Unité d'études japonaises

Macha SPOEHRLE

Photo
Mme Macha SPOEHRLE

Doctorante Candoc FNS

Phil 225
+41 22 379 13 73
Courriel


Domaines de recherche

  • littérature japonaise du XXe
  • genre littéraire dans l’œuvre d’Orikuchi Shinobu
  • l'ethno-folklore (minzokugaku) dans sa dimension littéraire de l'avant à l'après-guerre
  • réappropriation du patrimoine culturel et littéraire 
  • théorie et critique de la littérature

 Thèse (en cours)

« Quand le texte interroge l’œuvre – le temps, l’espace et le langage mis à l’épreuve chez Orikuchi Shinobu (1887-1953) » (sous la direction des Prof. Claire-Akiko Brisset et Emmanuel Lozerand)

Communications et modération d'événements scientifiques

 « Le Daijôsai ou les origines du pouvoir impérial selon Orikuchi Shinobu », Séminaire doctoral de la Maison franco-japonaise (MFJ), Tokyo, 22 janvier 2019.

« Folklore, études nationales et littérature dans le Japon moderne : la question des origines du système politico-religieux et son expression dans l’œuvre d’Orikuchi Shinobu », Treizième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises (SFEJ), Paris, 14 décembre 2018.

 « 折口信夫『神の嫁』を再考する (Etude sur « L’épouse des dieux », œuvre et concept chez Orikuchi Shinobu, 第22回アジア文化談話会,Tokyo, 30 octobre 2018.

« A la recherche des origines en passant par le folklore et la littérature : le Japon « antique » vu par un écrivain de la période moderne, Orikuchi Shinobu » Intervention dans le cours de P.-F. Souyri (Histoire du Japon moderne), Genève, 1er mars 2018.

« 折口信夫の小説『神の嫁』をめぐって、近代文学について再考する » (Réflexions sur la littérature japonaise moderne à travers le roman d’Orikuchi Shinobu Kami no yome (l’épouse des dieux)), 日本近代文学会国際研究集会(11月例会), Tokyo, 26 novembre 2017.

« L'écriture romanesque en tant que moyen d'expression chez Orikuchi Shinobu », Séminaire doctoral de la Maison franco-japonaise (MFJ), Tokyo, 16 mai 2017.

« Commentaire sur la traduction française de Mort d’un jeune militant  (Seventeen, suite et fin)  de ÔE Kenzaburô par Antonin Bechler », 第11回学際日本駒場フォーラム, Tokyo, 26 mai 2017.

Traductions

Orikuchi Shinobu, L’épouse des dieux (1922). (non publié)

 

ENSEIGNEMENTS

Média, poésie et contrôle de la liberté d'expression dans le Japon moderne

 


Doctorant-e-s