Project list

SPOC & webinaires

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
105
SPOC & webinaires
SPOC & webinars
Michel Girardin
michel.girardin@unige.ch
Session pour la maîtrise des marchés financiers
Catégorisation
Formation Continue
50 - 100
Préparer
Questionner
Université de Genève
GSEM
2020
Oui
Description du projet
Ce cours propose 150 capsules vidéo, d'une durée moyenne de 8 minutes chacune, avec une implication de praticien-nes du secteur financier, complétées par des documents PDF résumant les enseignements, des moments de réflexion intégrés dans les vidéos, un forum interactif et des webinaires réguliers pour actualiser le contenu et favoriser les échanges avec les étudiant-es.

L’objectif de ce cours était la mise en place d’un enseignement à distance permettant d’obtenir des crédits ECTS. L’enseignant a donc choisi de développer un SPOC (Small Private Online Course) plutôt qu’un MOOC (Massive Open Online Course) avec une évaluation certificative. L’auto-formation proposée, avec l’usage privilégié des vidéos, est couplée avec des webinaires permettant le suivi des apprenant-es. 

Cette formation en ligne, proposée 2 fois par an, s’articule autour de 4 modules pouvant être suivis indépendamment. D’une durée totale de 20h de vidéos et d’environ 80h de travail personnel à fournir, cette formation traite de la thématique de la finance en 5 mois (1h de vidéo et 4h de travail personnel par semaine). Elle permet aux étudiant-es d’obtenir 3 crédits ECTS suite à sa validation. 

La particularité de cette formation tient en son abondance de vidéos : 150 capsules (d’une durée moyenne de 8 min) sont proposées aux étudiant-es. Le principal intervenant reste l’enseignant, mais de nombreuses praticiennes et praticiens actifs dans le secteur de la finance ont été invité-es à prendre part aux vidéos. Celles-ci permettent de compléter les enseignements en donnant des exemples d’applications. 

Afin d’accompagner l’étudiant-e dans son apprentissage, chacune des vidéos est accompagnée d’un document PDF résumant les principaux éléments abordés. À l’intérieur des vidéos, l’enseignant marque des pauses afin de poser une question aux étudiant-es qui sont invité-es à marquer une pause réflexive qui leur sert d’auto-évaluation. Un forum est également à disposition des étudiant-es afin de poser leurs questions. De plus, des webinaires de 1h30 à travers l’outil zoom sont proposés 2 à 3 fois par session (voire davantage sur demande des étudiant-es). Ils permettent à l’enseignant d’effectuer une mise à jour constante du cours en faisant le point sur l’actualité, en partageant des articles de médias et en présentant des vidéos. Ils sont l’occasion pour les étudiant-es d’échanger et de poser des questions sur l’organisation du cours. 

L’évaluation du cours est effectuée sous la forme d’un QCM de 1h30 comportant 20 questions. Jusqu’à présent, les étudiant-es devaient se présenter physiquement à l’UNIGE pour l’effectuer, cependant avec l’augmentation permanente des effectifs, l’enseignant envisage de basculer l’évaluation en ligne. Néanmoins, ce format n’étant pas en complète adéquation avec les objectifs pédagogiques de l’enseignant, il envisage de proposer dès les prochaines sessions un examen personnel plus réflexif. Il pourrait alors s’agir pour les étudiant-es de développer une thématique avec un fil rouge proposé par l’enseignant et ce en lien avec le cours mais aussi l’actualité.  

L’enseignant attire l’attention sur le fait qu’un cours de ce format requiert de constituer une banque de courtes vidéos pédagogiques (5-6 slides et de 8 minutes maximum) adaptées à l’auto-formation. La simple mise à disposition de cours enregistrés n’est pas adaptée. Une bonne pratique pour la constitution de ces vidéos est d’annoncer le contenu en introduction puis en conclusion de faire une synthèse des points importants abordés et de faire l’annonce des prochaines vidéos en ouverture. Afin d’éviter que les vidéos ne soient trop longues, il ne faut pas hésiter à découper le sujet abordé en plusieurs thématiques même si celles-ci auraient pu faire l’objet d’une seule vidéo. Ce découpage permet de rythmer l’apprentissage des étudiant-es et de maintenir leur attention. L’enseignant explique également qu’il favorise les vidéos au ton humoristique avec des démonstrations originales pour retenir l’attention et marquer les esprits. Il n’a par exemple pas hésité à renverser une bouteille de Ketchup sur un burger pour illustrer le phénomène de « l’inflation ketchup » ou encore des verres en équilibre sur une règle qui finissent par chuter pour expliquer ce qu’est la duration d’une obligation souveraine.  

Fort des nombreux tournages vidéo réalisés, l’enseignant conseille d’utiliser 2 caméras en permanence (une de face et une de profil). Cette forme de tournage, en plus de rendre la vidéo plus dynamique par l’alternance des plans, permet de faciliter le montage lors de prises de vue loupées en limitant le risque de coupure de son ou de saut d’image. Il souligne également que c’est un avantage de connaître suffisamment la matière pour ne pas avoir à se servir d’un prompteur, cela permet une élocution plus fluide et moins monotone. Il insiste sur le fait qu’un cours de ce format est un grand investissement de temps puisqu’il compte une journée entière pour le tournage d’environ 5 vidéos de 8 min. Même si cela demande un budget conséquent, lorsque cela est possible, il est avantageux de s’entourer d’une équipe professionnelle de tournage/montage (la souris verte, MV4). Si celle-ci dispose d’un-e coach en image qui aide à dynamiser les vidéos, c’est un avantage inestimable. 

La plateforme utilisée offre un suivi des étudiant-es avec l’information de la date du dernier visionnage de vidéo. Cette information permet à l’enseignant de repérer les étudiant-es en décrochage et de motiver celles et ceux qui en ont besoin. 

Afin de répondre à l’envie des étudiant-es de se rencontrer avant la dernière session de cours dédiée à l’examen, l’enseignant a mis en place une session introductive en présentiel. Celle-ci se déroule au sein de la Fédération des Entreprises Romandes (FER). C’est l’occasion pour les étudiant-es déjà inscrit-es d’assister à une présentation de la part de l’enseignant, de se rencontrer et d’échanger. C’est également l’occasion pour l’enseignant de présenter la formation à de potentiel-les futur-es étudiant-es qui se joignent à la seconde partie de cette réunion. 

“Cette formation pour la maîtrise des marchés financiers est idéale pour plonger dans l’univers complexe de la finance et y acquérir une base solide de manière ludique et flexible à travers le format très pratique des cours par vidéos. Bien qu’introductive, cette formation aborde plusieurs thématiques clés qui vous permettent de donner du sens à l’actualité économique et son impact sur les marchés financiers.” 

This course offers 150 video capsules, each lasting an average of 8 minutes, with the involvement of practitioners from the financial sector, complemented by PDF documents summarizing the lessons, moments of reflection integrated into the videos, an interactive forum and regular webinars to update the content and promote exchanges with students.

The objective of this course was to set up a distance learning course allowing to obtain ECTS credits. The teacher therefore chose to develop a SPOC (Small Private Online Course) rather than a MOOC (Massive Open Online Course) with a certificate evaluation. The proposed self-training, with the privileged use of videos, is coupled with webinars allowing the follow-up of the learners. 

This online course, offered twice a year, is based on 4 modules that can be followed independently. With a total duration of 20 hours of videos and approximately 80 hours of personal work, this course covers the theme of finance in 5 months (1 hour of video and 4 hours of personal work per week). It allows students to obtain 3 ECTS credits following its validation. 

The particularity of this course lies in its abundance of videos: 150 capsules (of an average length of 8 minutes) are offered to students. The main speaker remains the teacher, but many practitioners active in the finance sector have been invited to take part in the videos. These videos complement the teaching by giving examples of applications. 

To assist the student in his or her learning, each video is accompanied by a PDF document summarizing the main elements covered. Within the videos, the teacher pauses to ask a question to the students, who are invited to take a reflective break for self-evaluation. A forum is also available for students to ask questions. In addition, webinars of 1.5 hours through the zoom tool are offered 2 to 3 times per session (or even more if requested by students). They allow the teacher to constantly update the course with news, media articles and videos. They are an opportunity for students to discuss and ask questions about the organization of the course. 

The evaluation of the course is done in the form of a 1.5 hours MCQ with 20 questions. Until now, students had to come to the UNIGE to take the test, but with the constant increase in the number of students, the teacher is considering switching the assessment to online. However, as this format is not completely in line with the teacher's pedagogical objectives, he is considering offering a more reflective personal exam in the next sessions. This could involve students developing a theme with a common thread suggested by the teacher, in relation to the course but also to current events.  

The teacher draws attention to the fact that a course of this format requires a bank of short educational videos (5-6 slides and 8 minutes maximum) suitable for self-study. Simply providing recorded lectures is not suitable. A good practice for the constitution of these videos is to announce the content in the introduction, then in the conclusion to make a summary of the important points covered and to announce the next videos in the opening. To avoid videos being too long, do not hesitate to divide the subject matter into several themes, even if these could have been covered in a single video. This helps to pace the students' learning and maintain their attention. The teacher also explains that he favours videos with a humorous tone and original demonstrations to hold the attention and make an impression. For example, he did not hesitate to spill a bottle of ketchup on a burger to illustrate the phenomenon of "ketchup inflation" or to balance glasses on a ruler and have them fall over to explain the duration of a sovereign bond.  

Based on the many video shoots that have been carried out, the teacher advises always using two cameras (one from the front and one from the side). In addition to making the video more dynamic by alternating shots, this form of filming makes it easier to edit when shots are missed by limiting the risk of sound cuts or image skipping. He also emphasized that it is an advantage to know the material well enough not to have to use a prompter, as this makes the speech more fluid and less monotonous. He insists that a course of this format is a big investment of time as it takes a whole day to shoot about five 8-minute videos. Although this requires a large budget, where possible it is advantageous to have a professional filming/editing team (the green mouse, MV4). If this team has an image coach who helps to make the videos dynamic, this is an invaluable advantage. 

The platform used offers a follow-up of the students with information on the date of the last video viewing. This information allows the teacher to identify students who are dropping out and to motivate those who need it. 

To respond to the students' desire to meet before the last session of the course dedicated to the exam, the teacher has set up an introductory session in person. This takes place at the Fédération des Entreprises Romandes (FER). It is an opportunity for students who have already registered to attend a presentation by the teacher, to meet and exchange ideas. It is also an opportunity for the teacher to present the training to potential future students who join the second part of this meeting. 

"This Financial Markets Mastery course is ideal for diving into the complex world of finance and acquiring a solid foundation in a fun and flexible way through the very practical video course format. Although introductory, this course covers several key topics that allow you to make sense of current economic events and their impact on the financial markets." 

Illustrations/annexes
https://www.youtube.com/embed/HSv1NuZCnNk?si=Xg_JQ4toPkwjCHWv

https://player.vimeo.com/video/524809968

Nouvelles fonctionnalitées
01/01/2022
Non
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève