement de structure. Ce manque d'organisation m'a même dé-sécurisé dans la passation des oraux des visites partagées et démotivé à suivre assidûment ce cours en fin de semestre. "

"Il n'y avait pas de planning clair. Le non respect de celui énoncé en début de semestre sans le réajuster de manière réaliste à fortement et à temps a péjoré mon appréciation de ce cours. Et c'est bien dommage car malgré une structure très désorganisée, il y a un gros potentiel dans l'esquisse de cette structure de cours. De plus, il manquait d'apports théoriques. Nous avons eu seulement deux cours théoriques donnés par M Gentaz sur tout le semestre. Parfois il donnait l'impression d'être peu investit dans sa qualité d'enseignant. Il passe en coup de vent au début du cours et délègue l'enseignement à des intervenants puis repart. Parfois, il ne fait pas cours pendant la totalité de la plage horaire, il doit être ailleurs. "

" Le cours est super intéressant, malheureusement la mauvaise organisation et structuration du cours enlève de l'intérêt. La charge de travail : visite + compte rendu + prototype est vraiment lourde je trouve. Nous avons passé beaucoup de temps dessus une liste de personnes à contacter pour les visites seraient vraiment bien, ça évite du temps de recherche, pas évident. "

Students participate in two interactive activities with visually impaired people: during the "shared visits", they accompany them on cultural outings to discover everyday reality, during the "creation of prototypes" they design innovative adaptations of everyday objects to improve their accessibility.

The course "Psychology of visual impairment in children and adults" is part of a new Master's program entitled "Psycho-educational approaches and situations of disability", which is common to students in the Psychology and Educational Sciences sections. The objective of this course is to better understand the psychological, perceptual and motor development of people with visual impairments.  

During the first edition of this course in 2018, the students expressed the wish to have less theory and more practical application. As a result, the teacher set up "applied activities" in order to establish links between academic / empirical knowledge and the development of professionalization aspects in the approach to disability.  

The pedagogical device is centered around 2 applied activities during which the students are in contact with visually impaired people.  

The first activity, "shared visits", consists of making one or two cultural visits with a visually impaired person. The students, divided into pairs, are responsible for finding and contacting a visually impaired person and determining with him or her an activity of interest (a visit to a museum, a movie, a meal at a restaurant, an excursion to a castle, an escape game, etc.). Following this experience, students will write a report (2 points) and prepare an oral presentation (1 point) during which they will have the opportunity to share their experience and make links with the theoretical contributions of the course (from the locomotion of the visually impaired person to his or her way of apprehending works of art and explaining his or her aesthetic emotions). The students' presentations will fuel the discussions and the search for devices to be put in place on a daily basis to improve the quality of life of visually impaired people.  

The alternative proposed to the students to the shared visit is the writing of a written synthesis (2 points) of several researches of a theme related to the course and its presentation (1 point).  

The second activity, "creating a prototype", consists of selecting an element / product of everyday life to adapt it to visually impaired people. The students, divided into small multidisciplinary groups (psychology and education sciences), will propose prototypes of books, games, resources, etc. Each project must be original and innovative. Each project must be original and innovative in order to be validated by the teacher. The prototypes are pre-tested with a visually impaired person (often those on shared visits) and then presented to a jury of professionals during the final sessions, highlighting the theoretical basis for the choices made (materials, representation techniques, etc.). Time was set aside during each session to allow students to work in sub-groups on their prototypes under the supervision of the teacher, who answered their questions and gave them advice on fabrication. Apart from the time set aside for the sessions, the students are free to organize themselves as they wish. Here are a few examples of prototypes that have been created: a tactile-illustrated album on the seasons for young children, an adaptation of the game "loup-garou", a memory game, Uno, Puissance 4, a tactile map to get around the UniMail library.  

The results of this project are very positive, because it allows students to better make the link between theoretical knowledge and field observations. It also allows to experiment the way in which theoretical knowledge can help to make prototypes adapted in a relevant way with regard to the psychological functioning of visually impaired people.   

On the student side, the motivation to get involved is strengthened because the interventions and projects have a direct use beyond the course. The quality of some of the book and game prototypes was widely praised by the professionals. On the side of the visually impaired, the students' visits and their projects are highly anticipated and appreciated.  

In order to set up this learning method, the teacher called upon his network, visual impairment being one of his research themes. The fact that the prototypes are actually evaluated by experts in the field and by the target audience is an important added value. 

" Lot of practice and not just theoretical content. " 

" People concerned with the problem of visual impairment who came. " 

" Shared visits that allowed us to get a reality check on the accommodations that are in place for people with visual impairments, but also the many challenges they face on a daily basis. " 

" The design of the prototype that pushed us to think, especially by asking questions about the choice of equipment so that it is the most suitable for people with visual impairment." 

"It is very interesting that we are offered concrete field activities, thanks to the outings to be organized with people who have a DV. It is also very exciting to make a prototype. This project allows us to complete our awareness of DV, but also to invest in a concrete project. The interventions of an expert and people with DV were very stimulating and concrete as well." 

"However, this course is severely lacking in structure. This lack of organization even de-secured me in taking the shared visit orals and demotivated me to diligently take this course at the end of the semester. 

There was no clear schedule. The lack of respect for the one stated at the beginning of the semester without readjusting it realistically in a strong and timely manner has hurt my appreciation of this course. This is a pity because despite the very disorganized structure, there is a lot of potential in the outline of this course structure. Moreover, it lacked theoretical input. We had only two theoretical lectures given by M Gentaz during the whole semester. At times he gave the impression that he was not very invested in his role as a teacher. He would pop in at the beginning of the course and delegate the teaching to others and then leave. Sometimes he doesn't teach the whole class, he has to be somewhere else." 

"The course is very interesting, unfortunately the poor organization and structuring of the course takes away from the interest. The workload: visit + report + prototype is really heavy I think. We spent a lot of time on it a list of people to contact for the visits would be really good, it avoids research time, not obvious." 

Illustrations/annexes
https://www.unige.ch/innovations-pedagogiques/application/files/1216/4622/5631/GENTAZ_jeu_de_memory1.jpg
Nouvelles fonctionnalitées
01/03/2022
Non
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève