Project list

Questions & débat

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
45
Questions & débat
Questions & debate
Benoît Chappuis
benoit.chappuis@unige.ch
Droit et pratique du métier d’avocat
Catégorisation
Master
100 - 300
Rendre actifs
Donner la parole
Université de Genève
Droit
2017
Oui
Description du projet
Les étudiant-es participent à des débats interactifs en ligne via la plateforme SpeakUp, où ils/elles choisissent entre deux plaidoiries présentées par des avocat-es et peuvent échanger de manière anonyme. Ces discussions alimentent ensuite un débat approfondi sur les cas pratiques avec l'enseignant.

Ce cours est découpé en 2 parties, une présentation par l’enseignant et des cas pratiques à résoudre. Pour cette 2e partie, l’enseignant considère qu’il est important que la correction se fasse de manière interactive, avec les étudiant-es pour leur permettre de pratiquer et exercer ce qui a été vu lors de la 1ère heure du cours. Une des limites identifiées a été le nombre de plus en plus important d’étudiant-es (250) rendant la discussion difficile (timidité à prendre la parole devant la classe, recherche de la bonne réponse avant l’argumentation, absence de discussion entre étudiant-es, etc.). 

Avant chaque séance de cours, l’enseignant propose aux étudiant-es des questions sur Moodle issues de cas concrets auxquels un-e avocat-e peut être confronté-e. L’enseignant va revenir sur chacune de ces questions lors de son cours théorique. Les réponses des étudiant-es à ces questions vont lui permettre d’adapter le temps passé sur chacune des thématiques. 

Pour la 2e partie du cours, l’enseignant présente des problématiques aux étudiant-es (2 à 5). Une fois le cas pratique annoncé, 2 avocat-es présent-es au cours vont s’affronter. Ils/elles ont chacun-e à leur disposition 1 min 30 pour présenter leurs arguments. Les étudiant-es via la plateforme interactive SpeakUp vont pouvoir se positionner en faveur d’une des deux plaidoiries. Les étudiant-es vont donc pouvoir participer aux échanges en ligne de façon anonyme. Puis, l’enseignant va pouvoir utiliser ces commentaires pour nourrir un véritable débat avec les étudiant-es sur le cas pratique. 

Des outils tels que Votamatic ou SpeakUp sont un bon moyen de lancer une discussion avec beaucoup d’étudiant-es pour rendre le cours plus interactif. Selon les volées d’étudiant-es, il reste parfois difficile de rendre actifs/ves les étudiant-es.  

Introduire une partie pratique à son cours, se centrer sur la participation étudiante introduit de l’incertitude et nécessite d’être bien préparé. Il est plus facile de se lancer lorsque son cours est bien rodé, on distingue mieux les parties les plus importantes et celles où les étudiant-es peuvent éprouver des difficultés afin de s’adapter en conséquence. 

« L’enseignement permet de nous plonger dans le cœur du métier d’avocat, d’en comprendre les responsabilités, l’importance de la diligence, mais en même temps la beauté. Les anecdotes de l’enseignant sont palpitantes. Il nous fait aimer le métier, nous explique les détails qu’il maîtrise du bout des doigts. » 

« Le parangon parfait du cours universitaire faisant travailler l’esprit critique. Un excellent cours donné par un excellent professeur et d’excellents intervenants/assistant. Le format du cours avec une moitié théorique et l’autre moitié débat/exercices, mais aussi l’éloquence, l’humour, la passion ainsi que l’humanité et l’humilité du professeur (en ce qu’il a partagé avec nous ses anecdotes heureuses, mais aussi ses moins bonnes, nous montrant ainsi que même les grands avocats se trompent, ce qui est rassurant, mais aussi encourageant) a rendu ce cours comme nul autre jusqu’ici. » 

« Slides très claires et permettant de suivre les thèmes facilement. Cours très bien structuré : le fait de faire une heure de théorie, puis une heure de cas est très pratique. Faire les anciens examens nous permet de comprendre ce qui est attendu de nous. L’interaction entre le professeur et l’intervenant dans les cas pratiques ouvre le débat et rend le cours dynamique et vivant. » 

« Le cours manque un peu de structure. Il y a beaucoup de documents par chapitre. De plus, la résolution des cas pratiques se résume souvent à une discussion entre différentes positions et il manquait assez souvent d’un résumé de la réponse de l’arrêt. Le fait que beaucoup de participants parlent à travers toute la salle augmente la difficulté de compréhension de ce qu’ils disent et de la résolution du cas pratique. » 

Students participate in interactive debates online via the SpeakUp platform, where they choose between two pleadings presented by lawyers and can exchange anonymously. These discussions then feed into an in-depth debate on the practical cases with the teacher.

This course is divided into two parts, a presentation by the teacher and practical cases to solve. For this 2e part, the teacher considers that it is important that the correction is done in an interactive way, with the students to allow them to practice and exercise what has been seen during the 1ère hour course. One of the limitations identified was the increasing number of students (250) making discussion difficult (shyness to speak in front of the class, search for the right answer before arguing, lack of discussion between students, etc.). 

Before each class, the teacher will ask the students questions on Moodle based on concrete cases that a lawyer might face. The teacher will come back to each of these questions during the theory session. The students' answers to these questions will allow the teacher to adapt the time spent on each topic. 

For the e2nd part of the course, the teacher presents problems to the students (2 to 5). Once the practical case is announced, two lawyers present in the course will confront each other. They each have 1 min 30 to present their arguments. The students will be able to vote for one of the two arguments via the interactive platform SpeakUp. The students will be able to participate in the online exchanges in an anonymous way. Then, the teacher will be able to use these comments to fuel a real debate with the students on the practical case. 

Tools such as Votamatic or SpeakUp are a good way to start a discussion with many students to make the course more interactive. Depending on the class, it is sometimes difficult to get students to be active.  

Introducing a practical part to one's course, focusing on student participation, introduces uncertainty and needs to be well prepared. It is easier to get started when your course is well-practiced, you can better distinguish the most important parts and those where students may have difficulties and adapt accordingly. 

"The teaching allows us to dive into the heart of the legal profession, to understand the responsibilities, the importance of diligence, but at the same time the beauty. The teacher's anecdotes are thrilling. He makes us love the profession, explains the details that he has mastered with his fingertips." 

"The perfect paragon of the college course working on critical thinking. An excellent course taught by an excellent professor and excellent speakers/assistants. The format of the course with half theory and half debate/exercises, but also the eloquence, humor, passion, and humanity and humility of the professor (in that he shared with us his happy anecdotes, but also his not so good ones, showing us that even great lawyers make mistakes, which is reassuring, but also encouraging) made this course like no other so far." 

"Slides are very clear and make it easy to follow the topics. Very well structured course: doing one hour of theory, then one hour of cases is very practical. Doing the old exams allows us to understand what is expected of us. The interaction between the professor and the speaker in the practical cases opens the debate and makes the course dynamic and lively." 

"The course lacks a bit of structure. There is a lot of material per chapter. Also, the resolution of the practical cases often boils down to a discussion between different positions and quite often lacked a summary of the answer of the ruling. The fact that many participants are talking across the room increases the difficulty of understanding what they are saying and solving the case study." 

Illustrations/annexes
Nouvelles fonctionnalitées
01/03/2020
Non
Archivé
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève