Project list

Vulgarisation scientifique à l’école

Projet

Project

>
>

Annexes

Général
122
Vulgarisation scientifique à l’école
Popularization of science in schools
Saskia Bindschedler & Pilar Junier & Clara Zemp
Arthur Schneiter, Valérie Wyssbrod
microbes.ecole@unine.ch
Service-Learning
Catégorisation
Bachelor
Doctorat
Moins de 25
Responsabiliser
Impliquer dans l'enseignement
Université de Genève
Sciences
2020
Oui
Description du projet
Le cours "Service-Learning" en biologie offre une approche pédagogique dans laquelle les étudiant-es collaborent avec des enseignant-es scolaires pour créer des activités pédagogiques liées à la microbiologie pour des élèves de 6 à 12 ans.

L’apprentissage service ou « Service-Learning » se définit comme une stratégie d'enseignement et d'apprentissage liant services à la communauté et instruction, afin d’enrichir l'apprentissage, enseigner la responsabilité civique, et renforcer le service à la communauté.

C’est un cours à choix proposé aux étudiant-es de Bachelor et aux doctorant-es en biologie à l’Université de Neuchâtel. Il fut initialement développé par le laboratoire de Microbiologie puis élargi par la participation du laboratoire de Biologie de la conservation. Ce cours traite principalement des micro-organismes, de leur biodiversité et de leur contribution positive ou négative aux autres organismes et aux écosystèmes.

L’objectif du format du cours est d’apprendre aux étudiant-es à vulgariser leurs connaissances académiques en proposant des activités pédagogiques à des élèves de 6 à 12 ans. Les étudiant-es, accueilli-es dans des écoles, développent ainsi leurs compétences en communication scientifique à destination du grand public et leurs compétences en enseignement.

L’organisation du cours fait appel à quatre parties prenantes : les enseignant-es universitaires, les étudiant-es, les enseignant-es scolaires et les élèves. Elle débute au semestre d’automne avec la recherche d’enseignant-es des écoles volontaires pour accueillir des étudiant-es au sein de leur classe au travers d’une circulaire d’information.

Au début du semestre de printemps, les étudiant-es rencontrent les enseignant-s universitaires afin de définir la thématique de l’année. Ils/elles forment ensuite des groupes afin de constituer ensemble un dossier d’apprentissage pour les élèves sur un des sujets proposés par les enseignants scolaires qui vont les accueillir (celui-ci doit concerner les micro-organismes). Les groupes de travail sont libres de choisir le niveau de la classe dans laquelle ils/elles interviendront et contactent l’enseignant-e responsable.

Les étudiant-es préparent, de manière autonome, une stratégie de transmission des connaissances d'un sujet scientifique précis à un public non spécialiste. Le sujet scientifique abordé, ainsi que la manière de l’aborder, se fait via des discussions entre les étudiant-es universitaires, les enseignant-es des classes concernées, un-e encadrant HEP et les encadrant-es académiques afin d’impliquer l’ensemble des partenaires.

Les étudiant-es échangent avec l’équipe enseignante universitaire qui s’assure de la pertinence scientifique des activités sur le sujet choisi. Celles-ci visent à être ludiques et pédagogiques. Les projets peuvent, par exemple, proposer la réalisation de tunnel à trace pour mettre en évidence les déplacements des petits mammifères, l’observation de la faune à l’œil nu, à la loupe et au microscope ou encore un jeu de carte avec une explication ludique sur l’utilité écologique des espèces mal-aimées.

L’approche pédagogique est quant à elle assurée par les enseignant-es scolaires. Les étudiant-es leur proposent une activité durant laquelle leurs élèves pourront se familiariser avec de nouveaux concepts scientifiques (ou abordés superficiellement dans leur plan d’étude).

Lors du développement du projet, les séances magistrales sont optionnelles. Elles sont cependant souvent suivies par les étudiant-es car elles sont source d’échange et de discussion entre les groupes de travail et l’équipe enseignante universitaire ce qui enrichit les processus de réflexion et de création.

L’évaluation finale prend la forme d’un contrôle continu noté selon la répartition suivante (grille d’évaluation spécifique à 2022) :

  • rendu d'un dossier complet des activités, contenant les modèles à imprimer ainsi que la marche à suivre pour les réaliser (40% de la note, note de groupe) ;
  • participation en tant que conseil scientifique à l’élaboration d'un scénario pour une capsule vidéo professionnelle de vulgarisation scientifique (30% de la note, note de groupe) ;
  • préparation d’un questionnaire à l’attention des élèves pour évaluer l’acquisition de connaissances (20% de la note, note de groupe) ;
  • évaluation de la part de l’enseignant-e de la classe avec laquelle les interactions ont eu lieu (10% de la note, note individuelle).

L’évaluation demandée aux enseignant-es des écoles contient les points suivants :

  • communication avec l’enseignant-e et prise en compte de ses suggestions/remarques ;
  • communication avec les élèves, en particulier capacité à amener les concepts scientifiques et à les expliquer, voire à les réexpliquer dans le cas où un-e élève n’a pas compris ;
  • pertinence des concepts abordés ;
  • organisation des séances et habilité à les mener du début à la fin ;
  • aspects ludiques versus pédagogiques des approches utilisées et adéquation avec le message qu’elles/ils ont cherché à faire passer ;
  • autres remarques/commentaires.

Un guide pratique de mise en place d’un cours de service learning a été rédigé par l’unine. Après avoir défini le service-learning, le guide recense les points importants à garder en tête avant de développer son activité, les étapes de mises en place d’un tel cours et les aspects à prendre en compte en termes d’adaptation au cursus académique et aux objectifs d’apprentissage.
L’adoption de la pédagogie par projet en groupe permet de concrétiser l’application des connaissances et de renforcer des compétences transversales. Ce mode d’organisation permet de responsabiliser davantage les étudiant-es du fait de l’implication des tierces parties (les enseignant-es et les élèves) et de leurs attentes par rapport au projet. La plus-value du cours est un résultat concret, tangible, utilisable et utile pour d’autres personnes.  
Néanmoins, ce type d’organisation de cours nécessite une communication renforcée et une coordination solide entre toutes les parties prenantes.  Le projet demande également un suivi régulier de la part de l’équipe enseignante universitaire, un tissage des liens entre les différentes parties prenantes et le maintien de la motivation des étudiant-es impliqué-es dans le projet.
 

« La répartition au niveau des pourcentages pour la note finale pourrait se faire de façon plus logique (l'enseignant officiel qui assiste aux cours des élèves du service learning devrait avoir une plus grande valeur) - pouvoir assister à un cours d'observation des élèves et se présenter rapidement avant de prendre en charge la classe serait un plus (apprendre leur prénom, voir les caractères de chacun et s'apercevoir des différences de niveau dans leur connaissance) - la fiche d'autorisation pour les photos pourrait être mieux formulée (certains ne savait pas où mettre "OUI ou NON") »

« Le projet est très intéressant. Néanmoins, considérant la charge de travail que la mise en place des sessions nous demande, je trouve que les rendus supplémentaires sont de trop. Le rendu d'un seul travail de rédaction (dépliant ou contribution article scientifique) aurait été suffisant. Aussi, considérant le temps que le service learning nous demande, il perturbe grandement notre contribution aux APPII avec nos groupes respectifs. Certains responsables des APP ont également été suppris du fait que nous devions réaliser ce projet en parallèle, ce dernier prenant une place considérable dans nos agendas. Par conséquent, ce cours s'inscrirait mieux au semestre 5. »

« Une opportunité à saisir. Une expérience de vie et professionnelle. Seul bémol, un manque de suivit régulier. »

« Ma motivation première pour ce cours de service learning est mon envie de travailler à l’école en tant qu’enseignante en sciences de la nature. En effet, préparer des séances du début à la fin est une bonne entrée en matière et m’a permis de me réconforter dans mon choix de métier. Je voulais également voir si j’avais les capacités de transmettre les connaissances acquises durant le bachelor à des enfants. En effet, il n’est pas toujours simple de vulgariser ce que l’on sait afin que ce soit abordable pour tout public, ce cours nous permet de le faire et ceci est une bonne occasion pour nous. Les retours que nous avons eu des enfants sont encourageants et apportent de la confiance, ceci me fait donc penser que je me dirige sur la bonne voix en termes de choix de carrière. »

« J'ai décidé de participer à ce projet car j'aime beaucoup travailler avec les enfants et je trouve très intéressant d'avoir la possibilité de suivre un cours de ce type dans le cadre de mon Bachelor. Je pense qu'il est très important d'apprendre à transmettre des notions souvent complexes à comprendre d'une manière simple et accessible à tous. Je me suis souvent retrouvé à vouloir expliquer certains concepts que j'ai appris pendant mes cours universitaires sans pouvoir trouver la meilleure façon de m'expliquer de manière claire et simple. Je pense que ce cours a été un bon exercice pour essayer de m'exprimer de manière plus claire, afin que dans ce cas les enfants pourraient comprendre ce que je voulais leur transmettre. Je ne sais toujours pas ce que j'aimerais faire après l'université, mais je pense que dans tous les domaines, il est important d'apprendre à transmettre ses connaissances et ses pensées. Travailler dans des classes avec des enfants a également été un moyen de redécouvrir la créativité que nous ne devons pas forcément utiliser dans les autres cours, connaître de nouvelles personnes et faire des nouvelles expériences très enrichissantes. »

The Biology Service-Learning course offers a pedagogical approach in which students collaborate with school teachers to create microbiology-related educational activities for pupils aged 6 to 12.

"Service-Learning" is defined as a teaching and learning strategy that links community service and instruction to enrich learning, teach civic responsibility, and strengthen community service.  

It is an elective course offered to undergraduate and graduate biology students at the University of Neuchâtel. It was initially developed by the Microbiology laboratory and then expanded by the participation of the Conservation Biology laboratory. This course deals mainly with microorganisms, their biodiversity and their positive or negative contribution to other organisms and ecosystems.  

The objective of the course format is to teach students to popularize their academic knowledge by proposing educational activities to students aged 6 to 12. The students, hosted in schools, develop their scientific communication skills for the general public and their teaching skills. 

The organization of the course involves four stakeholders: university teachers, university students, school teachers and school students. It begins in the fall semester with the search for school teachers who volunteer to host students in their classrooms through an information circular. 

At the beginning of the spring semester, the students meet with the university teachers to define the theme of the year. They then form groups in order to put together a learning package for the school students on one of the subjects proposed by the school teachers who will host them (this one must concern micro-organisms). The working groups are free to choose the level of the class in which they will intervene and contact the teacher in charge.  

The university students prepare, in an autonomous way, a strategy for transmitting knowledge on a specific scientific subject to a non-specialist public. The scientific subject and the way it is approached are discussed between the university students, the teachers of the classes concerned, a HEP supervisor and the academic supervisors in order to involve all the partners. 

The students discuss with the university teaching team, which ensures the scientific relevance of the activities on the chosen subject. These activities aim to be fun and educational. For example, the projects can propose the creation of a tunnel to highlight the movements of small mammals, the observation of fauna with the naked eye, a magnifying glass and a microscope, or a map game with a playful explanation of the ecological usefulness of unloved species. 

The educational approach is provided by school teachers. The university students propose an activity during which their school students will be able to familiarize themselves with new scientific concepts (or those superficially addressed in their study plan).  

During the development of the project, the lecture sessions are optional. However, they are often attended by students and doctoral students because they are a source of exchange and discussion between the working groups and the university teaching team, which enriches the reflection and creation processes. 

The final evaluation takes the form of a continuous assessment graded according to the following distribution (evaluation grid specific to 2022):  

  • handing in a complete file of activities, containing the models to be printed as well as the procedure to follow to carry them out (40% of the mark, group mark) ;  
  • participation as a scientific advisor in the elaboration of a scenario for a professional video clip of scientific popularization (30% of the mark, group mark);  
  • preparation of a student questionnaire to assess knowledge acquisition (20% of the grade, group grade); 
  • evaluation by the school teacher with which the interaction took place (10% of the grade, individual grade). 

The evaluation requested from the school teachers contains the following items: 

  • communication with the teacher and consideration of his/her suggestions/comments; 
  • communication with the students, in particular the ability to bring in scientific concepts and to explain them, or even to re-explain them if a student has not understood 
  • relevance of the concepts covered 
  • organization of the sessions and ability to conduct them from beginning to end 
  • playful versus pedagogical aspects of the approaches used and appropriateness of the message they sought to convey; 
  • other remarks/comments. 

A practical guide to setting up a service-learning course has been written by the Unine. After defining service-learning, the guide outlines the important points to keep in mind before developing its activity, the steps to set up such a course and the aspects to consider in terms of adaptation to the academic curriculum and learning objectives. 

The adoption of the project-based pedagogy in groups allows the application of knowledge and the reinforcement of transversal skills. This mode of organization allows students to take more responsibility because of the involvement of third parties (school teachers and students) and their expectations regarding the project. The added value of the course is a concrete, tangible, usable and useful result for other people.   

Nevertheless, this type of course organization requires enhanced communication and strong coordination between all stakeholders.  The project also requires regular follow-up by the university teaching staff, the weaving of links between the different stakeholders and the maintenance of the motivation of the students involved in the project. 

"The percentage distribution for the final grade could be done in a more logical way (the official teacher who attends the classes of the service learning students should have a higher value) - being able to attend a student observation class and quickly introduce themselves before taking over the class would be a plus (learn their first name, see the characters of each one and realize the differences in their level of knowledge) - the permission slip for photos could be better formulated (some did not know where to put "YES or NO")" 

"The project is very interesting. Nevertheless, considering the workload that the setting up of the sessions requires, I find that the additional reports are too much. The submission of a single writing assignment (pamphlet or scientific article contribution) would have been sufficient. Also, considering the time that the learning service requires from us, it greatly disrupts our contribution to the APPII with our respective groups. Some APA leaders were also suppressed by the fact that we had to carry out this project in parallel, as it took up a considerable amount of time in our agendas. Therefore, this course would fit better in semester 5." 

"An opportunity to be seized. A life and professional experience. Only downside, a lack of regular follow-up." 

"My primary motivation for this service learning course is my desire to work in school as a natural science teacher. Indeed, preparing sessions from beginning to end is a good way to start and it allowed me to feel better about my choice of profession. I also wanted to see if I had the capacity to transmit the knowledge acquired during the bachelor's degree to children. Indeed, it is not always easy to popularize what we know so that it is accessible to any public, this course allows us to do it and this is a good opportunity for us. The feedback we've had from the kids is encouraging and brings confidence, so this makes me think I'm heading in the right direction in terms of career choice." 

"I decided to participate in this project because I really enjoy working with children and I find it very interesting to have the opportunity to take a course of this type as part of my Bachelor's degree. I think it is very important to learn how to convey concepts that are often complex to understand in a way that is simple and accessible to everyone. I often found myself trying to explain certain concepts that I learned during my university courses without being able to find the best way to explain them in a clear and simple way. I think this course was a good exercise to try to express myself in a clearer way, so that in this case the children could understand what I wanted to convey. I still don't know what I would like to do after college, but I think that in any field, it is important to learn how to transmit your knowledge and thoughts. Working in classes with children has also been a way to rediscover the creativity we don't necessarily have to use in other classes, get to know new people, and have new experiences that are very rewarding." 

Illustrations/annexes
https://www.youtube.com/embed/PmjdXNV8lLM
Nouvelles fonctionnalitées
01/06/2022
Non
Institution Faculté Couleur (Hexadecimal)
Université de Genève Transversal #CF0063
Université de Genève Théologie #4B0B71
Université de Genève SDS #F1AB00
Université de Genève Sciences #007E64
Université de Genève Médecine #96004B
Université de Genève Lettres #0067C5
Université de Genève GSEM #465F7F
Université de Genève FTI #FF5C00
Université de Genève FPSE #00b1ae
Université de Genève Droit #F42941
Situation problématique Page cible Situation Main color Dark color Illustration
Préparer Préparer Prepare #9966ff #613fa4 Préparer.svg
Rendre actifs Rendre actif Engage #33cc99 #269973 RendreActif.svg
Responsabiliser Responsabiliser Make responsible #0099ff #297eb6 Responsabiliser.svg
Faire créer Faire creer Create #ffa248 #bc7c3c FaireCréer.svg
Nom de l'innovation Page Cible Innovation name
Impliquer dans l'enseignement Impliquer dans l'enseignement Involve students in the teaching process
Exposer des cas pratiques Exposer des cas pratiques Examine case studies
Impliquer dans la Recherche Impliquer dans la Recherche Involve students in the research process
Démontrer Démontrer Demonstrate
Donner la parole Donner la parole Hear from students
Faire conceptualiser un projet Faire conceptualiser un projet Have students conceptualize a project
Faire gérer un projet Faire gérer un projet Have students manage a project
Faire réagir Faire réagir Generate reactions
Faire réaliser une production originale Faire réaliser une production originale Have students produce an original production
Développer des compétences Développer des compétences Develop skills
Simuler une situation Simuler une situation Simulate a situation
Questionner Questionner Ask questions
Faire collaborer Faire collaborer Encourage cooperation
Faire voter Faire voter To Vote
Logo Nom court Nom de l'institution
UNINE Université de Neuchâtel
UNIGE Université de Genève